Les chats blancs : particularités, surdité, plus belles races...

Un beau chat blanc aux yeux jaunes

Nombre d'amoureux de la gent féline classent les chats blancs parmi les plus belles races de chat.


Au-delà du fait qu'elle est un symbole de pureté et de majesté, cette couleur de robe est d'autant plus réputée qu'elle s'accompagne très souvent d'yeux bleus ou vairons (c'est-à-dire de deux couleurs différentes), également très appréciés par les amoureux des petits félins.


Voici donc plus de précisions sur les chats blancs et les particularités allant de pair avec cette couleur, ainsi qu'une présentation de 10 races de chats au pelage blanc.

Qu'appelle-t-on un chat blanc ?

On qualifie de blanc un poil dépourvu de mélanine, c'est-à-dire de pigments de couleur. Il ne s'agit donc pas en fait d'une coloration, mais plutôt d'une absence de coloration.

 

Dans l'ensemble, il existe deux types de chats que l'on qualifie de blancs : ceux qui le sont entièrement, et ceux qui ont tout de même quelques taches de couleur sur leur pelage.

Les chats entièrement blancs

Un magnifique Maine Coon blanc aux yeux bleus assis sur un canapé

Certains chats sont entièrement blancs, du bout du nez jusqu'à la pointe de la queue.

 

Ces chats-là ont le nez, l'intérieur des oreilles, le contour des yeux et les coussinets de couleur rose. En revanche, même si ce cas est fréquent, ils n'ont pas obligatoirement les yeux bleus : ils peuvent les avoir jaunes, verts ou vairons (c'est-à-dire de deux couleurs différentes).

 

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les chats entièrement blancs sont loin d'être répandus au sein de la gent féline. En effet, d'après le Livre Officiel des Origines Félines (l'organisme félin de référence en France), ils représentaient à peine plus de 2% des chats de races enregistrés dans le pays entre 2003 et mi-2016. Ils étaient ainsi moins nombreux que les chats noirs, pourtant réputés porter malheur !

Les chats blancs avec quelques taches

Un très beau chat blanc aux yeux verts
Le pelage tipped est souvent confondu avec le blanc

Certains chats sont généralement qualifiés de blancs alors que leur pelage arbore quand même quelques taches de couleur ou un motif.

 

Techniquement, ils ne sont pas tout à fait blancs, et d'ailleurs leur peau et leurs muqueuses ne sont pas forcément roses. Toutefois, ils peuvent ressembler comme deux gouttes d'eau à des chats blancs, en particulier si leurs taches sont peu nombreuses et/ou de couleur très claire.

 

On trouve notamment dans cette catégorie des individus arborant :

  • le motif van, qui doit son nom au Turc de Van ;
  • un pelage tipped, c'est-à-dire dont seule l'extrémité des poils est pigmentée (c'est le cas par exemple du Chinchilla) ;
  • certaines robes colourpoint : le chat a alors un corps blanc mais son visage, le bout des pattes et la queue sont colorés (certains Ragdolls sont dans ce cas de figure).

Les différences entre chat blanc et chat albinos

Un chat albinos allongé sur le sol

Chats blancs et chats albinos sont souvent confondus, puisqu'ils se ressemblent beaucoup et ont tous un pelage immaculé. Pourtant, il s'agit de deux cas bien différents.

 

En effet, les chats albinos se distinguent des chats blancs notamment par le fait qu'ils ont des yeux tirant sur le rouge et sont sujets à des troubles oculaires (par exemple une hypersensibilité à la lumière).

 

Ils doivent cette apparence à une anomalie génétique très rare appelée albinisme, que l'on retrouve également chez d'autres espèces animales (dont le chien et l'Homme) et qui est causée par d'autres gènes que ceux responsables du pelage blanc classique.

La génétique des chats blancs

Les deux types de blanc possibles chez le chat correspondent à deux gènes distincts : le blanc intégral (le chat est entièrement blanc) dépend du gène W, tandis que le blanc non intégral (le chat arbore une proportion plus ou moins grande de taches de couleur) dépend du gène S.

Le gène W, ou white

Un beau chat blanc dort allongé sur un fauteuil

Le blanc intégral est codé par le gène white (ou gène W, ou gène du blanc dominant).

 

Il existe deux versions (ou allèles) différentes de ce dernier : une appelée W (forme dominante), et l'autre appelée w (forme récessive). L'allèle W bloque la migration des cellules responsables de la pigmentation des poils et empêche donc l'expression des couleurs sur le pelage. En revanche, l'allèle w n'a pas d'action sur la couleur du pelage et ne donne pas de tache blanche.

 

Chaque chat possède deux copies du gène W : l'une est héritée de son père, l'autre de sa mère. En fonction de l'allèle de chacune de ces deux copies, différentes combinaisons sont possibles chez un même chat : ww, wW (ou Ww) ou bien WW.

 

Or, le blanc intégral possède la particularité d'être dominant : il suffit qu'un seul des deux allèles soit W pour que celui-ci « prenne le dessus » et s'exprime. Par conséquent, tout chat possédant au moins un allèle W est forcément tout blanc, même si l'autre allèle est w. Seuls ceux ayant la combinaison ww ne sont pas blancs.

Le gène S, ou spotted white

Un Turc de Van blanc avec des taches rousses sur la tête
Le Turc de Van est blanc avec quelques taches de couleur

Le gène S (pour "spotted white") est un autre gène pouvant entraîner une absence de coloration du pelage (c'est-à-dire la présence de poils blancs), mais cette fois seulement sur une partie du corps.

 

Contrairement au gène W, il n'empêche pas l'expression d'autres couleurs et ne rend pas le pelage entièrement blanc. C'est donc lui qui est impliqué chez les individus qui sont à la fois blancs et d'une ou plusieurs autres couleurs : les chats isabelle, la robe colourpoint, les tabby et blancs, les bicolores noirs et blancs ou roux et blancs...

 

Comme pour le gène W, tout chat possède deux copies du gène S, et chacune d'entre elles peut prendre deux allèles : S ou s. Selon le patrimoine génétique transmis par les parents, les combinaisons possibles sont donc : ss, Ss (ou sS) et SS. La quantité finale de blanc dans le pelage dépend du nombre de S :

  • un chat SS a un pelage majoritairement blanc avec quelques taches de couleur ;
  • un chat sS ou Ss a un pelage partiellement blanc ;
  • un chat ss n'a aucune tache blanche.

Pourquoi les chats blancs ont souvent les yeux bleus ?

Un Khao Manee aux yeux vairons (bleu et vert)

En théorie, il n'existe pas véritablement de lien entre la couleur du pelage du chat et celle de ses yeux, puisque les deux sont codés par des gènes différents. Toutefois, on trouve quelques exceptions à cette règle : parmi celles-ci, figurent les chats blancs aux yeux bleus.

 

En effet, l'allèle W responsable du blanc intégral provoque pendant le développement prénatal une absence de migration des cellules censées produire la mélanine dans la peau et les poils. Mais il arrive parfois que cette migration défaillante impacte aussi un oeil, voire les deux : les iris, qui sont généralement bleus à la naissance, ne reçoivent alors pas de mélanine et conservent donc cet aspect à l'âge adulte, puisque c'est normalement la mélanine qui fait changer leur couleur en grandissant.

 

Ceci explique qu'on trouve beaucoup de chats aux yeux bleus parmi ceux qui sont tout blancs. D'ailleurs, certaines études estiment que 20 à 40% des chats blancs auraient au moins un oeil bleu.

Pourquoi les chats blancs sont souvent sourds ?

Un Scottish Fold blanc aux yeux bleus allongé sur un tapis

Les chats blancs ont à juste titre la réputation d'être souvent sourds, en particulier s'ils ont aussi les yeux bleus.

 

En effet, l'allèle W associé au blanc intégral peut causer une dégénérescence de l'oreille interne du chat, ce qui occasionne une surdité. Ainsi, le chaton naît avec une oreille normale, mais qui dès l'âge d'une semaine subit des altérations progressives au lieu de continuer à se développer. En général, la dégénérescence est complète au bout de trois semaines, ce qui correspond à peu près à l'âge à partir duquel il commence normalement à bien entendre. La surdité est donc détectable très rapidement.

 

Cette dégénérescence n'est toutefois pas systématique : « seuls » 40 à 50% des chats entièrement blancs ont une ouïe défaillante. Par ailleurs, la surdité du chat ne concerne pas forcément les deux oreilles : elle peut être bilatérale (l'animal est sourd des deux côtés) ou unilatérale (une oreille est touchée, mais l'autre est fonctionnelle). Dans le cas d'un chat aux yeux vairons, la surdité se situe généralement du côté de l'oeil bleu.

 

Lorsqu'on possède un chat entièrement blanc, il est donc vivement recommandé de tester son ouïe dès qu'il atteint l'âge d'environ trois semaines afin de détecter une éventuelle surdité.

Comment obtenir un chat blanc ?

Un chat blanc à poil long et aux yeux jaunes

Le seul moyen d'obtenir un chat entièrement blanc est de faire en sorte qu'il hérite d'au moins un allèle W d'un de ses parents. En effet, tenter d'obtenir un chat doté d'un ou deux allèles S ne suffirait pas, car il aurait alors forcément des taches de couleur plus ou moins étendues sur le corps.

 

Sachant que l'allèle W est dominant, il suffit qu'il le reçoive d'au moins un de ses parents pour être blanc intégral. En fonction du patrimoine génétique qu'il possède, un seul parent totalement blanc peut donc être suffisant pour donner naissance à un ou plusieurs chatons blancs au sein d'une portée. Mais bien entendu, les chances de réussite sont plus élevées en croisant deux chats blancs plutôt qu'un blanc et un de couleur. En revanche, il est impossible d'obtenir des chatons entièrement blancs en croisant deux matous de couleur.

 

Contrairement aux gènes responsables du roux et du noir, le gène W ne se trouve pas sur un chromosome sexuel. Par conséquent, le sexe du chat et la probabilité qu'il soit tout blanc ne sont pas corrélés. Ce n'est pas le cas d'autres robes : par exemple, les chats écaille de tortue et les chats tricolores sont quasiment toujours des femelles, et que les chats roux sont très souvent des mâles.

Les races de chats blancs

Les races de chats couramment blanches

Même si les races de chats blancs sont grandement appréciées, il n'en existe pas tant que cela qui soient uniquement blanches. En effet, nombre d'entre elles comprennent des individus d'autres couleurs, toutefois plus rares et moins recherchées.

L'Angora Turc

Un Angora Turc blanc aux yeux vairons

L'Angora Turc est particulièrement réputé pour son magnifique pelage blanc. Cette robe a d'ailleurs été la seule autorisée pendant très longtemps, mais d'autres couleurs de robe sont désormais autorisées par les standards. Sa fourrure fine et soyeuse peut être assez longue et le fait paraître bien plus gros qu'il ne l'est en réalité.

 

Ses yeux sont traditionnellement de couleur ambre, mais lorsque la robe est entièrement blanche, des yeux bleus ou vairons sont également acceptés.

 

Très sociable et affectueux, ce chat adore la compagnie et peut même se montrer un peu envahissant. En effet, il adore être au centre de l'attention et n'hésite pas à user de stratagèmes pour obtenir celle de son maître. Cela étant, il tient à son indépendance et à sa liberté : il préfère donc largement avoir un accès à l'extérieur plutôt que de vivre confiné en appartement.

Le Burmilla

Un Burmilla blanc doté de reflets gris

Le Burmilla est un magnifique chat doté d'un pelage court et brillant à dominante blanche. En effet, il dispose d'une robe tipped, c'est-à-dire que la coloration du poil n'est présente qu'à l'extrémité de celui-ci. L'ensemble donne donc une fourrure blanche hâlée de couleurs. Les yeux peuvent quant à eux aller du jaune au vert en passant par le doré.

 

Très joueur et affectueux, ce chat adore la compagnie des humains en général et des enfants en particulier. Sa grande intelligence le rend capable d'apprendre quelques tours, comme par exemple ouvrir les portes. Toutefois, comme il a besoin de se dépenser et d'être stimulé, il convient mieux à un foyer en mesure de lui offrir un accès à l'extérieur plutôt qu'une vie en appartement.

Le Khao Manee

Un Khao Manee blanc aux yeux vairons allongé sur un drap

Le Khao Manee est un splendide chat à poil blanc, très apprécié en Thaïlande où il est considéré comme un porte-bonheur. Sa fourrure d'un blanc hermine est à la fois courte, dense et soyeuse. Elle fait magnifiquement ressortir ses yeux à l'éclat si particulier qui lui ont valu sa réputation de félin hors norme. Les yeux vairons sont particulièrement appréciés chez cette race - un oeil bleu clair et un autre jaune constituent la paire la plus recherchée.

 

Niveau caractère, ce chat est également une bonne pâte. Très affectueux, il adore la compagnie et s'attache rapidement à son maître, qu'il aime suivre partout dans la maison. Il a toutefois tendance à se montrer très bavard, miaulant beaucoup pour communiquer avec son entourage. Par ailleurs, il supporte assez mal la solitude et convient donc mieux à une famille disponible ou comptant d'autres animaux en son sein.

Le Chinchilla

Un Chinchilla blanc aux yeux verts

Le Chinchilla est une race de chats blancs et un cousin du Persan, dont il est d'ailleurs issu. Comme ce dernier, il possède un museau écrasé et une fourrure dense, à la différence que la coloration du poil n'est présente qu'à l'extrémité de celui-ci, comme pour le Burmilla. La robe est donc très majoritairement blanche, avec quelques effets de couleur sur le dos, les pattes et la queue.

 

Les yeux sont quant à eux vert émeraude et mis en valeur par une ligne noire sur le contour des paupières, semblable à des traits de maquillage.

 

Comme son cousin, ce petit félin est plutôt d'un caractère tranquille et paisible : il n'est donc pas du genre à courir partout, à sauter sur tout ce qui bouge ou à suivre son maître en permanence pour réclamer des câlins. Pour autant, il ne faut pas s'y tromper : il s'agit d'un chat très affectueux, mais qui préfère simplement rester discret plutôt que d'être au centre de l'attention.

Le Turc de Van

Un Turc de Van entièrement blanc marchant dans l'herbe

Le Turc de Van (ou Turkish Van) est doté d'un pelage essentiellement blanc, même si des taches de couleur sont acceptées au niveau du haut de la tête, de la queue et éventuellement du dos et des pattes. Sa fourrure longue, dense et très douce a une texture semblable à du cachemire et constitue un rempart efficace contre l'eau et la neige. Ses grands yeux ronds et très expressifs peuvent être bleus, ambre ou bien vairons.

 

Même s'il est affectueux et apprécie la compagnie de sa famille, le Turc de Van est doté d'une forte personnalité qui le rend parfois un peu difficile à apprivoiser au départ. En outre, c'est plutôt une race de chats indépendante : il tient à sa liberté, et risquerait d'ailleurs d'être malheureux s'il devait vivre enfermé dans un appartement toute sa vie durant. Il n'en demeure pas moins un animal sociable et joueur, qui aime passer du temps avec ses humains et accepte généralement de cohabiter avec des congénères ou même des chiens.

Les races de chats pouvant être blanches

Les races de chats connues pour leur pelage blanc se comptent sur les doigts d'une main. En revanche, nombre de races généralement associées à d'autres couleurs comptent aussi dans leurs rangs des individus de couleur blanche, qui bien sûr sont parfaitement reconnus par les standards.

 

En voici quelques exemples plus ou moins célèbres.

Le Cornish Rex

Un Cornish Rex entièrement blanc pendant une promenade en laisse

Beaucoup ne le savent pas, mais le Cornish Rex peut aussi avoir le pelage entièrement blanc - d'ailleurs, toutes les couleurs et tous les motifs sont possibles. Comme les autres races de chat de type Rex, il arbore un pelage bouclé, qui donne l'impression par endroits de former des petites vagues superposées. Ses yeux peuvent être de toutes les couleurs, et même vairons.

 

Actif, très sociable et affectueux, ce chat a besoin d'attention au quotidien et n'est pas fait pour rester seul très longtemps, même s'il trouve généralement toujours de quoi passer le temps. S'il a accès à l'extérieur, il peut même décider de suivre un autre humain qui lui accorde l'attention qu'il réclame, car il fait partie des chats les plus fugueurs. Par conséquent, dès lors qu'il a la possibilité de sortir librement de son domicile, l'équiper d'un collier GPS pour chat peut être un choix judicieux pour pouvoir le retrouver facilement si besoin.

Le Persan

Un Persan blanc aux yeux jaune vif assis devant une fenêtre

Le Persan fait partie à la fois des races de chat les plus populaires au monde et des plus anciennes. Toutes sortes de robes sont acceptées : il peut ainsi arborer un magnifique pelage blanc comme la neige, même s'il est plus souvent gris. Quelle que soit leur couleur, ses longs poils épais et soyeux forment une belle crinière touffue au niveau de son cou et ont une texture toute douce.

 

Comme souvent, la couleur du poil conditionne celle des yeux : par exemple, pour les individus à poil blanc, les yeux ne peuvent être que bleus, dorés ou vairons.

 

Comme le Chinchilla dont il est un des ancêtres, ce chat est plutôt calme et tranquille. Affectueux et sociable, il sait aussi rester discret et posé, contrairement à certains de ses congénères qui deviennent rapidement envahissants s'ils se sentent négligés. Comme il est de nature paisible et n'est pas agressif pour un sou, il fait un bon compagnon de vie pour des enfants assez posés. Pour ceux qui sont encore un peu agités ou turbulents en revanche, mieux vaut probablement privilégier une race de chats joueurs, car le Chinchilla préfère le calme et la tranquillité.

Le Ragdoll

Un Ragdoll blanc et crème aux yeux bleus

Même si la robe la plus courante est le colourpoint, les standards du Ragdoll acceptent une large gamme de couleurs et de motifs : certains représentants de la race ont donc un pelage très clair, voire presque blanc. Dans tous les cas, la fourrure est plutôt longue, soyeuse, très dense et douce : ce chat a donc tout d'une peluche vivante. Ses yeux ovales d'un bleu intense complètent magnifiquement le tableau et ne laissent personne indifférent.

 

Côté caractère, le Ragdoll est aussi doux que son pelage. De nature plutôt tranquille et complaisante, il adore la compagnie de sa famille et ne manque pas non plus de saluer les invités qui se présentent. Particulièrement tolérant et bienveillant, c'est un chat idéal pour des enfants, y compris les plus jeunes. Cela ne doit toutefois pas dispenser de veiller au grain pour éviter tout risque d'accident lorsqu'il se trouve en présence d'un tout-petit.

Le Sibérien

Un Sibérien blanc avec un visage gris et des yeux bleus

Même si on le connaît plutôt avec une belle robe grise, le Sibérien fait partie des races de chats pouvant avoir une fourrure aussi blanche que la neige de la région russe dont il est originaire. Certains individus conservent tout de même quelques marques plus foncées notamment sur le visage, les pattes et la queue (on parle alors de chats colourpoint), tandis que d'autres ont une robe d'un blanc immaculé. Quant aux yeux, toutes les nuances de jaune, de vert ou de bleu sont acceptées.

 

Comme le Maine Coon auquel il ressemble beaucoup, ce (pas si) petit félin est relativement facile à vivre et convient bien aux maîtres inexpérimentés. Il est également connu pour miauler peu et pour être capable de s'occuper lorsqu'il est seul, en particulier s'il a accès à l'extérieur. Comme il est de surcroît très intelligent, il est capable d'apprendre quelques tours, comme par exemple rapporter des objets.

Le Balinais

Un Balinais blue point avec de beaux yeux bleus

Le Balinais fait partie des races de chats pouvant avoir la majeure partie des poils blancs, même s'ils peuvent aussi prendre d'autres teintes. Quelle que soit sa couleur de base, il se caractérise par des extrémités (visage, bas des pattes, queue...) de couleur plus foncée que le reste du pelage : ce patron de robe connu sous le nom de colourpoint n'est présent que chez quelques races bien précises, l'exemple le plus connu étant probablement le Siamois. Quant à ses yeux, ils sont d'un bleu intense, comme c'est le cas également de ceux de ce dernier.

 

Ce chat très câlin et affectueux n'est pas fait pour rester seul. Il est en effet très demandeur d'interactions et n'aime rien plus que de recevoir des caresses ou de jouer avec sa famille. S'il ne reçoit pas l'attention qu'il réclame, il peut se montrer assez envahissant, miaulant sans cesse et suivant ses maîtres partout où ils vont jusqu'à obtenir ce qu'il désire. Il n'est donc pas fait pour ceux qui souhaitent un compagnon plutôt calme et discret. En revanche, il s'adapte parfaitement à une vie en appartement, du moment que celui-ci est suffisamment vaste et que des distractions lui sont offertes pour pouvoir se défouler.

Les avantages et inconvénients des chats blancs

Dans l'ensemble, les chats blancs sont très appréciés pour leur belle apparence, a fortiori s'ils ont de surcroît les yeux bleus ou vairons.

Les avantages des chats blancs

Un chat blanc à poil long dans la neige

Dans l'ensemble, les chats blancs sont très appréciés pour leur belle apparence, a fortiori s'ils ont de surcroît les yeux bleus ou vairons. Mais ils ont aussi des avantages autres.

 

Par exemple, leur pelage absorbe moins la chaleur du soleil : ils craignent donc moins la chaleur que les chats foncés. De plus, lorsqu'ils prennent de l'âge, leur fourrure change peu voire pas de couleur : ils donnent donc l'impression de vieillir moins vite que leurs congénères. Enfin, ils sont plus faciles à apercevoir dans la pénombre et l'obscurité, ce qui réduit le risque d'accident et de collision avec un véhicule.

Les inconvénients des chats blancs

Un chat blanc aux yeux jaunes grimpe sur un arbre

En revanche, les chats blancs ont également quelques inconvénients.

 

Ainsi, leur pelage a tendance à se salir plus vite : il demande donc davantage de soins au quotidien pour rester immaculé. Il peut donc être nécessaire de les brosser plus souvent que la moyenne pour les débarrasser de toutes les poussières, saletés, débris et autres particules susceptibles de tacher leur beau pelage.

 

De plus, les poils blancs ne constituent pas une protection efficace contre les rayons ultraviolets du soleil : ils sont donc particulièrement exposés au risque de coup de soleil. Le danger est encore plus grand s'ils ont aussi la peau rose (c'est-à-dire peu pigmentée), car elle est alors particulièrement vulnérable aux UV.

Le mot de la fin

Si dans l'imaginaire collectif les chats blancs sont souvent dotés d'une fourrure longue et soyeuse, il en existe également quelques-uns qui ont le poil court ou même bouclé. Tandis que certains ont une robe unie entièrement blanche, d'autres arborent des reflets ou des marques plus ou moins foncées sur certaines zones du pelage. Autrement dit, une certaine diversité reste au rendez-vous.

 

Dans tous les cas, leur magnifique fourrure met magnifiquement en valeur leurs yeux splendides, que ces derniers soient bleu azur, vert émeraude ou jaune étincelant.

 

Certains maîtres privilégient néanmoins des couleurs plus sombres, et ce n'est pas non plus le choix qui manque à ce niveau. En particulier, les plus belles races de chats noirs laissent rarement indifférent !

Par Aurélia A. - Dernière modification : 05/12/2021.