Le chat forestier, un chat sauvage à la présence discrète

19/10/2016
Partager
 

Alors que l’on reproche au chat domestique de mettre la biodiversité en danger, il est un chat à qui on ne fait aucun reproche. Discret et difficile à observer, le chat Forestier ou Sylvestre se tient éloigné des hommes, tout en étant l’auxiliaire efficace des agriculteurs, qui apprécient sa présence.

Il ressemble au chat domestique tigré, mais sa stature est plus imposante et il est, avec le lynx, l’un des deux seuls félins sauvages à vivre en France. Il est présent dans les Ardennes, le Limousin, en Savoie et dans les Pyrénées. Il aime vivre dans les plaines, sur les plateaux, dans les collines et en moyenne montagne, mais jamais en altitude. Sa nourriture est constituée de rongeurs, dont il régule la population. Les femelles ont une seule portée par an et leur progéniture reste auprès d’elle pendant cinq à six mois.

Le chat Forestier ne doit pas être confondu avec le chat haret ou errant, qui est un chat domestique retourné à l’état sauvage. Ils ne sont d’ailleurs pas issus de la même lignée ; le chat Forestier est un cousin du chat domestique et pas son descendant. Il s’agit d’une espèce protégée et difficilement observable, mais ceux qui ont eu la chance de croiser son regard vert, disent qu’il s’agit d’une expérience inoubliable.

 

 

Connaissiez-vous l’existence du chat Forestier ? Avez-vous eu la chance d’en croiser un ?

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet