Pourquoi les chats n'aiment pas l'eau ?

Un chat blanc tout mouillé et pas content

C'est bien connu : les chats n'aiment pas l'eau - ou plutôt, ils n'aiment pas beaucoup être mouillés, car ils ont tout de même une certaine fascination pour l'eau. Certains sont même capables de passer des heures à regarder un robinet qui coule !


Cette aversion est d'autant plus surprenante qu'ils savent nager de manière instinctive et sont même plutôt bons nageurs.


Dans ce cas, pour quelles raisons les chats n'aiment-ils pas l'eau ?

Des origines dans des régions désertiques

Un chat Savannah marche dans le désert
Les chats sont plus habitués aux déserts qu'aux climats humides

Certains émettent l'hypothèse que l'aversion des chats pour l'eau est liée à leurs origines.

 

Il faut dire qu'à la base, nos petits félins domestiques sont plutôt des habitués des climats très chauds et des régions désertiques. En effet, d'après les dernières découvertes en date, ils descendraient du Chat Ganté, un chat sauvage vivant essentiellement en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

 

Ceci explique d'ailleurs probablement en partie qu'ils supportent plutôt bien la chaleur et n'ont pas besoin de boire beaucoup : au fil des millénaires, leur organisme s'est adapté aux climats secs et désertiques.

 

Le revers de médaille est qu'ils n'ont pas eu beaucoup d'occasions de côtoyer des étendues d'eau, et ont probablement gardé à leur encontre une certaine méfiance instinctive.

Une sensation désagréable au niveau du pelage

Un chat pas très content d'être sous la douche

Une autre explication possible au fait que les chats n'aiment pas être mouillés est que cela leur procurerait une sensation très désagréable.

 

En effet, quand ils sont secs, ils impressionnent par leur souplesse et leur agilité. En revanche, un pelage mouillé est lourd, colle à la peau et entrave les mouvements : ils se déplacent alors moins facilement, ce qui les rend plus vulnérables face à d'éventuelles menaces.

 

En outre, le pelage du chat est un très bon isolant thermique, qui à la fois limite les déperditions de chaleur corporelle quand il fait froid et évite une hyperthermie quand il fait très chaud. Or, lorsqu'ils sont mouillés, les poils perdent drastiquement en efficacité : il en résulte donc là aussi une sensation désagréable pour l'animal.

Tous les chats détestent-ils l'eau ?

Un chat noir observe l'eau d'une piscine d'un oeil inquiet

Dire que les chats n'aiment pas l'eau est une généralité, car ce n'est pas vrai pour tous.

 

En effet, certains adorent se baigner et même nager. C'est le cas de races comme le Manx ou le Chat de la Mer Egée, ou de certains individus qui ont été habitués aux baignades dès leur plus jeune âge et n'en ont donc pas vraiment peur.

 

Pour autant, ils ne sont qu'une minorité : les chats qui aiment l'eau demeurent bien plus l'exception que la norme. C'est d'ailleurs la même chose chez les félins en général : s'il en existe effectivement quelques-uns comme le jaguar ou le Chat Viverrin qui refusent rarement une occasion de faire trempette, la plupart préfèrent se tenir à bonne distance des cours d'eau, lacs et autres étangs.

Comment habituer son chat à l'eau ?

Un chat mouillé debout dans une baignoire remplie d'eau

Même si la plupart des chats n'aiment pas vraiment l'eau et préfèrent s'en tenir à bonne distance, il est possible de les y habituer en s'y prenant tôt et en procédant très progressivement.

 

C'est même recommandé notamment pour les races de chats sans poil, car leur peau a besoin d'être lavée très souvent pour rester en bon état. Afin d'éviter que chaque séance de shampoing ne se transforme en calvaire, il est préférable de les habituer très tôt au contact de l'eau.
 

Le meilleur âge pour commencer cette habituation se situe vers 2 mois, c'est-à-dire en plein pendant la période de socialisation du chaton. En effet, c'est à ce moment-là qu'il se familiarise le plus avec son environnement et apprend à gérer les situations nouvelles ou inhabituelles.

 

Le mieux est de commencer par mouiller délicatement une partie de son pelage avec un gant d'eau tiède, pour l'habituer à la sensation des poils humides. S'il semble inquiet, lui parler doucement permet généralement de le rassurer et le rendre plus conciliant. En tout cas, il ne faut pas hésiter à le féliciter voire à le récompenser avec une friandise dès lors qu'il se laisse faire.

 

Au fur et à mesure des séances, il devient possible de le mouiller de plus en plus, jusqu'à ce qu'il n'ait plus de problème avec l'eau ou le bain.

Compilation de vidéos de chats qui n'aiment pas l'eau