Le Jaguarondi

Le Jaguarondi

Le jaguarondi est un drôle de félin dont la silhouette évoquerait plutôt un membre de la famille des mustélidés. Une robe foncée, passant du brun-roux au gris fauve, et sans tâches, une queue immense et une tête particulièrement petite, des pattes courtes, c'est sans aucun doute un animal à l'apparence étrange.


Certains le comparent à une belette, d'autres à une loutre...


 

Partager
 

Morphologie & caractéristiques du Jaguarondi

Morphologie & caractéristiques du Jaguarondi

Nom scientifique : Herpailurus yaguarondi
Longueur : 60 cm environ pour le corps, la queue mesure la même longueur
Poids : entre 5 et 10 Kg
Période de reproduction : Le jaguarondi peut se reproduire une à deux fois par an. La gestation dure 10 semaines environ et la femelle met bas de 2 à 4 chatons qui seront indépendants à l'âge de deux ans.
Nourriture : mammifères comme le paca, agouti, poissons, oiseaux
Habitat : forêt tropicale, savanes ou les prairies humides, en tout cas des milieux fermés
Lieu de vie : du sud des Etats-Unis (Texas) jusqu'à la plus grande partie de l'Amérique Centrale et l'Amérique du Sud (Mexique, Paraguay, Argentine, Pérou, Brésil)
Nombre d'individus à l'état sauvage : La population est en cours d'estimation.
Espérance de vie : inconnue

 

Le Jaguarondi vit en Argentine, au Paraguay et au Mexique, près des points d'eau où il se nourrit de poissons. Son allure générale le fait ressembler à une mangouste.

 

Ne vous fiez pas à sa taille  : il est bien plus proche des grands félins que ses copains. Il est arrivé en Amérique il y a environ 8 millions d'années, avec l'explosion des félins du Nouveau Monde, comme le puma, qui est son cousin vivant le plus proche même s'il ne lui ressemble pas particulièrement.

 

Facile à domestiquer, il serait le seul chat à vivre en couple. Habitant les forêts et plaines d'Amérique, du Texas à l'Argentine, il mesure plus ou moins 70 cm de long, arbore un poil foncé aux reflets roux, et peut pousser pas moins de 13 cris différents.

Le mode de vie du Jaguarondi et son territoire

Le mode de vie du Jaguarondi et son territoire

Il vit en couple ou en très petits groupes, ce qui lui permet de s'attaquer à des proies plus grosses que lui ou plus dangereuses comme les serpents. Contrairement aux autres félins, le jaguarondi chasse de jour. Sa petite taille lui permet d'ailleurs de se camoufler dans les hautes herbes.

 

Le territoire d'un mâle peut couvrir une centaine de km2 et chevaucher celui de plusieurs femelles dont la superficie moyenne est de 13 à 20 km2.

Ce petit félin chasse des proies bien plus grosses que lui tels les pacas et certains ongulés de petite taille. Aimant l'eau, il se révèle bon pêcheur. En revanche, il évite de grimper aux arbres.

 

Cet animal n'est que très peu étudié de sorte que l'on ignore encore beaucoup de choses à son sujet. Apercevoir le Jaguarondi au Texas (où il est classé sur la liste des espèces en danger) relève de l'exploit.
Victime de la déforestation et de la perte de son habitat, le jaguarondi est aussi très prisé comme animal de compagnie. Par ailleurs, le fait qu'il s'attaque volontiers à la volaille lui vaut d'être traqué par les éleveurs.

Les sous-espèces du Jaguarondi

On reconnaît généralement 8 sous-espèces mais tous les spécialistes ne s'accordent pas sur cette liste :
H. y. yagouaroundi - Est du Venezuela et nord du Brésil
H. y. ameghinoi - l'ouest de Argentine
H. y. cacomitli - du Texas à Vera Cruz
H. y. eyra - sud du Brésil, Paraguay et nord de l' Argentine
H. y. fossata - Veracruz au Nicaragua du centre
H. y. melantho - Pérou
H. y. panamensis - du centre du Nicaragua à l'Equateur
H. y. tolteca - du sud de l'Arizona à Guerro

Statut

Classé sur la liste des espèces en danger aux Etats-Unis, quatre des sous-espèces sont en annexe I de la CITES, les autres en Annexe II
Liste rouge de l'UICN : Least Concern LC

Dernière modification : 02/04/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.