Histoire de la domestication et de la place du chat auprès de l'Homme

Histoire de la domestication et de la place du chat auprès de l'Homme

Nul ne sait exactement à quel moment de l'Histoire le chat a commencé à être domestiqué, mais on suppose qu'il a été attiré par les rongeurs qui dévastaient les réserves de céréales des premiers agriculteurs. Cet allié efficace a sans doute ensuite apprécié le confort des foyers, et s'est laissé tenter par une cohabitation plus complète.


Nombre de civilisations lui ont alors prêté une ascendance divine, ce à quoi ses exceptionnelles capacités physiques, sa grâce, son élégance ainsi que l'aspect mystérieux de ses yeux et de son regard ont certainement contribué.

Page 1 :
Le chat, très vieil ami de l'Homme
Le chat, très vieil ami de l'Homme

Contrairement à la croyance populaire, les chats n’auraient pas été domestiqués pour la première fois en Egypte aux alentours de 3.000 ans avant Jésus-Christ. La domestication des félins aurait en fait commencé beaucoup plus tôt, comme en témoigne une sépulture datant de 7.500 à 7.000 ans avant notre ère et contenant les corps d’un homme et de son chat. Cette sépulture a été découverte en 1992 à Shillourokambos (Chypre) par un archéologue du Collège de France, Jean Guilaine.

Le chat enterré dans la sépulture était âgé d'environ huit mois, ce qui laisse penser qu’il a peut-être été tué pour l’occasion. Il avait pratiquement atteint sa taille adulte, et son corps a été déposé entier dans une petite fosse située à une vingtaine de centimètres du défunt. Cette proximité dans la mort pourrait d’ailleurs impliquer que le félin n’était pas qu’un redoutable chasseur de souris pour son maître : il existait vraisemblablement des liens spirituels forts entre les deux individus.

Il ne devait toutefois pas s’agir d’un cas général, car d'autres restes de chats retrouvés à Shillourokambos portent des traces évidentes de cuisson et de consommation. Par ailleurs, les modifications morphologiques du squelette associées à la domestication (diminution de la taille et du crâne) ne sont pas visibles sur le fossile enterré aux côtés d'un homme, ce qui suggère que le chat n’était peut-être pas encore "domestiqué", mais plutôt simplement "apprivoisé".

À l’heure actuelle, ces ossements constituent néanmoins la plus ancienne preuve d'apprivoisement des félins par l’Homme. Des os de chats plus anciens avaient déjà été découverts sur l’île de Chypre, mais aucun élément ne permet de savoir s'il s'agissait de chats sauvages ou apprivoisés. Ceci dit, dans la mesure où il n’existait auparavant aucune espèce locale de félins sur l’île, les chercheurs du C.N.R.S. (Centre National de Recherche Scientifique) supposent que le chat avait été introduit à Chypre par l'Homme.

Au final, l'apprivoisement puis la domestication du chat par l’Homme pourraient remonter au tout début de l’agriculture, entre 9.000 et 7.000 ans avant J.C., lorsque les humains comprirent qu’ils pouvaient utiliser les chats, terribles prédateurs, pour éloigner les souris des cultures et des stocks de grains.

Page 1 :
Le chat, très vieil ami de l'Homme
Dernière modification : 06/02/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Commentaires sur cet article

Merci , Sa m'as bien aidé !!!!!

   
Par maniadu45

sa ma tres bien aidé merci

0    0
Par anne

Discussions sur ce sujet