Les chats roux : caractère, races, particularités...

Un Maine Coon roux tabby allongé sur un banc en bois

Parmi toutes les couleurs de robes possibles chez le chat, il y en a une à laquelle on ne pense pas nécessairement et qui est pourtant remarquable par plusieurs aspects : le roux.


Elle est certes moins originale que la robe isabelle, dont elle est pourtant une composante essentielle, mais on la retrouve dans beaucoup de races différentes, qu'elle soit combinée ou non à d'autres couleurs et/ou à des motifs particuliers.

Qu'appelle-t-on un chat roux ?

Un beau chat tabby roux aux yeux orange

On qualifie de roux un poil dont la couleur va du sable (c'est-à-dire jaune foncé) à l'orange-brun. Il s'agit de l'une des trois couleurs non diluées possibles chez le chat, avec le noir et le blanc. Elle peut toutefois aussi être diluée, et le résultat correspondant est la couleur crème.

 

Pour des raisons génétiques, il est impossible pour un chat d'avoir une robe rousse unie, c'est-à-dire dépourvue de marques ou d'autres couleurs. En effet, un chat uniquement roux a forcément des marques plus ou moins visibles sur le corps.

 

Par conséquent, les seules combinaisons possibles qui incluent le roux sont :

Pourquoi y a-t-il des chats roux ?

Un beau chat roux à poil court et aux yeux orange fait ses griffes sur le canapé

Les chats roux ne sont pas présents uniquement au sein d'une poignée de races : il s'agit en fait d'une particularité génétique très courante que l'on retrouve chez un grand nombre de races très différentes, ainsi que chez le chat de gouttière.

 

Chez le chat comme chez les autres mammifères, la couleur des poils est due à la présence plus ou moins importante de deux pigments : l'eumélanine, qui code les couleurs foncées, et la phémélanine, qui code la couleur rousse. Naturellement, plus il y a de phémélanine, plus le pelage tire vers le roux. C'est d'ailleurs la même chose chez l'être humain : les personnes rousses ont simplement une production de phémélanine plus importante que les autres, d'où leur couleur de cheveux.

La génétique des chats roux

Un beau chat roux tabby en train de dormir

Chez le chat, le gène qui code l'apparition des poils roux est nommé gène O et se situe uniquement sur le chromosome sexuel X. Il peut prendre deux formes : une forme dominante appelée allèle O, ou une forme récessive appelée allèle o.

 

Il possède la particularité d'être épistasique, c'est-à-dire qu'il peut empêcher d'autres gènes du même chromosome que lui de fonctionner normalement. En effet, lorsqu'il est présent sous la forme dominante (allèle O), il neutralise l'action du gène responsable de la couleur noire, alors que la forme récessive n'a aucun impact.

 

Pour cette raison, un seul chromosome X ne permet pas à la fois les couleurs noire et orange :

  • soit il comporte l'allèle O, et dans ce cas c'est le roux qui s'exprime ;
  • soit il comporte l'allèle o, et c'est alors le noir qui l'emporte.

 

En revanche, le gène S responsable des plages blanches dans le pelage est situé sur un chromosome différent et son action n'est pas influencée par le gène O. Des poils blancs peuvent donc être présents indépendamment de la présence de roux.

 

Enfin, d'autres gènes entrent en jeu et influent sur l'intensité de la couleur rousse, sa répartition sur le pelage, la présence éventuelle de motifs, etc.

Pourquoi les chats roux sont souvent des mâles ?

Un chat roux fait un bisou à un chat gris et blanc

Comme expliqué plus haut, un chromosome X ne peut pas coder à la fois les robes noire et rousse : il code forcément soit l'une, soit l'autre. Les mâles étant des XY, ils ne possèdent par définition qu'un seul chromosome X : ils ne peuvent donc pas être à la fois noirs et roux. C'est l'allèle transmis par leur mère qui détermine dans quel cas ils se situent.

 

En revanche, les femelles étant des XX, elles peuvent sans problème avoir un des deux chromosomes qui donne du roux et l'autre du noir, et donc arborer les deux couleurs à la fois. Pour qu'elles soient uniquement rousses ou éventuellement rousses et blanches, il faut donc qu'elles héritent d'un allèle O de chacun de leurs deux parents sur leurs deux chromosomes X. Leur père doit donc être forcément roux, et leur mère doit être soit rousse, soit écaille de tortue ou tricolore (mais dans ce cas elle doit transmettre son allèle O et non son allèle o).

 

Cette combinaison ayant une probabilité assez faible de se produire, cela explique que statistiquement, les chats roux sont très souvent des mâles et plus rarement des femelles. Le ratio entre les deux est globalement estimé à 80% de mâles pour 20% de femelles.

Les taches de rousseur des chats roux

Un chat roux et blanc avec du lentigo sur le nez et les lèvres

Comme l'être humain, le chat peut avoir des sortes de "taches de rousseur" sur la peau. Ces dernières sont fréquentes chez les sujets dont la robe comprend la couleur rousse (donc ceux qui sont roux, tricolores ou écaille de tortue). Elles sont souvent masquées par le pelage, mais il est possible de les voir notamment sur le nez du chat, ses lèvres, ses paupières ou encore ses coussinets.

 

Contrairement à ce que l'on observe chez l'humain, ces petites taches qui vont du rose foncé au noir ne sont pas liées à un excès d'exposition au soleil du chat : elles correspondent en fait à une particularité génétique appelée lentigo, qui cause un excès de mélanine en certains endroits de la peau. Elles commencent généralement à apparaître vers l'âge d'un an et deviennent de plus en plus foncées et visibles au fur et à mesure des années.

 

Hormis sur le plan esthétique, ces taches de rousseur n'ont aucune conséquence sur l'animal et ne sont pas un signe de mauvaise santé.

Le caractère du chat roux

Deux adorables chatons roux dorment ensemble enveloppés dans une couverture

Beaucoup de rumeurs et de fantasmes circulent au sujet du caractère supposé des chats roux : ils seraient particulièrement affectueux, bavards, gourmands, têtus... On les présente souvent comme dotés d'un fort caractère ou d'un tempérament "à part".

 

Il semble difficile de dire ce qu'il en est réellement, tant il existe de témoignages différents et contradictoires. Des chercheurs ont donc tenté de rationaliser tout cela et se sont intéressés scientifiquement au caractère des chats roux afin de percer ce mystère.

Les chats roux sont plus affectueux

Un grand chat roux s'accroche affectueusement à la jambe de son maître
Les chats roux sont réputés plus affectueux que les autres

Une étude intitulée « Human Perceptions of Coat Color as an Indicator of Domestic Cat Personality » publiée en 2015 dans la revue Anthrozoös a montré qu'effectivement, les maîtres semblent trouver les chats roux plus amicaux que les autres, mais pas spécialement plus têtus.

 

Cela étant, ces résultats sont peut-être simplement la conséquence de ce que l'on appelle un biais de confirmation : l'idée reçue selon laquelle les chats roux sont plus affectueux pourrait avoir biaisé le jugement des participants, les incitant à répondre que leur chat est très amical même si en fait il ne l'est pas particulièrement plus qu'un autre.

 

Une autre explication peut également être envisagée, qui repose sur le fait que les mâles ont globalement tendance à être plus affectueux que les femelles, en particulier une fois qu'ils ont été stérilisés. Comme les chats roux sont très majoritairement des mâles, cela pourrait expliquer leur côté plus amical.

Les chats roux sont plus dominants

Un Maine Coon roux allongé sur un drap blanc

S'ils sont réputés plus affectueux avec les humains, les chats roux sont également plus dominants et ont un meilleur statut social au sein de la gent féline - en particulier les mâles. C'est en tout cas l'hypothèse avancée par certains chercheurs dans une étude intitulée « Evidence of Selection on the Orange Allele in the Domestic Cat Felis catus: The Role of Social Structure » et publiée en 1995 dans la revue JSTOR.

 

En effet, l'analyse de 30 populations de chats entre 1982 et 1992 a permis de mettre en évidence trois points intéressants :

 

  • chez les mâles, les chats roux sont physiquement plus imposants que les autres, toutes choses égales par ailleurs. Or, gabarit et dominance semblent aller de pair chez les félins ;

 

  • les chats roux sont sur-représentés dans les milieux ruraux. Or, dans ces environnements, les femelles ont tendance à ne s'accoupler qu'avec un seul mâle. Cela laisserait donc supposer que lorsqu'elles choisissent leur compagnon, elles ont naturellement tendance à se tourner vers des mâles roux plutôt que vers des sujets d'autres couleurs, ce qui confirmerait là-aussi l'idée que les premiers occupent une position sociale privilégiée ;

 

  • à l'inverse, les chats roux sont sous-représentés dans les milieux où les risques d'accidents mortels sont plus élevés - notamment les villes. Là aussi, cela pourrait s'expliquer par leur caractère dominant : les individus avec un tel tempérament sont davantage confiants et adoptent donc des attitudes et un mode de vie plus risqués que les autres, ce qui augmente leur probabilité de décès dans les endroits où les dangers sont les plus présents.

 

Aussi intéressants soient-ils, ces trois constats ne suffisent pas pour établir de manière certaine que les chats roux sont mieux placés dans la hiérarchie féline que leurs congénères. Mais si cette hypothèse est confirmée, elle pourrait donner du crédit à l'idée selon laquelle ils sont plus amicaux envers les humains. En effet, les chats dominants sont dans l'ensemble moins timides, plus confiants, et approchent donc plus facilement d'autres espèces, à commencer par l'Homme.

Comment obtenir un chat roux ?

Une chatte tricolore allaite un chaton roux et deux chatons noirs

Différentes combinaisons permettent d'obtenir des chats roux sans présence de noir :

  • un mâle roux avec une femelle rousse : 100% des petits sont roux ;
  • un mâle roux avec une femelle écaille de tortue ou tricolore : en moyenne, 50% des petits sont roux ;
  • un mâle non roux avec une femelle rousse : en moyenne, 50% des petits sont roux (forcément des mâles) ;
  • un mâle non roux avec une femelle écaille de tortue ou tricolore : en moyenne, 25% des petits sont roux (forcément des mâles).

 

En revanche, sauf quelques rares exceptions, croiser deux individus non roux ne donne aucun chaton arborant un tel pelage.

Les races de chats pouvant être rousses

Il n'existe pas de races de chats dont tous les individus sont roux. En revanche, beaucoup de races comptent dans leurs rangs des sujets entièrement ou partiellement roux. En voici quelques exemples...

Le Maine Coon

Un Maine Coon roux assis dans un jardin avec des fleurs

Le Maine Coon est généralement brun tabby, mais il peut aussi arborer une fourrure rousse, et ressemblerait alors presque à un lion miniature. C'est d'autant plus vrai qu'il possède une sorte de collerette similaire à une crinière, qui soutient sa tête bien proportionnée surmontée de deux oreilles pointues. Sa longue queue touffue et en panache grandit encore ce chat dont la taille est déjà conséquente.

 

Malgré son gabarit, il se passe relativement bien d'un accès à l'extérieur du moment qu'il est installé dans un logement suffisamment vaste et bien équipé. Cela ne l'empêche pas d'être un redoutable chasseur, qui n'hésite pas à poursuivre les petits rongeurs qui auraient le malheur de croiser son chemin. Il a d'ailleurs tendance à rester très joueur même en grandissant, adorant notamment courir après les balles et autres jouets.

Le LaPerm

Un LaPerm roux à poil long

Le LaPerm est une race de chats au poil frisé comme celui d'un mouton. Toutes les couleurs de robe sont possibles, mais le roux est une des plus courantes. Sa belle fourrure ondulée et légère ainsi que sa longue queue en panache semblent alors comme en flammes. Ses oreilles plutôt larges sont généralement surmontées de petites touffes de poils, à l'instar de celles des lynx.

 

Comme il a longtemps été utilisé dans les fermes pour y chasser les rongeurs qui s'attaquaient aux récoltes, il fait aujourd'hui encore partie des races de chats qui chassent le plus. Il s'entend en revanche très bien avec ses congénères et même avec des chiens, qui peuvent les uns comme les autres représenter pour lui de très bons compagnons de jeux.

L'Européen

Un chat Européen roux et blanc mâchouille une branche

L'Européen peut arborer de nombreuses couleurs différentes, dont le roux. Contrairement au chat de gouttière à qui il ressemble beaucoup, il a un corps musclé mais bien proportionné, et ses poils sont toujours courts. En dehors du orange, les couleurs les plus répandues sont le noir, le gris et le blanc.

 

Animal robuste par excellence, il est généralement bien équilibré, tant dans sa tête que dans son corps. Ainsi, du moment qu'il a accès à un jardin, il peut convenir à toutes sortes de familles et de mode de vie. La principale difficulté vient de son instinct territorial assez prononcé, qui peut rendre assez délicate une éventuelle cohabitation avec un ou des congénère(s). En dehors de cela, il n'est vraiment pas difficile à vivre.

Le Selkirk Rex

Un Selkirk Rex roux aux yeux orange marche dans la neige

Le Selkirk Rex est un chat au look original. Plutôt massif et de morphologie assez rectangulaire, il peut avoir des poils courts ou longs, mais dans les deux cas, ses jolies boucles forment des sortes de vagues ou de strates sur son corps. Plusieurs couleurs sont possibles, dont le roux. Lorsqu'en parallèle ses yeux sont orange vif, il en ressort un félin flamboyant du bout des oreilles à la pointe de la queue.

 

Très affectueux et câlin, ce chat a vraiment tout d'une petite peluche vivante et fait un parfait compagnon pour les enfants, dont il adore la compagnie. Il a en revanche du mal à rester seul longtemps et convient donc mieux à des maîtres souvent disponibles. Pour autant, il n'est pas du genre à se montrer particulièrement envahissant : il se contente de manifester sa présence en ronronnant doucement, et éventuellement en faisant entendre sa jolie voix.

Le Bobtail des Kouriles

Un magnifique Bobtail des Kouriles roux aux yeux orange

Le Bobtail des Kouriles fait partie des nombreuses races de chat pouvant être rousses. Comme son nom l'indique, sa principale particularité est sa queue très courte, dont la forme exacte est propre à chaque individu. Son poil peut être court et proche du corps, ou plus long et formant une bonne protection contre le froid et les intempéries. Dans les deux cas, il mue très peu, malgré un sous-poil plutôt développé.

 

Ses origines insulaires expliquent sans doute que le Bobtail des Kouriles éprouve une certaine fascination pour l'eau, au point d'être une des rares races de chats qui aiment nager. En revanche, malgré sa petite taille, il a du mal à rester confiné en appartement, car il a beaucoup d'énergie à revendre et n'aime rien plus que de sauter et grimper partout. C'est d'ailleurs un excellent chasseur, capable d'attraper des poissons de la taille d'un saumon. Un chat qu'il ne faut clairement pas sous-estimer !

L'Oriental Shorthair

Un bel Oriental Shorthair roux allongé sur un coussin

L'Oriental Shorthair est une belle race de chats originaire d'Asie, dont le pelage peut notamment prendre la couleur rousse. Comme beaucoup de ses congénères asiatiques, il possède un corps très fin et svelte, une tête triangulaire et des oreilles larges. Son pelage très court et dense peut arborer pas moins de 300 combinaisons différentes de couleurs et motifs : autant de félins à l'apparence variée.

 

Dans la mesure où il a conservé un caractère relativement proche de celui de son ancêtre le Siamois Moderne, il est comme ce dernier assez possessif et a besoin d'un maître très présent pour être heureux - il supporte d'ailleurs assez mal d'être laissé seul au domicile. Par ailleurs, même si son pelage très court ne constitue pas le meilleur rempart qui soit contre le froid et les intempéries, il en faudrait plus pour dissuader ce chat très énergique de se passer d'un jardin.

Le Somali

Un beau Somali roux tiqueté aux yeux verts allongé sur un fauteuil

Le Somali est une race de chats tiquetée dont le pelage peut être roux, même s'il est souvent de couleur plus foncée. Version à poil long de l'Abyssin, il possède comme ce dernier une fourrure qui semble réfléchir la lumière et changer de couleur quand il se hérisse. Sa longue queue en panache prolonge une silhouette naturellement svelte et gracieuse.

 

Malgré la longueur de son pelage, il craint un peu le froid, probablement en raison de ses origines exotiques. Malgré cela, il n'est pas un grand adepte de la vie en appartement et préfère disposer d'un accès à l'extérieur, pour être en mesure de se dépenser à sa guise. Par ailleurs, sans être autant envahissant que l'Abyssin, il a besoin d'affection et d'attention au quotidien, sous peine de devenir rapidement malheureux.

Le Scottish Fold

Le Scottish Fold

Le Scottish Fold fait partie des chats pouvant être roux, mais ce sont surtout ses oreilles repliées qui le rendent aussi reconnaissable. Avec son visage tout rond et ses grands yeux bien ouverts, il a toujours un air un peu surpris qui a de quoi en faire craquer plus d'un. La plupart des couleurs de robe sont autorisées, mais les teintes claires permettent de bien faire ressortir ses beaux yeux généralement cuivre.

 

Bon mangeur et peu actif, il convient bien à une vie en appartement, car ce qu'il aime le plus, c'est passer du temps avec sa famille et les éventuels autres animaux présents dans le foyer. Très habile de ses pattes, il comprend rapidement comment ouvrir les portes des placards, attraper des objets au vol ou résoudre des puzzles. Les distributeurs jouets pour chat, qui sont des sortes de jouets contenant de petites quantités de nourriture, sont donc parfaits pour lui.

Le Bobtail Américain

Le Bobtail Américain

Le Bobtail Américain est un petit chat à la queue courte pouvant arborer un beau pelage roux. Plutôt petit et massif, il possède une tête assez large surmontée de deux oreilles de grande taille et légèrement pointues. Son pelage hirsute peut être court ou mi-long ; dans un cas comme dans l'autre, toutes les couleurs de robe sont acceptées, mais celles lui donnant un look sauvage sont les plus appréciées.

 

S'il adore sa famille (et en particulier les enfants), il n'a pas pour autant de grandes difficultés à rester seul pendant la journée, même s'il préfère avoir des compagnons de jeu. Mieux vaut tout de même lui prévoir des activités suffisamment intéressantes lors des absences de ses maîtres, car ce petit chenapan plutôt intelligent ne met pas longtemps à comprendre comment ouvrir les portes et les fenêtres : il risque donc fort d'être tenté de prendre la poudre d'escampette si l'opportunité se présente et qu'il s'ennuie trop.

Le Mau Arabe

Un Mau Arabe red tabby assis sur un muret

Assez peu répandu, le Mau Arabe est souvent red tabby, même s'il peut arborer aussi d'autres couleurs, telles que le noir ou le brun. Comme son cousin le Mau Egyptien, il possède un corps à la fois svelte et athlétique, haut perché sur des pattes longues et musclées. Sa fourrure brillante mais rêche n'a pas de sous-poil : elle n'est donc pas sujette aux noeuds et ne nécessite qu'un brossage hebdomadaire pour rester en bon état.

 

En dépit de ses origines sauvages, il est très affectueux et s'attache beaucoup à sa famille et aux éventuels enfants qui en font partie. En revanche, il a plus de mal à tolérer la présence d'autres chats dans la maison, car il est resté très territorial et n'aime pas partager son domaine avec des congénères. S'il faut lui trouver un compagnon de jeu, mieux vaut donc probablement choisir un chien compatible avec les chats plutôt qu'un autre petit félin.

Le mot de la fin

Les chats roux font partie de notre quotidien, au point qu'on en oublierait presque qu'ils ne sont pas exactement des matous comme les autres. Très souvent de sexe masculin, plus imposants que leurs congénères, vraisemblablement aussi plus agressifs envers ces derniers et plus amicaux envers les humains, ils n'ont pas encore fini de livrer tous leurs secrets.

 

Pour ceux qui sont intéressés, il n'est pas très difficile d'adopter un chat roux, car ils sont assez nombreux, qui soient de race ou non. Il ne faut toutefois pas oublier que l'apparence ne doit pas être l'alpha et l'oméga : choisir un chat ne saurait se résumer à sélectionner une couleur de robe, car ce n'est pas de ce critère que dépend la réussite ou non de la cohabitation, loin s'en faut.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 04/09/2021.