Ambassy Cat, le chat de Julian Assange, est-il un mystérieux messager ?

18/11/2016
Partager :  

Julian Assange, fondateur de Wikileaks et célèbre lanceur d’alertes, accusé de viol en Suède, est réfugié dans l’ambassade d’Equateur à Londres depuis juin 2012, afin d’échapper à la justice. Une longue période, durant laquelle il n’a plus d’accès à internet. Les journées doivent être longues et pour tromper l’ennui, ses enfants lui ont offert, au mois de mai 2016, un chat surnommé Embassy Cat. Le félin est rapidement devenu une star des réseaux sociaux avec des comptes Twitter et Instagram personnels très visités.

 

Le 14 novembre 2016, Julian Assange a été entendu pour la première fois par la procureure suédoise qui s’était déplacée pour recueillir sa déposition. Il y avait un grand nombre de journalistes postés à l’extérieur de l’ambassade d’Equateur, à l’affût du plus petit événement pouvant survenir. Ils n’ont pas attendu pour rien, puisque le matou est apparu à une des fenêtres de l’ambassade, avec un impeccable petit col blanc et une cravate à rayures rouges autour du cou.

 

Le 15 novembre, le chat était apparu à cette fenêtre avec une cravate du même modèle, mais à rayures bleues, cette fois-ci. Voilà de quoi exciter bien des imaginations. Julian Assange aurait-il voulu faire passer un message par l’intermédiaire de son chat ? Et qu’a-t-il bien pu vouloir dire ? Le mystère reste entier.

 

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet