Comment assurer le bien-être de son chat pendant les vacances ?

Le bien-être du chat dans le lieu de séjour

Le bien-être du chat dans le lieu de séjour

À votre arrivée, et avant même de décharger vos bagages, installez le chat dans une pièce confortable, que vous prendrez le soin de fermer. Ainsi, il bénéficiera de calme après l'anxiété causée par le trajet. C'est d'autant plus utile que les premières heures sont souvent agitées du fait de l'installation de la famille dans les lieux.

 

Assurez-vous que la pièce dans laquelle vous l'installez dispose bien de tout ce qui lui est nécessaire : bac à litière, eau, croquettes, grattoir pour chat, tapis ou paillasson... De préférence, ces accessoires doivent être les mêmes que ceux qu'il a l'habitude d'utiliser au domicile, afin d'éviter qu'il soit encore plus déboussolé.

 

Il convient par ailleurs de surveiller son comportement. Est-il à l'aise ou apeuré ? Se terre-t-il sous le lit ou explore-t-il la pièce sans crainte ? Il ne faut pas hésiter à le rassurer si besoin.

 

Une fois qu'il a pris confiance dans cette pièce, ce qui nécessite généralement un jour ou deux, il est possible de lui ouvrir petit à petit l'accès au reste de la maison. Laissez-le découvrir ce nouvel environnement à son rythme. Toutefois, veillez à toujours laisser cette pièce accessible pour qu'il s'y réfugie si nécessaire. Attention également à ne pas laisser une porte et/ou une fenêtre ouverte.

 

Enfin, tâchez de toujours protéger le chat du soleil et de la chaleur en laissant à sa disposition de l'eau fraîche, en maintenant les pièces du domicile à des températures agréables, et en lui confectionnant un coin à l'ombre où il peut se réfugier si besoin (en particulier s'il passe une grande partie de son temps sur le balcon). En cas de forte canicule, n'hésitez pas à lui empêcher l'accès à l'extérieur (au moins aux heures les plus chaudes) et à l'installer dans une pièce climatisée, ou du moins la pièce la moins chaude de la maison.

L'alimentation du chat pendant les vacances

L'alimentation du chat pendant les vacances

Comme beaucoup d'animaux, les chats supportent mal les changements brutaux d'alimentation. Dans les cas les plus extrêmes, ils peuvent même en venir à ne plus s'alimenter.

 

De ce fait, l'idéal est de conserver les mêmes aliments que d'habitude. Si ce n'est toutefois pas possible, par exemple en cas de voyage avec son chat à l'étranger ou de séjour de longue durée, une transition alimentaire doit être réalisée au moins pendant les premiers jours, afin de limiter notamment le risque de problèmes digestifs tels que des diarrhées du chat. Autrement dit, il faut réussir à emporter malgré tout un peu de sa nourriture habituelle, et la diluer progressivement avec celle à laquelle il aura droit pendant le séjour.

 

Il faut également savoir que l'alimentation en boîtes pour chat s'avère particulièrement sensible à la chaleur, surtout une fois dans la gamelle du chat. Par conséquent, si les températures sont élevées sur le lieu de séjour, mieux vaut privilégier les croquettes pour chat ainsi qu'une distribution de nourriture en petite quantité.

 

Par ailleurs, ne perdez pas les bonnes habitudes concernant l'eau du chat : assurez-vous qu'il ait toujours à disposition de l'eau fraîche et propre, a fortiori s'il fait chaud.

 

Enfin, ne vous alarmez pas trop s'il mange un peu moins qu'à l'accoutumée, en particulier les premiers jours. En général, chaleur et dépaysement provoquent chez le chat en vacances une diminution de la prise alimentaire. Vérifiez tout de même qu'il utilise bien son bac à litière à intervalle régulier (il ne doit pas se retenir ni être constipé) et assurez-vous que le voyage, la chaleur et le stress n'ont pas déclenché une diarrhée du chat.

Le bien-être du chat en extérieur

Le bien-être du chat en extérieur

Si votre compagnon est un chat d'appartement habitué à vivre sans accès à l'extérieur, il peut normalement se passer de sortie pendant les vacances. En effet, l'initier à de nouvelles odeurs, au contact de l'herbe fraîche, lui accorder une liberté accrue sont autant de changements qui risqueraient de créer au retour une frustration pouvant entraîner des problèmes de comportement du chat, comme de l'agressivité voire une dépression du chat.

 

Dans le cas où l'on souhaite lui permettre de profiter du jardin, il faut savoir qu'entre le printemps et l'automne, les parasites en tout genre prolifèrent et ne rêvent que de coloniser son corps. Les puces, les tiques et les aoûtats sont présents à peu près partout dans le monde, même si certaines régions sont plus exposées que d'autres. Il est donc fortement recommandé de traiter le chat peu avant le départ et/ou de s'assurer que la protection qu'il a déjà restera active pendant tout le séjour (quitte à emporter dans les valises des pipettes ou colliers antiparasitaires supplémentaires, si ce n'est pas le cas) pour éviter de ramener quelques bestioles indésirables comme souvenirs de vacances.

 

Un autre danger auquel le chat est exposé s'il passe du temps à l'extérieur pendant les vacances sont les épillets. Il s'agit de petites graines de graminées sauvages qui poussent de juin à septembre. Elles s'accrochent au pelage du chat et s'enfoncent irrémédiablement sous sa peau et dans ses orifices naturels, provoquant des troubles parfois graves : plaies, otite du chat, saignements de nezmaladies oculaires félines... Les chats à poil long sont particulièrement vulnérables et doivent faire l'objet d'une surveillance accrue.

 

D'autre part, pour limiter le risque de fugue du chat, certains font le choix de le laisser attaché à un arbre ou une rambarde par une laisse pour chat. Cette solution rassure évidemment le propriétaire, mais pas l'animal lui-même, qui a tout lieu de se sentir restreint dans ses mouvements, et donc vulnérable : en cas de danger ou d'attaque d'un autre animal, il ne pourrait ni fuir, ni se défendre. Plutôt que de le laisser attaché, il vaut bien mieux promener son chat en laisse à la manière d'un chien, voire le laisser libre et opter pour un collier connecté pour chat afin de savoir à tout moment où il se trouve.

 

Par ailleurs, certaines races de chats aiment nager, mais la plupart fuient l'eau autant que le bruit et la chaleur. Votre chat n'est donc vraisemblablement pas à sa place sur une plage : il est préférable de le laisser chez vous pour qu'il puisse rester tranquillement se reposer à l'ombre, avec toujours de l'eau fraîche à disposition.

 

Ce qui vaut pour la plage vaut également pour la piscine, mais pas forcément pour les mêmes raisons. Ici, le risque est surtout celui d'une noyade du chat. Mieux vaut donc en tant que faire se peut l'en tenir éloigné.

 

Enfin, il est dans tous les cas impératif de protéger son chat contre le soleil. Ceci vaut tout particulièrement pour les races de chats sans poil, comme le Sphynx et le Donskoy, qui y sont bien sûr particulièrement sensibles.

Chat perdu en vacances : que faire ?

Chat perdu en vacances : que faire ?

La perte d'un animal représente une des plus grandes sources d'angoisse pour le maître. En cas de départ en vacances avec son chat, le changement d'environnement et la baisse de vigilance des propriétaires augmente le risque, d'autant que le chat, par nature curieux, peut être tenté de partir à l'aventure pour explorer son nouvel environnement.

 

Si cela venait malgré à tout à se produire, la méthode pour retrouver un chat perdu en vacances est globalement la même qu'en cas de disparition au domicile habituel : contactez l'organisme en charge du fichier central de votre pays d'origine (I-CAD en France, Cat-ID en Belgique, ANIS en Suisse... - sous réserve bien sûr que votre animal soit bien identifié par puce électronique ou tatouage), faites le tour des voisins et des refuges animaliers à proximité de votre lieu de résidence, diffusez des affiches, etc. Précisez bien à chaque fois les coordonnées de votre domicile habituel et celles de votre lieu de séjour, en indiquant également la date de fin de ce dernier.

 

Si vous séjournez en Europe, vous pouvez aussi vous tourner vers Europetnet, un site qui regroupe les bases de données nationales des numéros d'identification des chats européens, et qui peut ainsi aider les propriétaires d'un chat perdu à le retrouver.

Le mot de la fin

Le mot « vacances » est synonyme de bonne humeur et de détente, mais aussi d'organisation. C'est vrai dans tous les cas de figure, que l'on décide de laisser son chat derrière soi ou de l'emmener également. Cette préparation en amont est nécessaire pour pouvoir passer ensuite de très bons moments et être détendu.

 

Si votre compagnon vient avec vous, les quelques conseils regroupés ci-dessus vous aideront à mettre toutes les chances de votre côté pour que ces vacances avec le chat soient effectivement excellentes. Dans bien des cas, elles sont d'ailleurs l'occasion d'un renforcement du lieu qui l'unit à son propriétaire. 

 

Néanmoins, il faut savoir être raisonnable, c'est-à-dire ne pas prendre son chat en vacances coûte que coûte et penser avant tout à ce qui est le mieux pour son bien-être. Par exemple, s'il est âgé, les déplacements sont particulièrement éprouvants pour lui, si bien que les trajets en voiture ou les voyages en train avec le chat risquent d’être déplaisants pour tous. Il est souvent préférable de laisser un chat senior à la maison, au calme dans son environnement habituel, avec une personne qui passe lui rendre visite tous les jours. L’idéal est que le visiteur lui soit familier, mais à défaut il est possible il est possible de faire appel à un service de visite de chat à domicile.

Dernière modification : 11/11/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Sommaire de l'article

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet