Prendre l'avion avec son chat

Prendre l'avion avec son chat

Les chats sont des animaux casaniers qui n’aiment pas le transport, le bruit et l’agitation. Cependant, que ce soit pour des vacances ou un déménagement, vous pouvez être amené à faire voyager votre chat en avion.


Que votre animal voyage en soute ou en cabine, prendre l’avion avec votre chat n’est pas chose impossible. Il suffit de s’organiser bien à l’avance afin de rendre le voyage le plus agréable possible pour votre boule de poils favorite comme pour vous. 

Partager :  

Avant le départ

Lorsque l’on veut ou doit voyager à l’étranger avec son animal de compagnie, il est important de préparer son voyage plusieurs mois à l’avance, car de nombreuses précautions sont à prendre avant d’embarquer.

 

Tout d’abord, il faut se renseigner sur les compagnies aériennes, car chacune a une réglementation qui lui est propre concernant le transport d’animaux. Certaines n’autorisent pas du tout les animaux à bord, et d’autres limitent le nombre d’animaux sur le même vol.


Une fois la compagnie aérienne choisie, il faut vérifier le type de cage de transport pour chat ainsi que les dimensions maximales autorisées à bord. Cette information, elle aussi, varie d’une compagnie à l’autre : il est donc préférable de contacter directement la compagnie afin de savoir ce qu’il en est. Il serait dommage de se voir refuser l’accès à bord au motif que la cage du chat ne répond pas aux normes de la compagnie !

 

Selon les compagnies aériennes, le poids total autorisé en cabine du chat avec sa cage de transport varie entre 5 et 8 kilos. Par conséquent, à moins que vous ayez un chat obèse ou en surpoids, il pourra voyager avec vous plutôt qu'en soute. Pensez tout de même à vérifier son poids quelques semaines avant le jour J, car il faudra peut-être prévoir de le mettre au régime.

 

Il est également possible de faire voyager l’animal en soute, mais ce n’est pas vraiment recommandé : ce genre de transport est reconnu pour engendrer un grand stress chez le chat.

 

Un passage chez votre vétérinaire sera également nécessaire avant le grand départ afin de vérifier que tout est en règle au niveau sanitaire et légal. Certes, c’est à l’I-CAD qu’il revient d’établir la carte d’identification de votre animal, mais le vétérinaire quant à lui pourra confirmer que votre chat est correctement pucé (ce qui est obligatoire pour sortir du pays), et s’assurer de la mise à jour ses vaccins. N’attendez donc pas le dernier moment pour lui rendre visite, car il se pourrait que votre compagnon ait quelques vaccins à rattraper ! Attention, la réglementation pour voyager à l'étranger avec son chat est différente dans chaque pays : si, pour certains pays, le passeport animal n’est pas systématiquement requis, il est obligatoire en revanche pour qui veut emmener son chat dans un autre pays d’Europe. Votre vétérinaire pourra là aussi vous aider en délivrant ce document. Encore une fois, n’attendez pas la dernière minute, et prévoyez plutôt d’effectuer vos démarches plusieurs mois à l’avance.

 

Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’ambassade de votre pays de destination, qui vous renseignera sur les lois en vigueur et d’éventuelles spécificités, vous épargnant ainsi le risque d’une mise en quarantaine à l’arrivée.

 

En ce qui concerne le prix pour emmener son chat en avion, il varie bien entendu selon votre destination, et diffère aussi d’une compagnie à l’autre.

Le jour du départ

Au moins 72 heures avant le départ en avion, prenez soin de prévenir à nouveau la compagnie que vous voyagerez avec un animal. Puis, le jour même, arrivez bien en avance à l’aéroport, car l’enregistrement de vos bagages risque de prendre un peu plus de temps que d’habitude. N’oubliez pas d’emporter le passeport et la carte d’identification de votre chat (les originaux, pas des copies).

 

Par ailleurs, il est préférable de ne pas donner à manger ni à boire à votre animal au moins 4 heures avant le vol, afin d’éviter qu'il ait des nausées ou envies de faire ses besoins pendant le voyage. Vous pouvez disposer un tapis absorbant au fond de la cage de transport du chat afin d’éviter d’éventuels accidents pendant le vol.

 

Si votre compagnon est particulièrement peureux ou stressé ou que le voyage en avion est long, vous pouvez demander à votre vétérinaire de lui prescrire un léger sédatif pour le temps du voyage. Cela lui permettra d’être plus détendu et de ne pas paniquer face à cette situation inhabituelle.

 

Enfin, il ne faut pas oublier que si votre chat voyage en cabine avec vous, il devra passer le contrôle de sécurité, et donc être sorti de sa cage de transport. Cette dernière sera scannée comme tout bagage à main, et vous devrez passer le portique avec votre chat au bras. Afin de ne pas être à l’origine d’une chasse au chat au milieu de l’aéroport, il est préférable de mettre un collier ou un harnais au chat et ainsi de tenir le chat en laisse, dans vos bras, pendant cette étape.

Pendant le vol

Une fois installé à bord de l’avion avec votre chat dans sa cage de transport, il est interdit de l’en sortir pendant toute la durée du trajet. Si le vol est long, vous pourrez être tenté de lui donner à manger ou à boire. Néanmoins, ne soyez pas surpris s'il refuse tout ce que vous lui proposez : certains animaux, trop stressés par la situation, refuseront d’avaler quoi que ce soit.

 

S’il fait trop froid dans l’avion, vous pouvez couvrir la cage avec une couverture, afin de protéger votre compagnon des courants d’air.

À l'arrivée

Une fois arrivés à destination, vous devrez passer le contrôle douanier avec votre chat. Il est important d’avoir vérifié en amont que les services douaniers et vétérinaires seront bien ouverts à l’heure de votre arrivée. Assurez-vous également d’avoir tous les papiers concernant votre animal à portée de main.

 

Si votre destination est en dehors de l’Europe, les formalités administratives concernant l’enregistrement du chat à l’arrivée sont souvent longues, et il faudra alors vous armer de patience.

Quant à votre chat, il sera probablement encore perturbé quelques heures après le vol, et il ne faut pas le brusquer. Mettez-le dans un endroit calme et rassurez-le, afin qu’il comprenne que cette situation stressante est maintenant terminée. N’oubliez pas de lui donner à boire et à manger dès que possible.

Le mot de la fin

Nos compagnons à quatre pattes ne sont pas des passagers ordinaires pour les compagnies aériennes, et nécessitent une organisation et une logistique spécifiques. Mais voyager en avion avec son chat est tout à fait possible, sous réserve de préparer ce périple bien à l’avance et d’être un peu organisé.
 
Si vous déménagez, il serait dommage de ne pas emmener votre compagnon à quatre pattes avec vous, et emmener son chat avec soi en avion prend alors tout son sens. Toutefois, s’il s’agit simplement de vacances, il est peut-être préférable d’envisager une solution alternative pendant cette courte période (pension féline ou garde à domicile), dans la mesure où un voyage en avion est assez éprouvant pour un chat.

 

Bon vol !

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Discussions sur ce sujet