Le Chat Marbré (Asie)

Page précédente :
Le Chat Bai (Asie)
Page suivante :
Le Manul (Asie)
Le Chat Marbré (Asie), un chat sauvage

Le Chat Marbré est un chat sauvage de la taille d'un chat domestique qui vit surtout en Indochine, au Népal, à Bornéo, à Sumatra et dans le sud de la Chine. Son nom latin est Pardofelis Marmorata. Il s'agit d'un cousin du Chat de Temminck et du Chat Bai, auxquels il ne ressemble pourtant pas tant que cela.

 

Il doit son nom à son pelage tacheté qui ressemble fortement à celui de la panthère nébuleuse. Il est pourtant bien plus petit qu'une panthère, puisqu'il pèse généralement entre 4 et 8 kg. Ses pattes sont souples et courtes, ses pieds sont larges, et sa queue, épaisse et touffue, est quasiment aussi longue que le reste de son corps : elle l'aide à garder l'équilibre lorsqu'il se déplace dans les arbres.

 

Le Chat Marbré est de fait un animal essentiellement arboricole. Son comportement à l'état sauvage est encore peu connu, mais les observations d'individus en captivité ont montré qu'il se nourrit principalement d'oiseaux et d'écureuils, même s'il peut aussi consommer à l'occasion des rats, des reptiles et même des batraciens. Il chasse de préférence la nuit et dans les arbres.

 

À l'heure actuelle, la déforestation massive en Asie du Sud-Est est la plus grande menace qui pèse sur cette espèce, en plus du braconnage du fait de sa belle fourrure. Le Chat Marbré a été classé comme espèce vulnérable et est désormais protégé sur la plus grande partie de son territoire, mais en réalité, peu de données permettent de connaître l'état réel de sa population. Une poignée d'individus vit dans des parcs zoologiques ; contrairement à un grand nombre d'espèces de chats sauvages, le Chat Marbré semble relativement docile et apprivoisable.

Page précédente :
Le Chat Bai (Asie)
Page suivante :
Le Manul (Asie)
Dernière modification : 01/23/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager