Fin des congés : le retour de vacances pour les chats

La fin des vacances et le retour de congés marque toujours un tournant pour les humains, et il est parfois difficile de se remettre dans le bain. Pour les chats, c'est pareil !


Les plus chanceux ont pu passer un temps accru en compagnie de leurs maîtres et profiter de davantage de moments de jeux et de complicité avec les différents membres de la famille. D'autres n'ont pas eu cette chance et ont passé les vacances en pension pour chats ou sont restés seuls à la maison.


Quelle que soit la situation, au moment de la rentrée, le chat a besoin d'un temps d'adaptation pour retrouver son rythme et ses habitudes.

Page 1 :
Fin des vacances : la déprime du retour pour le chat
Fin des vacances : la déprime du retour pour le chat

Les vacances représentent une occasion idéale d'abandonner, pendant un laps de temps donné, les règles qui régissent la vie quotidienne le reste de l'année. Par conséquent, comme son propriétaire, le chat a lui aussi besoin d'un temps de réadaptation lors du retour. En effet, les vacances marquent une perturbation de l'environnement et des habitudes de vie de l'animal.

 

Ainsi, dans le cas où il est parti avec son maître, le chat a été conduit à s'adapter au changement de rythme de vie imposé par ce dernier, qui était davantage présent - ce qui n'était pas forcément pour lui déplaire.

 

S'il n'a pas pu accompagner son maître, le chat a forcément vu sa vie, ses habitudes et son environnement pertubés. C'est la raison pour laquelle, dès le retour et les retrouvailles fêtées, il est nécessaire de reprendre les bonnes habitudes. Le niveau de vigilance d'un propriétaire dont le chat a été laissé en pension pour chat doit être au moins aussi élevé que dans le cas où il a été emmené avec lui en vacances, en particulier en ce qui concerne la santé du chat.

 

Dans tous les cas, le retour de vacances est susceptible de provoquer une véritable déstabilisation psychologique chez l'animal. Cet état anxieux peut se manifester de différentes manières : perte d'appétit, apathie, léchages excessifs… Dans certains cas, il peut même aller jusqu'à une dépression du chat. Le retour à la vie quotidienne (rentrée scolaire, retour au travail...) ne doit donc pas s'effectuer sans prendre en considération le fait que le chat risque d'en ressentir les effets collatéraux. 

 

Pour limiter le risque de problèmes, il est nécessaire de réintroduire rapidement les habitudes et les routines qui structurent la vie de l'animal et jouent un rôle rassurant pour lui, à l'image des repas à intervalles réguliers. De plus, le propriétaire doit de nouveau habituer son chat à la solitude, en lui laissant par exemple des jouets pour chats avec lesquels il peut se divertir lorsque son maître est absent.

Page 1 :
Fin des vacances : la déprime du retour pour le chat
Dernière modification : 18/06/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet