L’organisation des expositions félines

Les organisateurs des expositions félines

Les organisateurs des expositions félines

Les expositions félines ont lieu partout dans le monde et sont organisées par les fédérations officielles de chaque pays. Les clubs de race peuvent également organiser des expositions à plus petite échelle, qu’elles soit reconnues ou non par une fédération officielle.

 

En France, le LOOF (Livre Officiel des Origines Félines) et la FFF (Fédération Féline Française) organisent à elles deux plus d’une centaine d’expositions félines par an.

 

En Belgique, la CFB (Centrale Féline Belge) orchestre le déroulement de plus d’une dizaine d’expositions félines.

 

Au Luxembourg, la LCCFFL (Lux-Cat-Club Fédération Féline Luxembourgeoise) gouverne l’exposition féline annuelle.

 

En Suisse, la FFH (Fédération Féline Helvétique) et le CCG (Cat Club de Genève) supervisent le déroulement de plus d’une dizaine d’expositions chaque année.

 

Au Québec, l’AFC (Association Féline Canadienne), aussi connue sous le nom de CCA (Canadian Cat Association), et le CCC (Chats Canada Cats) sont à l’origine de plus de 50 expositions félines chaque année.

 

Il est possible de trouver les dates et lieux des expositions sur les sites des fédérations de chaque pays et également sur le site de la Fifé (Fédération Internationale Féline), qui rassemble les informations d’un grand nombre de concours en Europe et dans d’autres pays du monde.

Les juges des expositions félines

Les juges des expositions félines

Il ne suffit pas d’aimer les chats pour devenir juge dans un concours de beauté pour chat. Les juges sont souvent d’actuels ou d’anciens éleveurs félins professionnels, et ont généralement participé bénévolement à l’organisation de précédents concours.

 

Chaque fédération nationale possède ses propres critères de recrutement, mais il faut généralement être admis à un examen d’entrée, qui se compose d’une partie théorique, visant à évaluer les connaissances générales de la personne sur le chat en général et sur les spécificités des races choisies en particulier, et d’une partie pratique sur l’activité de juge.

 

Afin de pouvoir se présenter à ce concours d’admission pour devenir juge félin, le participant doit avoir remporté un certain nombre de certificats d’aptitude grâce à son élevage. Le nombre de certificats requis est variable d’une fédération à l’autre, et dépend de la catégorie de races visée (Persans / Exotic Shorthair, poils mi-longs avec correspondance poils courts, poils courts sans correspondance poils longs, etc.). Les catégories sont déterminées par la fédération féline du pays, mais on retrouve de nombreuses similitudes d’un pays à l’autre. Un juge est donc spécialisé dans une catégorie de races, et dispose ainsi d’une réelle expertise concernant ces dernières. S’il souhaite devenir juge pour une autre catégorie de races, il doit passer un examen supplémentaire.

 

L’organisation des expositions félines

Dès lors qu'il est admis au concours pour devenir juge félin, le candidat doit généralement suivre une formation jusqu’à l’obtention officielle du titre de juge, et donc la possibilité d’exercer dans les expositions. La durée de la formation est communément d’environ 150 heures, et l’objectif est de renforcer sa culture féline. Ainsi, il est amené à parfaire sa connaissance des standards de races, des règlements, des livres de génétique... La formation est sanctionnée par un examen théorique et pratique, sans lequel il est impossible de commencer à exercer comme juge.

 

Une fois en activité, il doit continuer à apprendre sans cesse et actualiser ses connaissances en suivant régulièrement des formations, se rendant à des séminaires et visitant des élevages.

L’évaluation des chats et les récompenses décernées

L’évaluation des chats et les récompenses décernées

Les évaluations des chats présentés en expositions consistent en un nombre de points sur une échelle de 100 ou des qualificatifs tels que « Excellent », « Très Bon » et « Bon », comme c’est le cas pour les expositions organisées en France sous l’égide de la Fédération Féline Française (FFF). Elles sont effectuées en comparant l’individu présenté avec les stipulations du standard de la race établi en amont par chaque fédération nationale.

 

Pouvant parfois différer légèrement d’une fédération à l’autre (par exemple en ce qui concerne les couleurs et motifs de robes reconnus), le standard d’une race définit l’ensemble des caractéristiques physiques et morphologiques que l’animal doit vérifier pour être reconnu, ainsi que les défauts et fautes éliminatoires. Il établit ainsi le nombre de points sur lesquels chaque critère doit être noté, si bien que les juges disposent d’une grille précise, pour que la notation des chats soit la plus objective et juste possible.

 

Un seul juge est généralement désigné pour chaque catégorie ; cela peut rendre le processus de notation assez long lorsque de nombreux chats sont en compétition, mais assure une cohérence des notes au sein de la catégorie en question. Une fois terminée l’évaluation de chacun des chats critère par critère, les juges établissent le classement des chats présentés et les titres sont attribués par catégorie, race et sexe.

 

L’organisation des expositions félines

En France, en Belgique et en Suisse, les chats ayant obtenu la meilleure note se voient attribuer un Certificat d’Aptitude au Championnat (CAC). Au Québec, des points d’exposition sont attribués selon le rang attribué au chat par le juge. L’addition des points d’exposition d’une année détermine les gagnants nationaux pour l’année en question.

 

Les chats ayant participé à plusieurs expositions et obtenu un certain nombre de certificats peuvent également remporter un titre. Chaque fédération a ses propres titres, mais il en existe un commun à toutes les fédérations : celui de Champion. Il existe également des titres plus élevés, comme celui de Grand Champion ou de Champion International.

 

Selon les races, le chat peut également remporter le titre de « Best of Breed » si cela est permis par le règlement du concours, qui détermine le nombre de titres à attribuer pour chaque catégorie de races.

 

Enfin, toute personne qui soumet son chat à l’appréciation d’un juge a la possibilité de contester sa décision, en émettant une réclamation à l’organisme en charge de l’évènement avant la fin de ce dernier.

Dernière modification : 12/09/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Commentaires sur cet article

Bonjour,votre rubrique est claire et permet a un particulier comme moi et possédant une femlle Maine Coon de six mois, d'avoir la trame pour éventuellement faire une exposition.Pour des réponses plus précises,je pense m'inscrire sur le furum.Merci,Thérèse Burtscher

   
Par Burtscher

Sommaire de l'article

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet