La classification des félidés : panthérinés, félinés et machairodontes

La classification des félidés : panthérinés, félinés et machairodontes

On dit souvent, de manière abusive, que le lion est un gros chat, ou encore que certaines races de chats au pelage rayé sont des petits tigres ou des léopards miniatures. De fait, tous ces animaux se ressemblent, raison pour laquelle ils ont été classés dans une même famille : celle des félins.


Pour autant, beaucoup de choses séparent ces espèces les unes des autres. C'est pourquoi elles ont été réparties en trois sous-familles différentes, chacune ayant des caractéristiques propres : les "grands félins" (qui ne sont pas tous grands...), les "petits félins" (qui ne sont pas tous petits...), et les félins à dents de sabre (aujourd'hui disparus).

Partager
 

Les félins, une famille nombreuse

Dans le sens de la lecture : léopard, lion, tigre et guépard
Dans le sens de la lecture : léopard, lion, tigre et guépard

Les félins, que l'on appelle aussi félidés (ou Felidae en latin), constituent une famille de mammifères.

 

Ils appartiennent à la sous-classe des euthériens, c'est-à-dire des mammifères qui se développent entièrement dans le corps de leur mère et qui sont alimentés pendant la gestation par le biais d'un placenta. On les appelle d'ailleurs aussi pour cette raison les placentaires. Les deux autres types de mammifères sont les marsupiaux et les protothériens : les premiers continuent à se développer après la naissance dans une poche ventrale (c'est le cas par exemple des kangourous ou des koalas), tandis que les seconds pondent des oeufs (à l'instar des ornithorynques).

 

Les félins se distinguent des autres euthériens par plusieurs aspects :

 

  • ils sont carnivores ;

 

  • ils possèdent une tête ronde, un crâne raccourci et des orbites larges ;

 

  • leur mâchoire contient entre 28 et 30 dents, soit moins que les autres carnivores ;

 

  • leurs griffes sont rétractiles, c'est-à-dire qu'ils peuvent les rentrer et les sortir de leurs pattes à volonté. Les seules exceptions sont le chat à tête plate et le chat viverrin, chez qui elles sont seulement semi-rétractiles, et le guépard, chez qui elles ne se rétractent pas du tout ;

 

  • ils ont un squelette flexible ainsi qu'un dos et des membres très souples : ils peuvent par exemple écarter latéralement leurs pattes avant, ce qui leur permet d'attraper des proies plus grandes qu'eux ou de grimper aux arbres ;

 

  • ils sont digitigrades, c'est-à-dire qu'ils marchent sur leurs doigts, et pas sur la plante des pieds comme les humains. Ils possèdent 4 doigts aux pattes avant et 5 aux pattes arrière, le cinquième doigt étant un ergot atrophié

 

La famille des félins (Felidae) comporte trois sous-familles distinctes : les machairodontes (Machairodontinae), les panthérinés (Pantherinae) et les félinés (Felinae).

Les panthérinés, ou grands félins

Un tigre du Bengale
Un tigre du Bengale

La sous-famille des panthérinés est sous doute la mieux connue ; pourtant, elle est de loin celle qui compte le moins d'espèces différentes. Ces gros chats, que l'on appelle d'ailleurs à juste titre les "grands félins", possèdent plusieurs traits communs :

 

  • leur chaîne hyoïde, située au niveau du larynx, n'est pas complètement ossifiée. C'est cette particularité qui leur permet de rugir, l'air remontant des poumons pouvant faire vibrer l'os hyoïde dans leur gorge. Par contre, ils ne sont pas capables de miauler, ni même de ronronner, contrairement par exemple aux chats ;

 

  • ils sont de taille imposante et n'ont bien souvent pas de prédateur ;

 

  • leurs pupilles sont rondes et ne prennent pas la forme d'une fente lorsqu'elles sont exposées à la lumière du soleil ;

 

  • ils ne se toilettent qu'une à deux fois par jour en moyenne ;

 

  • lorsqu'ils mangent, ils maintiennent leur proie avec leur gueule et non avec leurs pattes avant ;

 

  • lorsqu'ils s'allongent, ils étendent leurs pattes avant devant eux.

 

Il existe toutefois des exceptions : par exemple, la panthère nébuleuse possède un hyoïde ossifié qui ne lui permet pas de rugir, mais ses autres caractéristiques la rapprochent davantage des grands félins. Elle a donc finalement, et après moult hésitations, été classée parmi les Panthéridés.

 

Au sein de cette sous-famille, on compte aujourd'hui deux genres distincts et seulement sept espèces :

 

Genre Espèces / sous-espèces
Neofelis
Panthera

 

Il convient au passage de préciser que le mot "panthère", qui désigne dans le langage courant un grand félin jaune tacheté de noir, est en réalité un abus de langage pour parler du léopard. En effet, en taxonomie, le terme "panthère" désigne tous les félins du genre Panthera, et non pas une espèce de félin en particulier. Ainsi, le lion et le tigre sont techniquement des panthères... mais pas la panthère nébuleuse, qui appartient au genre Neofelis !

Les félinés, ou petits félins

Un chat des sables
Un chat des sables

La sous-famille des félinés regroupe une trentaine d'espèces de petits félidés. Ils se distinguent des grands félins sur plusieurs aspects :

 

  • la chaîne hyoïde, située au-dessus du larynx, est complètement ossifiée, c'est-à-dire que l'os hyoïde ne peut pas bouger. Cette particularité empêche ces félins de rugir, mais leur permet d'émettre un ronronnement. C'est la principale différence entre un féliné et un panthériné ;

 

  • ils sont généralement plus petits que les "grands félins", même s'il n'existe pas de critère de taille à proprement parler ;

 

  • leurs pupilles sont en fente et non rondes ;

 

  • lorsqu'ils mangent, ils tiennent leur proie avec leurs pattes avant ;

 

  • ils se toilettent entre trois et quatre fois par jour ;

 

  • lorsqu'ils sont au repos, ils replient leurs pattes avant sous leur corps et enroulent leur queue autour d'eux.

 

C'est à cette sous-famille qu'appartiennent les différentes espèces de chats sauvages.

Les félinés sont eux-mêmes divisés en dix genres différents, selon leurs caractéristiques et leur patrimoine génétique :

 

Genre Espèces / Sous-espèces
Acynonix
Caracal
Felis
Leopardus
Leptailurus
  • Serval (18 sous-espèces, dont 1 éteinte)
Lynx
Octocolobus
Pardofelis
Prionailurus
Puma

 

Les félinés étant encore mal connus des scientifiques, leur classification est en perpétuelle évolution : par exemple, une espèce peut passer d'un genre à un autre à l'occasion de telle ou telle découverte à son sujet, ou bien un félin peut finalement être considéré comme une espèce à part et non plus simplement comme une sous-espèce d'un autre félin.

Les machairodontes, ou félins à dents de sabre

Représentation d'un Smilodon
Représentation d'un Smilodon

La sous-famille des machairodontes, que l'on appelle aussi les félins à dents de sabre ou tigres à dents de sabre, comprend les félins géants possédant des canines très longues.

 

Ces colosses sont apparus il y a environ 16 millions d'années et se sont éteints il y a approximativement 10.000 ans : ils ont donc un temps côtoyé l'être humain préhistorique. Ce dernier aurait d'ailleurs pu jouer un rôle dans leur disparition.

 

Dans la mesure où il s'agit d'une sous-famille éteinte depuis plusieurs milliers d'années, les scientifiques ignorent beaucoup de choses à leur sujet. La totalité des informations qu'ils possèdent a été obtenue à partir de squelettes fossilisés et de reconstitutions : sur cette base, ils les ont classés en une soixantaine d'espèces différentes, réparties en 19 genres distincts, les plus connus étant le Smilodon et le Dinofelis. Ces espèces étaient aussi grandes, voire plus grandes que nos félins actuels : par exemple, Smilodon Populator pouvait mesurer 120 cm au garrot et peser 400 kg, soit davantage que le tigre de Sibérie.

 

L'étude des crânes retrouvés a également révélé que les machairodontes possédaient moins de dents que les autres félins. En revanche, leurs canines supérieures étaient énormes, au point de dépasser de leur gueule fermée, ce qui leur vaut d'ailleurs leur nom. Certaines espèces avaient des canines longues et fines en forme de sabre, tandis que chez d'autres, elles étaient plus courtes mais plus larges. Ces crocs disproportionnés auraient par exemple pu être un moyen de couper rapidement la gorge d'une proie, ou de causer beaucoup de dégâts à des animaux de grande taille (mammouths...) en seulement quelques morsures.

 

Un crâne de Smilodon
Un crâne de Smilodon

Mais plusieurs machairodontes possédaient vraisemblablement peu de force dans les mâchoires, et leurs dents étaient plus fragiles qu'elles n'y paraissaient : pour cette raison, certains scientifiques estiment qu'elles devaient être utilisées pour des rôles autres que la chasse. Par exemple, elles auraient pu servir à fouiller les fonds marins dans le cas où ils auraient eu un mode de vie aquatique (comme le morse), ou être un marqueur hiérarchique s'ils vivaient en groupe, les individus les plus hauts gradés étant ceux ayant les dents les plus longues.

 

D'autre part, de nombreux félins à dents de sabre semblaient possédaient un os hyoïde pas complètement figé dans leur larynx : ils devaient donc probablement être capables de rugir, comme les grands félins actuels.

 

En revanche, pour ce qui est du reste (couleur et type de pelage, comportement solitaire ou en groupe, mode de reproduction, etc.), c'est aujourd'hui encore le mystère total, et il n'est d'ailleurs pas certain qu'on parvienne un jour à en apprendre davantage à leur sujet...

Vidéo documentaire sur les félins

Le mot de la fin

Les félins forment une vaste famille, répartie à peu près sur tous les continents et dans tous les types de milieux, des déserts de sable torrides aux montagnes les plus hautes et glaciales. Chaque espèce s'est adaptée à son habitat de prédilection, raison pour laquelle il existe de grandes différences de morphologie et de mode de vie de l'une à l'autre.

 

Aujourd'hui, les panthérinés sont bien connus, mais on ignore encore beaucoup de choses au sujet des félinés, plus petits et plus discrets. Quant aux machairodontes, ils ne cessent d'intriguer la communauté scientifique en raison de leurs dents extraordinaires, mais ont probablement emporté leurs plus grands secrets dans la tombe...

Dernière modification : 09/17/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet