Pourquoi les chats... : les réponses à toutes vos questions

Un Maine Coon allongé devant un tableau avec des points d'interrogation

Le chat a été domestiqué par l'Homme il y a plus de 10.000 ans, et même si contrairement au chien il n'est pas présenté comme étant son « meilleur ami », les humains commencent à en savoir beaucoup sur la façon dont il raisonne et ce qu'il aime.


Pourtant, nos petits félins domestiques restent malgré tout des animaux bien mystérieux et énigmatiques, qui ne cessent de surprendre et d'interroger par leurs attitudes surprenantes - voire parfois même incompréhensibles.


Voici donc quelques questions que tous les amoureux des chats se sont sûrement posé au moins une fois !

Pourquoi mon chat me rapporte ses proies ?

Un chat tient une petite souris morte dans sa gueule

Tout maître possédant un chat ayant accès à l'extérieur l'a forcément vu au moins une fois rapporter à la maison des proies mortes dans sa gueule avec un air tout fier, comme s'il s'agissait d'un cadeau d'une valeur inestimable.

 

Bien évidemment, il n'y a généralement pas de quoi être ravi de ce comportement, que ce soit pour des raisons d'hygiène ou par peine et pitié pour la pauvre souris ou le petit oiseau qui a subi les foudres de ce chasseur redoutable.

 

En tout cas, savoir pourquoi un chat rapporte des proies à la maison est donc une question qu'il se pose forcément un jour ou l'autre. Néanmoins, les spécialistes ne connaissent pas encore à ce jour la réponse exacte à cette question. Il existe toutefois plusieurs hypothèses plausibles : une volonté de nourrir son maître, un réflexe de rapporter la nourriture sur son domaine, ou encore la souhait d'être récompensé.

Le chat cherche à nourrir son maître

Un chat repère une souris assise dans une assiette sur une table

La réponse communément admise à cette question est que le chat prendrait son maître pour un de ses congénères ; surpris de ne le voir jamais chasser, il chercherait à l'initier à la chasse et à réveiller son instinct de prédation en lui rapportant régulièrement des proies pour qu'il joue avec, comme sa propre mère l'avait fait avec lui-même alors qu'il n'était encore qu'un chaton.

 

Si cette explication est aujourd'hui probablement l'une des plus connues, certains spécialistes estiment tout de même qu'elle n'est pas la plus logique ni la plus plausible. En effet, les chats étant parfaitement capables de faire la différence entre les différentes espèces animales qu'ils côtoient, il semble assez improbable qu'ils puissent confondre leur maître avec l'un des leurs et se sentent la responsabilité de le nourrir et l'éduquer.

Le chat rapporte son butin sur son domaine

Un chat qui tient un oiseau mort dans sa gueule se cache dans un buisson

Une autre hypothèse est que le chat se contenterait simplement de rapporter son butin sur son domaine, près de l'endroit où il a l'habitude de recevoir sa gamelle et donc de manger.

 

En effet, bien qu'ils soient des prédateurs, leur petite taille est telle que nos petits félins sont eux-mêmes les proies potentielles de prédateurs plus grands, comme les rapaces, les renards ou les coyotes. De plus, à l'état sauvage, ils sont souvent en concurrence avec d'autres carnivores qui ne cherchent pas forcément à les manger, mais à leur voler leur repas ou à les tuer pour se débarrasser de rivaux potentiels. Bon nombre d'espèces de chats sauvages ont donc gardé l'habitude de transporter leurs proies fraîchement capturées dans un lieu sûr afin de pouvoir les manger en toute sécurité.

 

Ainsi, nos petits félins domestiques pourraient avoir conservé ce comportement datant de l'époque où ils devaient eux-mêmes trouver leurs repas et les protéger des éventuels voleurs et autres dangers.

Le chat veut être récompensé

Un maîttre félicite son chat par une caresse

Même s'il est correctement nourri et n'a donc plus besoin de chasser des proies pour survivre, un chat n'a pas perdu son incroyable instinct de prédateur et ne peut donc s'empêcher de sauter sur tout ce qu'il assimile à une proie, même lorsqu'il n'a pas faim. Ces mouvements lui permettent de jouer (puisqu'il s'agit d'un jeu pour lui), mais aussi de développer et entretenir ses réflexes ainsi que ses sens.

 

Pour autant, il ne rentre pas victorieux à chaque fois, puisque comme tous les prédateurs, il lui arrive de manquer sa cible. Lorsqu'il parvient à la capturer et la tuer après avoir généralement pris un peu de temps pour jouer avec, il pourrait la considérer comme une sorte de trophée, qui témoignerait de ses compétences à la chasse. Rapporter une proie morte à son maître pourrait donc être une demande de récompense ou de félicitations auprès de ce dernier.

Que faire si mon chat rapporte des proies à la maison ?

Un chat noir aux yeux jaunes tient un oiseau mort dans sa gueule

Quelle que soit la véritable raison de ce comportement mystérieux, le chat agit probablement d'instinct. Par conséquent, il n'est pas recommandé de le punir lorsqu'il rapporte une proie morte à la maison : il ne comprendrait pas la colère de son maître, puisqu'à ses yeux il n'a rien fait de mal.

 

Au demeurant, punir son chat ou lui crier dessus ne l'empêcherait certainement pas de continuer à chasser : simplement, il ne rapporterait plus ses butins au domicile, de peur de se faire gronder à nouveau.

 

En revanche, certaines approches plus positives peut s'avérer efficaces pour protéger les petits animaux.

Le stimuler davantage

Pour tenter de diminuer le nombre de proies qu'un chat attrape et rapporte à la maison, il peut être judicieux de le stimuler davantage, par exemple en lui offrant plus de jouets ou en mettant à sa disposition des boîtes en carton. En général, il en raffole, et peut passer des heures à s'amuser avec : autant de temps pendant lequel il n'est pas en train de chasser !

Lui faire porter un collier qui effraie les oiseaux

Il existe des colliers pour chat très colorés qui ont été spécialement conçus pour être visibles de loin par les oiseaux et leur permettre de s'enfuir à temps. En revanche, les colliers à clochettes ou grelots divisent : en plus d'être moyennement efficaces, ils pourraient stresser l'animal voire à terme affecter son audition, à force de sonner sans cesse.

Éviter les sorties à l'aube et au crépuscule

Comme les petits animaux sont les plus actifs à l'aube et au crépuscule, il est possible de promener son chat en laisse à ces moments-là plutôt que de le laisser évoluer librement, et/ou ne le laisser sortir qu'à d'autres heures de la journée.

Page 1 :
Pourquoi mon chat rapporte ses proies à la maison ?
Par Aurélia A. - Dernière modification : 06/30/2021.

Discussions sur ce sujet