Le Chat Forestier, ou Chat Sauvage d'Europe (Europe)

Page précédente :
Introduction
Le Chat Forestier, ou Chat Sauvage d'Europe (Europe)

Le Chat Sauvage d'Europe, aussi appelé Chat Forestier ou Chat Sylvestre, vit dans les forêts d'Europe centrale et méridoniale. Son nom latin est Felis Silvestris Silvestris. Lui et le lynx sont les deux seules espèces de chat sauvage que l'on peut trouver en France métropolitaine, en Belgique et en Suisse.

 

Il ressemble comme deux gouttes d'eau au chat domestique, avec lequel il est d'ailleurs régulièrement confondu. La raison est simple : ces deux chats ont un ancêtre commun du nom de Felis Silvestris, aussi appelé Chat Sauvage. La séparation génétique a eu lieu à l'époque de la domestication du chat par l'Homme il y a environ 10 000 ans, dans le Croissant fertile, une zone du Proche-Orient qui correspond actuellement aux territoires d'Israël, de Palestine, Jordanie, Syrie, Turquie, Irak et Iran. Il ne doit donc pas être confondu avec le chat haret (ou errant), qui est en fait un chat domestique retourné à l'état sauvage ou semi-sauvage.

 

Le Chat Sauvage d'Europe est en réalité un peu plus grand, plus long et plus costaud que son cousin domestique : sa taille est plutôt celle d'un renard. Son poil, également plus long, peut être à prédominance grise, rousse ou sombre selon la région dans laquelle il vit. Il porte une bande noire au sommet de son dos, ainsi qu'une tache de couleur claire sur la gorge. Les rayures noires typiques qui couvrent l'ensemble de son corps sont bien visibles, mais nettement moins marquées que celles d'un chat domestique tigré comme le Toyger. Sa queue annelée est longue et en forme de massue. Ses yeux sont vert clair.

 

S'il a été nommé également Chat Forestier ou Chat Sylvestre, c'est en raison de son habitat de prédilection : les forêts, avec une préférence pour celles composées de feuillus. On peut le trouver dans des zones humides au sein de régions de plaines, plateaux ou collines, et même parfois en moyenne montagne, du moment qu'il a accès à une forêt suffisamment grande et dense. Il évite les altitudes supérieures à 800 mètres, son corps et son pelage n'étant pas adaptés à la présence persistante de neige.

 

Il se nourrit principalement de petits rongeurs, dont il contribue à réguler la population, raison pour laquelle il est apprécié des humains en général et des agriculteurs en particulier. Il consomme aussi dans une moindre mesure des oiseaux, des lapins et, pour les individus vivant à proximité d'un cours d'eau, des batraciens et même des poissons.

 

Il se reproduit une fois par an, entre janvier et juillet. La gestation dure en moyenne 60 jours, soit à peine moins longtemps que la gestation du chat domestique. Les portées sont composées d'un à quatre petits, qui restent aux côtés de leur mère jusqu'à l'âge d'environ six mois.

 

Le Chat Sauvage d'Europe est un animal timide qui craint l'Homme, et qu'il est donc difficile d'observer à l'état sauvage. Il s'agit d'une espèce considérée comme menacée par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), et qui est à ce titre protégée sur l'ensemble de son aire de répartition depuis les années 1970. Les principaux dangers qui pèsent sur lui sont la destruction de son habitat (forêts mais aussi bosquets, prairies et autres milieux dans lesquels prolifèrent les rongeurs) ainsi que la reproduction avec des chats domestiques. Le fait que les femelles ne puissent avoir qu'une seule portée par an contribue au fait que l'espèce a plus de difficultés à se renouveler que le chat domestique, qui peut atteindre trois ou quatre portées annuelles.

 

 

Page précédente :
Introduction
Dernière modification : 05/20/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Vidéos sur ce sujet

Chien.com Vous aimez aussi les chiens ?

Vous aimez aussi les chiens ?