Le margay

Le margay

Le margay est appelé aussi le « chat-tigre ». On ne connaît que peu de choses sur ce chat qui est très rare.

Partager
 

Quel félin est le margay ?

On sait vraiment très peu de choses sur le Margay, les biologistes ont beaucoup de difficultés à trouver cette espèce dans la nature afin de l'observer dans son milieu naturel. 
Il vit essentiellement en Amérique Centrale et Amérique du Sud. Son territoire d'une quinzaine de kilomètres en moyenne se trouve dans les forêts épaisse, à l'abris des regards. Physiquement, ce félin ressemble à 2 autres espèces, l'ocelot et l'oncille. La grande différence est leur taille,  le margay est plus petit.

 

Autrefois, le Margay vivait en Amérique du Nord. Mais, c'est au milieu du 19e siècle que l'on aperçut pour la dernière fois un spécimen au Texas. Aujourd'hui, il ne subsiste qu'en Amérique du Sud. Il vit dans la forêt équatoriale. Sa longue queue et ses membres allongés lui permettent de grimper facilement aux arbres.

 

C'est la terreur des oiseaux et des singes car il peut courir sur les branches en se servant de sa queue comme balancier. Le parc national de Manu au Pérou couvre 1 500 000 hectares. On y protège des espèces qui figurent sur la liste rouge. On y trouve notamment le margay.

 

Le margay est un petit félin (sous-famille des Felinae) : l'os hyoïde constituant l'arc hyoïdien est intégralement ossifié par opposition à celui des grands félins (sous-famille des Pantherinae). Il ne peut pas rugir en le faisant vibrer, mais simplement ronronner de façon continue grâce à la respiration.

 

Principalement menacé par le braconnage et le trafic de fourrure, le Margay n'est cependant pas référencé par l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature et de ses ressources) car trop méconnu.
Les quelques mesures prises n'ont permis que de réduire le nombre d'individus chassés ou vendus comme animaux de compagnie exotiques, mais le trafic illégal subsiste et de nombreux margays sont encore tués.

 

Morphologie & caractéristiques du margay

Son pelage court et doux, de couleur brun-jaune, devient blanc sur le ventre, la poitrine et la nuque. Des marques foncées, semblables à celles de l'ocelot (voir dossier sur ce félin) rehaussent le dos et les flancs, tandis que la queue est annelée. Le dessus des oreilles, noir, présente des taches claires.

 Malgré une relative protection de l'espèce sur son aire de répartition, il est à noter que ces mesures ne sont que très récentes voire tardives dans de nombreux états. 

 

Les mâles mesurent de 50 à 80 cm et leur queue atteint 50 cm. Les femelles n'excèdent pas 60 cm et leur queue mesure en moyenne 40 cm.

 

Nom scientifique : Felis Leopardus Wiedii
Famille : félidés
Classe : mammifères
Ordre : carnivores
Longueur : 46 cm à 79 cm
Longueur de la queue : 32 à 52 cm
Poids : environ 4 kg
Gestation : 90 jours
Maturité sexuelle : 6 à 10 mois
Accouplement : ?
Portée : 1 à 3 jeunes
Régime : oiseaux, mammifères arboricoles, reptiles et insectes
Habitat : les endroits avec beaucoup d'arbres (forêts)
Longévité : 13 à 18 ans - 20 ans en captivité
Mœurs : solitaire et nocturne

 

La longévité de cet animal avoisine celle du chat domestique Felis catus ou Felis silvestris et atteint 20 ans en captivité.

 

Le genre Felis est celui des petits félidés qui regroupe 28 espèces. Ces petits félins, comme nos chats familiers, ne peuvent donc pas rugir et leur nez est couvert d'une bande de peau lisse.
Au repos, ils replient leurs pattes antérieures sous le corps et enroulent leur queue.

La reproduction chez le margay

Sa maturité sexuelle est estimée à partir de 6 mois pour les femelles et 10 mois pour les mâles. Il n'y pas à proprement parler de période de reproduction, il peut s'accoupler tout au long de l'année.

La gestation dure 90 jours et donne naissance à 1 à 3 jeunes maximum par portée.

Le mode de vie du margay

La manière de chasser du Margay ressemble beaucoup à ce que font les autres félins, il se cache derrière des arbres ou des buissons, observe et surveille ses prochaine victimes. Puis d'un seul coup il court et saute sur sa proie en la mordant à la nuque.
Il peut également attraper des oiseaux et des petits singes dormant dans les arbres ou s'attaquer à leurs petits qui n'ont pas le temps de s'enfuir.

 

Secret et fuyant, le Margay passe une grande partie de son temps dans les arbres, où il se nourrit d'oiseaux et de lézards. Il attend la nuit pour entreprendre ses expéditions au sol, où il chasse les rongeurs, les jeunes cervidés et les volailles.
Les pieds postérieurs du Margay peuvent effectuer une rotation de 180°, ce qui lui permet de descendre très rapidement des arbres, et la tête la première. Il est capable de se suspendre à une branche uniquement avec ses griffes des pattes arrière.

 

L'une de ses caractéristiques physiques particulières réside dans son extrême souplesse, liée intrinsèquement à son comportement arboricole.

 

Dernière modification : 01/12/2018.
Reproduction interdite sans autorisation.

Commentaires sur cet article

C'est encore moi ! Encore merci ! J'ai VRAIMENT adoré ce site, je l'ai même classé comme site favoris !

   
Par Mama Angélique

Ce document est super ! J'avais besoin d'infos pour un concour sur le margay. Il m'a tout donné ! C'est super. Merci beaucoup pour l'auteur !

0    0
Par Mama Angélique