Le Chat de Temminck (Asie)

Page précédente :
Le Chat Viverrin (Asie)
Page suivante :
Le Chat Bai (Asie)
Le Chat de Temminck (Asie), un chat sauvage

Le Chat de Temminck, que l'on appelle aussi Chat Doré d'Asie, est un chat sauvage vivant dans les forêts et montagnes de basse altitude d'Asie du Sud-Est. Il doit son nom au zoologiste néerlandais Coenraad Temminck, qui a été le premier scientifique à le décrire. Son nom latin est Pardofelis Temminckii.

 

Le Chat de Temminck est un félin de taille moyenne, bien plus gros que les chats domestiques ou même que les autres espèces de chats sauvages, puisqu'il pèse en moyenne entre 10 et 15 kg et peut mesurer plus d'un mètre de long. Il est très reconnaissable à ses marquages blancs et noirs autour des yeux et sur les joues. Son pelage est traditionnellement de couleur brun doré (d'où son nom de Chat Doré d'Asie), mais il existe en réalité aussi des individus gris, roux, noirs ou même tachetés. Il ressemble beaucoup au Chat Bai et au Chat Doré d'Afrique, mais comme ces deux espèces ne partagent pas le même territoire que lui, il n'y a pas de réelle confusion possible à l'état sauvage.

 

Le Chat de Temminck vit dans les forêts denses des milieux tempérés et tropicaux, mais certains individus ont été observés à plus de 3.000 mètres d'altitude. C'est un excellent grimpeur, qui préfère toutefois chasser ses proies au sol. Comme les autres chats sauvages, il se nourrit surtout de petits animaux (rongeurs, oiseaux, reptiles, etc.), mais du fait de sa taille, il est capable de s'attaquer à des animaux bien plus gros, comme des cerfs, des sangliers et même des jeunes buffles. Lorsqu'il vit à proximité de l'Homme, il s'en prend parfois au bétail (volaille, moutons, chèvres, etc.).

 

Aujourd'hui encore, l'espèce n'est pas très bien connue. Les scientifiques pensent que sa population est en déclin, et le Chat de Temmnick est donc considéré comme quasi menacé. Les principales menaces qui pèsent sur lui sont la destruction de son habitat, le braconnage du fait de sa fourrure très convoitée, et les pièges posés par les éleveurs pour l'empêcher de s'en prendre aux animaux d'élevage.

 

(crédit photo : Daiju Azuma - CC-BY-SA-2.5 - photo recadrée)

Page précédente :
Le Chat Viverrin (Asie)
Page suivante :
Le Chat Bai (Asie)
Dernière modification : 01/23/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager