Dwelf

Dwelf

Partager
 

Caractéristiques du Dwelf

Poids
De 2 à 4 kilos
Taille
De 15 à 18 cm

Informations sur le Dwelf

Le Dwelf est une race de chat issue de croisements entre le Sphynx, le Munchkin et l'American Curl effectués à partir de 2008 par Stephanie Osborne, éleveuse dans l'Arkansas (États-Unis). Il est nu comme le premier, nain comme le deuxième et ses oreilles arrondies sont celles du troisième. Son nom est une fusion des mots anglais "dwarf" (nain) et "elf" (elfe).

 

Ce chat a été reconnu par la TICA (The International Cat Association) comme race expérimentale. La plupart des autres fédérations félines ne la reconnaissent pas, à l'image de la FIFe (Fédération Internationale Féline).

 

Cette dernière interdit la présence de chats nains en compétition féline : elle considère que ces races constituent un problème éthique, et que leur sélection ne doit pas être encouragée. Pour elle, la miniaturisation des chats par la promotion du nanisme porte préjudice à la santé et au bien-être de l'animal. En effet, le nanisme peut entraîner des problèmes squelettiques parfois graves.

Le Dwelf a une allure unique. Comme le Munchkin, sa tête est de proportion normale, mais son corps reste petit toute sa vie : c'est une forme de nanisme. C'est un chat nu, à la queue fine et mobile. Il peut toutefois être recouvert d'un fin duvet, particulièrement sur le museau, les pieds, le dos ou les oreilles. Toutes les couleurs de peau, avec ou sans marques, sont admises.

 

Son visage long, expressif, au museau court et aux pommettes proéminentes, est de préférence ridé. De grands yeux ovales et expressifs complètent son portrait. Les vibrisses peuvent être courtes ou absentes. 

 

Sa silhouette est musclée, avec une ossature moyenne. Le cou est relativement court et musclé. Quant à son ventre, il est arrondi. Le Dwelf a de petites pattes ridées, puissantes et bien développées malgré leur petite taille. Les pattes arrière sont légèrement plus longues que les pattes avant. Les pieds sont larges, avec des articulations marquées. 

 

Enfin, ses larges oreilles sont courbées, ce qui lui donne une allure d'elfe.

Le Dwelf est un petit chat joyeux et joueur. En effet, il garde son caractère et son énergie de chaton tout au long de sa vie.

 

De plus, il apprécie les humains, et réclame de nombreux câlins. Il aime d'ailleurs beaucoup être porté et se trouver dans les bras de ses maîtres. Au delà, il est amical avec les étrangers. De fait, il est parfois décrit comme ayant un comportement proche d'un chien.

 

Le revers de la médaille est qu'il supporte mal la solitude, et a besoin de la présence humaine pour s'épanouir. En outre, il est très intelligent, et doit être stimulé pour ne pas s'ennuyer. Il est donc nécessaire de lui procurer des jouets pour chat afin qu'il s'épanouisse.

 

Par ailleurs, sa petite taille ne le pénalise pas : il peut courir, sauter ou grimper comme n'importe quel chat.

Le Dwelf est un chat nu. Par conséquent, c'est uniquement un chat d'intérieur : il craint le froid autant que le soleil, qui peut d'ailleurs lui causer des coups de soleil. De plus, il est conseillé de l'habiller afin de l'aider à garder sa chaleur, particulièrement si la maison est fraîche ou qu'il y a des courants d'air.

 

Comme c'est une race relativement récente, il n'existe pas beaucoup de littérature scientifique sur d'éventuelles prédispositions pathologiques. Toutefois, elle semble relativement robuste.

 

Cependant, des problèmes osseux liés au nanisme peuvent survenir, comme par exemple une colonne vertébrale incurvée ou encore un sternum enfoncé. Ces anomalies se repèrent facilement dès la naissance, et un élevage de Dwelf sérieux écartera les chats atteints.

Le Dwelf est un chat qui demande un entretien conséquent. En effet, afin de garder sa peau douce, il faut donner un bain à son chat de manière hebdomadaire. A défaut, sa peau sera grasse au toucher. De plus, il risquerait de développer des problèmes de peau.

 

Il convient cependant d'utiliser un shampoing pour chat adapté, et de ne pas donner plus de bains que nécessaire : une fréquence trop élevée pourrait assécher sa peau. 

Les chats nus ont généralement besoin d'une alimentation plus conséquente que leurs congénères poilus afin de conserver leur chaleur. Le Dwelf a donc un bon appétit.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les chats nus - et donc notamment les Dwelf Cats - ne sont pas complètement des chats hypoallergéniques. En effet, ce sont les sécrétions salivaires et sébacées (c'est-à-dire le sébum) qui sont à l'origine de l'allergie aux chats. 

 

L'absence de poil entraîne cependant une moindre dissémination des substances allergènes. Cela peut être suffisant pour une personne faiblement allergique.

Trouvez un élevage de Dwelf près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage

Avis & conseils Dwelf

Soyez le(a) premier(ère) à donner votre avis sur cette race féline !

Vous connaissez bien les Dwelf, ou possédez vous-même un Dwelf ?
Que pensez-vous de cette race ? Avez-vous des conseils à partager ?

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer