30 livres pour les amoureux des chats

30 livres pour les amoureux des chats

Plus on aime les chats, plus on a envie de les comprendre et d’en savoir davantage sur eux. Ces petits félins sont si mystérieux et attachants qu’ils font même l’objet de livres – à commencer par les bandes dessinées avec des chats, mais pas seulement.


Qu’il s’agisse d’ouvrages centrés sur le comportement et la psychologie du petit félin, de romans dont il est le personnage principal ou encore d’histoires autobiographiques, voici 30 livres susceptibles de plaire à toute personne amoureuse des chats.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : « Le Chat chapeauté » (Theodor Geisel, dit « Dr. Seuss », 1957)
  2. Page 2 : « Journal d’un chat assassin » (Anne Fine, 1997)
  3. Page 3 : « Le chat zen » (Kwong Kuen Shan, 2002)
  4. Page 4 : « Les chats de hasard » (Anny Duperey, 2003)
  5. Page 5 : « Tout sur la psychologie du chat » (Joël Dehasse, 2005)
  6. Page 6 : « Un chat heureux en appartement » (Laetitia Barlerin, 2007)
  7. Page 7 : « Chats » (Anny Duperey, 2008)
  8. Page 8 : « Dewey » (Vicki Myron, 2008)
  9. Page 9 : « Dictionnaire amoureux des chats » (Frédéric Vitoux, 2008)
  10. Page 10 : « Cléo et Sam : une amitié au-delà de la mort » (Helen Brown, 2010)
  11. Page 11 : « Chats du Moyen Âge » (Kathleen Walker-Meikle, 2011)
  12. Page 12 : « Un chat médium nommé Oscar » (Docteur David Dosa, 2011)
  13. Page 13 : « À pas de velours » (Denis O’Connor, 2011)
  14. Page 14 : « Comment savoir si votre chat cherche à vous tuer » (Michael Inman, 2012)
  15. Page 15 : « Un chat des rues nommé Bob » (James Bowen, 2013)
  16. Page 16 : « Chats d’œuvre : Les chats détournent des classiques de l’art et du cinéma » (Susan Herbert, 2015)
  17. Page 17 : « Les pouvoirs des chats » (Véronique Aiache, 2016)
  18. Page 18 : « Demain les chats » (Bernard Werber, 2016)
  19. Page 19 : « Iris Grace - La petite fille qui s’ouvrit au monde grâce à un chat » (Arabella Carter-Johnson, 2016)
  20. Page 20 : « Alfie : Le chat du bonheur » (Rachel Wells, 2017)
  21. Page 21 : « Agir et penser comme un chat » (Stéphane Garnier, 2017)
  22. Page 22 : « Les Chats » (Albert Dubout, 2017)
  23. Page 23 : « Dans la peau de Kiwi » (Fanny Broussard, 2018)
  24. Page 24 : « Comprendre votre chat – Les secrets d’une comportementaliste » (Sonia Paeleman, 2018)
  25. Page 25 : « Chats : tout ce qu’ils essaient de nous dire » (Laetitia Barlerin, 2018)
  26. Page 26 : « Chats : Portraits atypiques » (Julia Bénard, 2020)
  27. Page 27 : « Le fabuleux pouvoir de nos chats » (Isabelle Collin, 2020)
  28. Page 28 : « L’extraordinaire aventure du chat sacré de Birmanie » (Alain Lescart, 2020)
  29. Page 29 : « Adoptés : des histoires de chats racontées par les chats… et leur maman » (Marie De Launay, 2020)
  30. Page 30 : « Les Chats sont éternels » (d’après les œuvres de Fritz Leiber, 2021)
Le Chat chapeauté de Theodor Geisel

Le Chat chapeauté (A cat in the hat en anglais) est un classique pour enfants écrit et illustré en 1957 par l’auteur américain Theodor Geisel, alias Dr Seuss (1904-1981). Ce dessinateur a révolutionné le livre pour enfants grâce à la force de son imagination, après qu’un éditeur scolaire lui a commandé un nouveau manuel pour enseigner la lecture aux plus jeunes. Trouvant les ouvrages alors disponibles trop ennuyeux, il réussit l’exploit de créer tout un récit en n’utilisant que 250 mots jugés essentiels pour l’enfant, et de bouleverser les méthodes d’apprentissage. Aujourd’hui disponible dans 35 langues, Le Chat chapeauté est entré dans le panthéon des livres jeunesse.

Son personnage principal est un grand chat anthropomorphe vêtu d’un chapeau rayé rouge et blanc ainsi que d’un nœud papillon rouge. Il se présente au domicile de Sally et de son frère un jour de pluie, alors que leur mère est absente. Malgré les objections répétées du poisson rouge, qui symbolise la conscience des enfants, le chat leur montre quelques-uns de ses jeux les plus aberrants, pour tenter de les divertir.

Ce faisant, lui et ses compagnons, Bidule Un et Bidule Deux, détruisent la maison, au grand désespoir de ses occupants. Le chat finit alors par présenter ses plus plates excuses et nettoyer la demeure avec une machine farfelue. Il disparaît juste avant que la mère des enfants ne rentre à la maison et leur demande si tout va bien. L’auteur termine son conte en faisant réfléchir les lecteurs : « Et vous, comment auriez-vous répondu à la maman ? ».

Page 1 :
« Le Chat chapeauté » (Theodor Geisel, dit « Dr. Seuss », 1957)
Par Émilie B. - Dernière modification : 04/19/2021.