Missekat, une street-artiste amoureuse des chats

02.09.2016
Partager
 

Liselotte Nissen est d’origine danoise et française d’adoption. Elle vit à Paris dans le quartier du Marais en compagnie de son chat Fantomas. Passionnée par le dessin et la peinture depuis belle lurette, elle s’est récemment toquée de street-art, sous l’impulsion du galeriste qui expose son travail. Avant de s’adonner à cette nouvelle passion, elle fut tour à tour, professeur d’anglais, d’allemand ou photojournaliste pour de grands noms de la presse.

C’est sous le nom de Missekat qu’elle dessine exclusivement des chats et sa source d’inspiration principale est bien sûr le sien. C’est le soir après 22 H, qu’elle enfourche son vélo pour investir les rues tranquilles de son très chic quartier et apposer sur les murs ses félins colorés aux postures atypiques. Armée de ses pochoirs et de ses bombes de peinture, elle travaille en sursautant au moindre bruit. Son activité est illégale, bien sûr, mais plutôt bien accueillie par les riverains du quartier.

Et Fantomas dans tout ça ? Le félin semble très indifférent au fait d’être une source d’inspiration et vaque à ses occupations comme n’importe quel autre de ses congénères. C’est sûrement dans cette attitude qu’il assure d’ailleurs le mieux sa fonction.

 

 

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet