Emmener son chat en vacances : les vacances avec un chat

Emmener son chat en vacances : les vacances avec un chat

Vous souhaitez partir en vacances avec votre chat, mais vous vous inquiétiez quant aux formalités à accomplir, aux moyens de transports les plus adaptés pour votre chat ou aux hypothétiques problèmes qui pourraient survenir ?


Afin que tout se passe le plus sereinement possible pour lui comme pour vous, voici une liste non exhaustive de quelques précautions à prendre.

Page 1 :
Formalités et préparatifs pour partir en vacances avec un chat

Faut-il prendre son chat avec soi pendant les vacances ?

Faut-il prendre son chat avec soi pendant les vacances ?

En France, douze animaux domestiques sont abandonnés toutes les heures, soit près de 100.000 abandons par an, dont 60.000 durant la période estivale. Autant dire que de nombreux propriétaires semblent oublier qu'adopter un chat est un réel engagement, que l'on se doit de tenir jusqu'aux derniers jours de l'animal.

 

Au demeurant, abandonner son chat est considéré dans de nombreux territoires (c'est le cas notamment en France, en Belgique, en Suisse, au Québec...) comme un acte de maltraitance animalière et est à ce titre sévèrement puni par la loi, d'une amende pouvant aller de plusieurs centaines à plusieurs milliers d'euros selon les pays, et parfois même d'une peine d'emprisonnement de plusieurs années.

 

Il existe des solutions pour faire garder son chat pendant les vacances, de sorte que le fait de posséder un chat ne se transforme pas en problème lors de cette période, et que les vacances ne puissent être un motif d'abandon de chat.

 

Faut-il emmener son chat avec soi en vacances ? Voilà en tout cas une question à laquelle tout maître se trouve un jour confronté. Le choix doit être effectué en prenant en compte les caractéristiques de l'animal : son âge, son état de santé, son caractère, l'attachement du chat à son maître et à son territoire, etc.

 

Dans tous les cas, un vétérinaire et/ou un comportementaliste félin sauront répondre à vos questions et pourront vous aider à préparer au mieux votre chat à affronter les changements liés à ce départ en vacances, qu'il vienne ou non avec vous.

Choisir un lieu de vacances adapté au chat

Choisir un lieu de vacances adapté au chat

Dans un premier temps, il convient de se renseigner sur le lieu de vacances, car il se peut que les chats n'y soient purement et simplement pas admis. Qu'il s'agisse d'un hébergement privé ou d'une autre structure d'accueil (hôtel, camping, etc.), prenez le temps de parcourir le site Internet ou de téléphoner au propriétaire pour vous assurer que les animaux y sont bien acceptés. Vous vous épargnerez ainsi quelques tracas inutiles.

 

Par ailleurs, les vacances doivent être convenablement préparées, pour minimiser les perturbations vécues par l'animal. Il faut savoir que les chats sont inégaux face au changement : en particulier, les chatons mal sevrés, les chats âgés et ceux qui sont anxieux sont plus sensibles que les autres. Pour limiter le stress du chat, il faut éviter de le traumatiser en changeant fréquemment de lieu de villégiature : un chat séjourne bien plus volontiers dans une maison de vacances si celle-ci est toujours la même.

 

Dans tous les cas, il est nécessaire d'accroître sa vigilance et de redoubler de précautions pour qu'il puisse appréhender le changement de lieu de façon optimale. Et bien sûr, il ne faut pas hésiter à faire appel à un vétérinaire ou un comportementaliste félin pour vous aider à déterminer si le lieu prévu est adapté pour votre compagnon, ou encore les aspects auxquels il conviendra de faire attention.

Prévoir une visite chez le vétérinaire avant les vacances de son chat

Prévoir une visite chez le vétérinaire avant les vacances de son chat

Une visite chez le vétérinaire avant un départ en voyage est conseillée afin de vérifier que tous les vaccins du chat nécessaires pour voyager avec lui ont bien été faits et resteront effectifs pendant la durée du séjour. C'est aussi l'occasion de faire évaluer son état de santé et déterminer quel(s) moyen(s) de transport(s) sont envisageables pour lui.

 

En effet, qu'il s'agisse d'un voyage en voiture avec son chat, d'un voyage en avion avec son chat ou encore d'un voyage en train avec son chat, il ne faut pas oublier que ce moment peut être particulièrement stressant pour lui, en particulier s'il n'est pas habitué à se déplacer. Il convient donc de se renseigner auprès du vétérinaire sur les méthodes et solutions pour réduire le stress du chat avant et pendant le voyage. Le mal des transports du chat est également un problème auquel le maître peut être confronté ; dans ce cas, un vétérinaire peut prescrire des médicaments adaptés.

 

D'autre part, le vétérinaire peut aussi proposer une prévention contre les parasites et les maladies pouvant être attrapées dans la zone de destination, en particulier s'il s'agit d'une région chaude ou exotique. Il faut savoir au passage qu'un chat contaminé peut ne développer les premiers symptômes qu’un an plus tard. Ainsi, vous pouvez très bien ramener votre chat malade sans même en avoir conscience, avec tous les risques de contamination que cela implique pour les autres animaux et même pour vous-même, dans le cas où la maladie qui l'affecte est une zoonose, c'est-à-dire une maladie féline transmissible à l'Homme. C’est pourquoi il est important de bien s’informer et de protéger votre chat des parasites qui pourraient l'infecter pendant les vacances, que vous partiez à l'étranger ou que vous vous rendiez simplement dans une autre région de votre pays.

 

Enfin, dans le cas d'une chatte gestante, s'il existe un risque que la mise bas de la chatte survienne au cours de cette période, il est fortement recommandé de reporter le voyage, ou à défaut de faire garder son chat pendant les vacances. En effet, non seulement il est préférable qu'elle puisse mettre bas dans un lieu familier et adapté, mais le trajet des chatons vers votre domicile pourrait en outre être source de difficultés, tout particulièrement si vous devez prendre l'avion.

Les formalités de base pour voyager avec son chat

Les formalités de base pour voyager avec son chat

Les formalités de voyage avec son chat en France

Un voyage ne dépassant pas les frontières françaises ne dispense pas de respecter certaines formalités. 

 

En particulier, il faut rappeler qu'une loi datant du 1er janvier 2012 impose l'identification des chats à l'aide d'un tatouage ou d'un transpondeur. Elle s'applique pour tous les individus âgés de plus de 7 mois, sans exception.

 

Or, nombre de maîtres ignorent cette obligation, si bien qu'une large fraction des chats domestiques ne sont pas identifiés. Si cela ne pose pas forcément problème dans le cas d'un chat qui ne sort jamais de la maison, il en va tout autrement dès lors qu'il est question de l'emmener en voyage.

 

En outre, si vous partez dans un département ou un territoire infecté par la rage féline, en camping ou en village vacances, sachez que le chat, en plus d'être correctement identifié, doit avoir reçu le vaccin contre la rage féline. Depuis 2007, ce dernier n'est plus obligatoire pour se rendre en Corse, mais certaines compagnies aériennes ou maritimes peuvent tout de même le réclamer.

Les formalités de voyage avec son chat à l'étranger

Les formalités de voyage avec son chat à l'étranger

Voyager avec son chat à l'étranger est tout à fait faisable, mais c'est rarement une mince affaire : il faut se conformer aux exigences du pays de destination, des pays par lesquels on transite, et enfin du pays d'origine pour pouvoir y revenir à la fin du séjour.

 

Dans le cas d'un voyage en Europe avec son chat, les règles ont globalement été harmonisées, mais chaque pays a la possibilité d'ajouter des contraintes supplémentaires et/ou des dérogations. Pour emmener son chat en dehors de l'Europe, il n'y a pas d'uniformisation particulière, raison pour laquelle les exigences varient grandement d'un pays à l'autre. Quelques rares pays très affectés par la rage féline n'acceptent même pas d'animaux du tout.

 

Dans tous les cas, pour pouvoir voyager, le chat doit obligatoirement être identifié par puce électronique ou tatouage, avoir reçu le vaccin contre la rage féline, et posséder un passeport européen pour animaux et/ou un certificat international de bonne santé délivré par un vétérinaire officiel. La vaccination anti-rabique du chat doit être faite en moyenne un mois avant le départ, et la date de la vaccination doit être indiquée sur le passeport du chat ou sur son certificat de bonne santé.

 

Certains pays peuvent imposer une mise en quarantaine systématique, d'une durée allant de quelques jours à quelques semaines. D'autres n'appliquent des quarantaines que si les exigences réglementaires n'ont pas été respectées.

Quels objets emporter en vacances avec son chat ?

Lorsqu'on part en vacances avec son chat, il est indispensable d'emporter quelques documents administratifs, en particulier en cas de séjour à l'étranger avec son chat. Il faut aussi prévoir un minimum de matériel pour pouvoir réagir en cas d'urgence vitale pour le chat, et enfin emporter quelques objets familiers qui contribueront à son confort et son bien-être pendant le séjour.

Les documents administratifs du chat

Les documents administratifs du chat

Même si vous ne quittez pas votre pays d'origine, il est très fortement recommandé de vous munir du passeport européen pour animaux de compagnie ou de tout autre document officiel attestant de la vaccination du chat.

 

Pensez également à noter le numéro de police de l’assurance de responsabilité civile du chat, au cas où ce dernier ferait des dégâts ou blesserait quelqu'un.

 

Enfin, si vous avez pris soin d'effectuer l'identification du chat par tatouage ou puce électronique, pensez à vérifier que vos coordonnées sont bien à jour dans la base de données gérée par l'organisme en charge du registre national (s'il existe) : I-CAD en France, Cat-ID en Belgique, ANIS en Suisse, etc. Si les coordonnées enregistrées dans ce fichier ne sont pas d'actualité, les vétérinaires ou refuges animaliers chez qui votre chat serait susceptible d'atterrir en cas de perte ou de fugue pourraient ne pas être en mesure de remonter jusqu'à vous.

Le matériel relatif à la santé du chat

Le matériel relatif à la santé du chat

Si le chat suit un traitement quel qu'il soit, il faut s'assurer qu'il sera possible de se le procurer sur le lieu de séjour (en particulier en cas de voyage avec son chat à l'étranger), ou à défaut l'emporter dans ses valises en quantité suffisante. Dans ce dernier cas, si le voyage conduit à franchir une frontière, il faut vérifier en amont qu'il fait bien partie des produits autorisés par le pays de destination, au risque de se le voir confisquer à la douane.

 

Par ailleurs, si votre chat a tendance à être stressé, il peut être judicieux de consulter un vétérinaire avant le départ en voyage. Il vous prescrira un ou des médicaments adaptés pour le stress du chat.

 

En outre, afin de parer aux problèmes pouvant survenir lors des vacances et mettre en danger sa santé, il est judicieux de constituer une trousse de secours pour le chat, en prenant conseil si besoin auprès de votre vétérinaire.

 

Enfin, il est primordial de connaître les coordonnées du vétérinaire le plus proche du lieu de vacances, et de se renseigner sur le fonctionnement des services et urgences vétérinaires en cas de séjour à l'étranger : cela vous permettra de réagir rapidement en cas d'urgence du chat.

Le matériel relatif à l'hygiène du chat

Le matériel relatif à l'hygiène du chat

L'hygiène du chat est primordiale, a fortiori en voyage. N'oubliez donc pas d'emporter le matériel adéquat, à savoir :

Le matériel relatif à l'alimentation du chat

Le matériel relatif à l'alimentation du chat

De manière générale, il n'est pas conseillé de changer le régime alimentaire d'un chat de façon brutale. En effet, cela a toutes les chances de le bouleverser, voire d'entraîner des problèmes de digestion.

 

Afin de ne pas accroître encore le stress du chat causé par le fait d'être en terrain inconnu, servez-lui plutôt ses croquettes pour chat habituelles et emportez la gamelle qu'il utilise en temps normal. De cette façon, il se sentira en confiance et s'adaptera plus facilement à son nouvel environnement.

 

Et comme d'habitude, veillez à laisser à disposition de l'eau propre et fraîche pour le chat afin qu'il puisse se désaltérer dès qu'il en ressent le besoin.

Les accessoires relatifs aux déplacements du chat

Les accessoires relatifs aux déplacements du chat

Un nouvel environnement accroît les risques de comportement agité, voire de fugue du chat, qui peut notamment être tenté de partir explorer ces nouveaux lieux, ou chercher à rejoindre son territoire habituel. En outre, un chat perdu dans un endroit qu'il ne connaît pas a évidemment beaucoup moins de chances de réussir à revenir à bon port, faute de disposer de ses repères habituels.

 

Afin de prévenir ces risques, il est judicieux, lors de ses sorties, d'attacher l'animal à un harnais spécial pour chat, lui-même relié à une laisse pour chat. De cette manière, le chat et son maître ont la possibilité de se promener ensemble, sans que ce dernier ait à se soucier d'une éventuelle fuite de son animal de compagnie.

 

Si c'est un chat très actif qui ne peut vivre entre 4 murs pendant toute la durée du séjour et qui n'accepte absolument pas la laisse pour chat, vous pouvez n'avoir pas d'autre choix que de le laisser gambader librement. Le cas échéant, il est fortement conseillé de l'équiper d'un collier connecté pour chat : ceci vous permet de connaître sa position en temps réel, et ce partout dans le monde. Choisissez de préférence un modèle doté d'un élastique de sécurité, afin qu'il ne s'étrangle pas s'il s'accroche à une branche d'arbre, et joignez-y vos coordonnées pour qu'on puisse vous contacter si besoin.

Les objets relatifs au confort du chat

Les objets relatifs au confort du chat

Comme la plupart des animaux de compagnie, les chats supportent mal les changements d'environnement effectués de manière brutale. Quelle que soit la destination, un chat qui voyage risque d'être déstabilisé, même si son maître est présent à ses côtés.


Afin d'atténuer le phénomène - voire d'y remédier -, n'oubliez pas son coussin habituel, dont l'odeur familière contribuera à le rassurer. De même, emportez quelques-uns de ses jouets pour chat favoris, avec lesquels il a l'habitude de jouer. Il est d'ailleurs important de prendre le temps de jouer avec son chat, afin là encore de le mettre à l'aise.


Enfin, il est également judicieux d'emporter son griffoir pour chat habituel, ou tout autre support (paillasson, bout de bois...) sur lequel il a l'habitude de procéder à des griffades, afin d'éviter d'éventuelles dégradations des meubles ou d'autres éléments présents au sein de votre lieu d’hébergement.

Page 1 :
Formalités et préparatifs pour partir en vacances avec un chat
Dernière modification : 11/11/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Sommaire de l'article

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet