Les chats au pelage colourpoint : origines, races, reproduction...

Tête de Ragdoll colourpoint avec de très beaux yeux bleus

Comme le chien, le chat domestique peut prendre des apparences très diverses, notamment en termes de pelage et de couleurs de robe. Il en existe pour tous les goûts : noir, blanc, roux, gris, uni, bicolore, tricolore, avec des motifs et des effets... Parmi tous les pelages possibles, le colourpoint est probablement l'un des plus surprenants, en raison de certaines de ses particularités étonnantes.


Voici donc plus d'informations sur les chats colourpoint, ainsi qu'une présentation de quelques races arborant un tel pelage.

Qu'est-ce qu'un chat colourpoint ?

Un chat Siamois avec une robe colourpoint
L'exemple le plus connu de chat colourpoint est le Siamois.

Le terme colourpoint désigne un patron de robe de chats caractérisé par des extrémités (visage, oreilles, bas des pattes et bout de la queue) plus foncées que le reste du corps. Il n'existe toutefois pas qu'au sein de la gent féline, puisqu'on le retrouve aussi chez quelques autres mammifères, notamment la gerbille et le lapin.

 

Les chats colourpoint présentent plusieurs particularités notables :

  • ils naissent avec un pelage uni ou très peu marqué ;
  • ce sont des chats avec les yeux bleus, même à l'âge adulte ;
  • ils ont tendance à foncer avec les années ;
  • ils peuvent temporairement changer de couleur dans certaines situations.

À quoi ressemble un chat colourpoint ?

Un Balinais sur un fond brun

Un chat colourpoint possède des extrémités plus foncées que le reste du corps. Concrètement, cela se traduit au niveau :

 

  • du visage, avec un masque couvrant a minima le front, le nez et les joues. Certains ont aussi le contour des yeux plus clair, et semblent donc porter des sortes de lunettes ;

 

  • de l'arrière et du contour des oreilles, qui sont foncés ;

 

  • des pattes et de la queue, qui peuvent être colorées uniquement à leur bout ou sur l'ensemble de la longueur.

 

Les chats colourpoint ont rarement un marquage uniforme, le patron s'étiolant par endroits pour former une sorte de dégradé depuis les zones plus foncées vers les zones plus claires du corps. Ce dégradé de couleurs est surtout visible au niveau des pattes et de la queue, en particulier chez les individus ayant des extrémités brunes voire noires. Il n'est cependant pas systématique.

Les différents types de colourpoint

Il existe différents types de colourpoint, en fonction de la couleur des extrémités (ou points) :

 

Type de colourpoint Couleur des extrémités
Blue point Gris-bleu
Chocolat point Brun chocolat
Cinnamon point Brun cannelle
Cream point Crème clair
Fawn point Beige rosé
Lilac point Gris rosé
Red point Orange vif
Seal point Brun foncé à noir

 

De plus, le patron colourpoint peut tout à fait s'accompagner d'un motif : au lieu d'être unies, les extrémités sont par exemple tabby (on parle alors de tabby point) ou tortie / écaille de tortue, c'est-à-dire noir et roux (il s'agit du tortie point).

 

Que les extrémités arborent ou non un motif, le reste du corps peut quant à lui être de toutes sortes de couleurs, ce qui augmente encore le nombre de combinaisons possibles. Néanmoins, les plus recherchées sont généralement celles qui offrent un bon contraste entre les deux teintes et font donc bien ressortir le patron colourpoint : ce sont donc les extrémités vives ou foncées sur un corps plutôt clair.

Existe-t-il beaucoup de chats colourpoint ?

Un très beau Neva Masquerade allongé sur un plancher

Le patron colourpoint a beau être assez particulier, il est loin d'être rare au sein de la gent féline. Rien d'étonnant à cela, puisque certaines races de chats très populaires comme le Siamois en sont systématiquement dotées.

 

Dans la mesure où il existe beaucoup de types de colourpoint différents, il n'est pas évident de savoir quelle part de la population féline totale ils représentent exactement. D'après les statistiques du Livre Officiel des Origines Félines (l'organisme félin de référence en France), les chats colourpoint représentaient plus de 25% des chats de race enregistrés dans le pays entre 2003 et mi-2016.

 

Sur cette même période, les types les plus populaires étaient le seal point et le blue point : à eux deux, ils représentaient plus de 10% des chats de race. Ils arrivent donc respectivement en 2ème et 3ème positions des robes les plus populaires, derrière les chats gris qui restent largement en tête (13%).

La génétique de la robe colourpoint

Un chat red point
Un chat red point

Le patron colourpoint chez le chat est causé par une altération génétique au niveau du gène C, responsable entre autres de la fabrication d'une enzyme appelée tyrosinase. Celle-ci joue un rôle dans la fabrication de la mélanine, ce pigment qui colore la peau, les poils et les yeux. Elle a besoin pour cela d'une température autour de 38 à 39°C, ce qui est la température corporelle normale d'un chat.

 

Toutefois, certaines mutations génétiques du gène C rendent la tyrosinase plus sensible à la chaleur. Elle est alors incapable de fonctionner à la température normale, ce qui diminue la fabrication de mélanine dans les poils et les yeux, et donc limite leur coloration. Le pelage n'est pas aussi coloré qu'il l'aurait été si la tyrosinase avait pu être opérationnelle, et les iris restent bleus au lieu de foncer jusqu'à prendre une teinte plus classique (c'est-à-dire jaune, verte ou orange).

 

Dans un tel cas de figure, les seuls endroits où la tyrosinase peut opérer correctement et où le poil prend donc sa couleur « normale » sont ceux où la température du corps est la plus basse, c'est-à-dire les extrémités : visage, oreilles, bas des pattes et bout de la queue.

 

C'est ainsi que cette mutation génétique explique le pelage si particulier des chats colourpoint ainsi que leurs beaux yeux bleus.

Les changements de couleur des chats colourpoint

Dans la mesure où le pelage particulier des chats colourpoint est lié à la sensibilité de l'enzyme tyrosinase à la chaleur, leur coloration peut varier dans le temps en fonction de différents facteurs, notamment leur température corporelle.

Les changements liés à la température corporelle

Un Siamois colourpoint endormi

Quand un chat a une température corporelle anormalement élevée (par exemple s'il est fiévreux ou souffre d'hyperthermie), la tyrosinase ne fonctionne pas correctement et la mélanine n'est plus autant produite : son corps s'éclaircit. Ceci explique d'ailleurs qu'un chaton vient au monde uni ou très peu marqué : il a été maintenu au chaud dans le ventre de sa mère, et a donc une température plus élevée que la normale.

 

À l'inverse, une température corporelle plus basse (par exemple à cause d'une hypothermie ou à la suite d'une tonte du pelage) rend les poils du corps plus foncés. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les chats colourpoint ont tendance à foncer lorsqu'ils prennent de l'âge : le vieillissement entraîne un ralentissement du métabolisme et d'une baisse de la température corporelle, donc une production accrue de mélanine.

 

Cela dit, ces changements de teinte ne se font pas en quelques heures ou minutes à peine, car la synthèse de la mélanine et la pousse des poils ne sont pas immédiates. Ils n'apparaissent que si la variation de température corporelle dure au moins plusieurs jours, et de manière très progressive. Par exemple, un chat colourpoint qui dort à côté d'un radiateur ne devient pas subitement plus clair.

Les changements liés aux hormones

Un chat colourpoint à poil long

Quel que soit le type de pelage, le processus de synthèse de la mélanine est influencé par la production de certaines hormones. Toutefois, chez les chats colourpoint, cette influence est décuplée : il en résulte donc des variations de coloration faciles à apercevoir dans certains cas particuliers.

 

Par exemple, il n'est pas rare de constater que le pelage d'une chatte colourpoint qui vient de mettre bas devient progressivement plus foncé au fil des jours, en raison des bouleversements hormonaux qui se produisent alors. Il retrouve ensuite sa couleur habituelle au bout de quelques jours à semaines, une fois les taux d'hormones redevenus normaux.

Comment obtenir un chaton colourpoint ?

Un chaton Siamois Thaï

La mutation génétique responsable du pelage colourpoint chez le chat se transmet selon un mode dit récessif. Cela signifie que chacun des deux parents doit transmettre cette particularité pour que le chaton le soit aussi. Si un des géniteurs ne transmet pas la mutation mais la version standard du gène normal, alors le petit arbore un pelage non colourpoint.

 

Par conséquent, le seul moyen d'obtenir un chaton colourpoint est de croiser deux individus eux-mêmes porteurs de cette particularité génétique. S'ils en possèdent chacun deux copies, ils sont tous deux colourpoint, et 100% de leurs petits seront dans le même cas.

 

Plus précisément, différentes combinaisons sont possibles :

 

  • deux chats colourpoint donnent 100% de chatons colourpoint ;

 

  • un chat colourpoint et un autre non colourpoint mais porteur de la mutation donnent en moyenne 50% de colourpoint ;

 

  • deux chats non colourpoint mais porteurs de la mutation donnent en moyenne 25% de colourpoint ;

  • un mariage entre un chat colourpoint et un autre non porteur ne donne aucun petit colourpoint. En revanche, 100% des petits héritent de la mutation génétique et peuvent à leur tour la transmettre à leur descendance ;

 

  • un mariage entre un chat non colourpoint mais porteur de la mutation et un autre non porteur ne donne aucun petit colourpoint. En revanche, 50% des petits (en moyenne) héritent de la mutation génétique et peuvent la transmettre à leurs descendants ;

  • un mariage entre deux chats non colourpoint et non porteurs de la mutation n'a aucune chance de donner un petit colourpoint ou même porteur de la mutation.

Les races de chats systématiquement colourpoint

Il existe une dizaine de races de chats qui sont uniquement colourpoint : c'est le cas de bon nombre de chats de type Siamois (ce qui n'a rien d'étonnant, puisque les Siamois sont eux-mêmes colourpoint), mais aussi de quelques autres.

Le Siamois Thaï

Un Siamois allongé sur le carrelage d'une maison
Un Siamois Thaï seal point

Le Siamois Thaï (ou Siamois Traditionnel) est très apprécié pour son beau pelage colourpoint et ses yeux bleu vif. Sa fourrure courte et brillante épouse parfaitement sa silhouette svelte et pleine de grâce, tandis que sa longue queue s'effile en partant de la base jusqu'à une extrémité plutôt arrondie.

 

Comme la plupart des chats à poil court, le Siamois Thaï ne requiert pas un toilettage très fréquent, car sa fourrure ne s'emmêle pas et il perd très peu de poils. Un simple coup de brosse une fois par semaine suffit donc amplement. Cela dit, il est possible qu'il en réclame davantage, car il est très affectueux et adore qu'on prenne bien soin de lui.

Le Colourpoint Shorthair

Un Colourpoint Shorthair aux yeux bleus assis sur une couverture
Un Colourpoint Shorthair tortie point

Le Colourpoint Shorthair est comme son nom l'indique un chat au pelage court et colourpoint. Très proche physiquement et génétiquement du Siamois dont il est d'ailleurs issu, il s'en distingue par des oreilles légèrement plus petites et des couleurs de robe non autorisées chez son ancêtre. Hormis ces deux éléments, les deux races sont difficiles à différencier.

 

S'il aime être brossé et qu'on s'occupe de lui, il n'en a en réalité pas véritablement besoin : en effet, un brossage par semaine suffit pour maintenir son pelage en bon état, et les bains ne sont quasiment jamais nécessaires. En revanche, ses oreilles nécessitent une attention particulière, car elles sont sujettes aux otites et aux infections.

L'Himalayen

Un Himalayen seal point avec un pelage gris
Un Himalayen seal point avec un pelage gris

L'Himalayen est la version colourpoint du très populaire Persan. Comme ce dernier, il arbore un pelage long et touffu qui agrandit un corps naturellement trapu et massif. Comme toute race de chat colourpoint, il possède des yeux bleus : ces derniers représentent une belle touche de couleur sur son visage au masque généralement noir. Son museau peut être aplati ou de forme plus traditionnelle, et sa queue touffue ressemble à un petit plumeau.

 

Comme le Persan, sa fourrure longue fait naturellement beaucoup de noeuds et doit donc être brossée tous les un ou deux jours pour rester en bon état. Par ailleurs, un bain mensuel est généralement nécessaire pour éviter que son poil ne se salisse. Mieux vaut donc avoir du temps à consacrer à son entretien ! En dehors de cela, il n'est vraiment pas difficile à vivre.

Le Sacré de Birmanie

Un beau Birman red point
Un Sacré de Birmanie red point

Le Sacré de Birmanie fait partie des races de chats ayant systématiquement un pelage colourpoint. S'il est généralement crème avec des extrémités grises ou noires, il est également très apprécié lorsqu'il est red point, sa queue touffue ressemblant alors à des flammes et ses yeux bleu clair contrastant joliment avec son visage orange. Dans tous les cas, sa fourrure forme une sorte de collerette très élégante qui soutient une tête naturellement gracieuse.

 

Même s'il s'agit d'un chat à poil long, son entretien n'est pas très contraignant. En effet, comme son sous-poil est peu abondant, il n'est pas vraiment sujet aux noeuds : un brossage hebdomadaire suffit donc largement pour le garder aussi beau qu'au premier jour, sauf en période de mue où une fréquence quotidienne s'impose.

Le Siamois Moderne

Un Siamois moderne portant un collier avec une clochette
Un Siamois moderne seal point

Comme le Thaï, le Siamois Moderne est un chat immanquablement colourpoint. Très fin et longiligne, il possède des oreilles très larges, un visage triangulaire et une queue très fine, comme beaucoup de chats originaires d'Asie. La couleur de robe la plus répandue est le seal point (robe crème et extrémités brunes) mais d'autres sont possibles et appréciées, notamment le blue point.

 

Comme il ne possède pas de sous-poil, sa fourrure très courte et soyeuse n'est pas très difficile à entretenir : il suffit de la brosser rapidement une fois par semaine en temps normal, et une fois tous les trois jours en période de mue.

Le Balinais

Un très beau Balinais
Un Balinais chocolat point

Version à poil long du Siamois, le Balinais est une race de chats colourpoint très élégante, même si son pelage dense le fait paraître plus grand qu'il ne l'est en réalité. Son poil reste toutefois près du corps et met en valeur sa silhouette fine et gracieuse. Beaucoup de combinaisons sont autorisées, mais les plus répandues sont le seal point et le blue point, comme pour les autres races de type Siamois.

 

Malgré son pelage long, il perd peu ses poils et n'est pas vraiment sujet aux noeuds : pour cette raison, il demeure un chat facile d'entretien et ne requiert qu'un brossage rapide par semaine. Mieux vaut en revanche surveiller ses larges oreilles de près et les nettoyer chaque fois que nécessaire pour limiter le risque d'infections et d'otites.

Le Neva Masquerade

Un chat Sibérien blue point allongé sur une table
Un Sibérien blue tabby point

Le Neva Masquerade correspond à la version colourpoint du Sibérien, ce dernier étant plus souvent brun tabby mais pouvant arborer beaucoup de robes différentes. Si certains organismes félins de référence comme la Fédération Internationale Féline (FIFé) le considèrent comme une race à part entière, il n'est pour d'autres qu'une simple variété du Sibérien.

 

Quoi qu'il en soit, il possède une fourrure très épaisse et douce qui lui permet de supporter sans problème les hivers rudes de sa région d'origine. Toutefois, il n'a pas besoin de beaucoup de brossage et d'entretien au quotidien, car son pelage s'emmêle finalement assez peu : un brossage complet une fois par semaine suffit pour le débarrasser de ses poils morts. Cela étant, rien n'empêche de le brosser plus souvent, car il adore cet exercice.

Le Snow Shoe

Un Snow Shoe chocolat point fait sa toilette dans le jardin
Le Snow Shoe porte des marques blanches sur son motif colourpoint

Le Snow Shoe est une race de chat toujours colourpoint, qui présente toutefois plusieurs particularités. Par exemple, le bout de ses pattes doit être blanc, comme s'il portait des chaussettes - ce qui lui vaut d'ailleurs son nom. Certains spécimens dits mitted arborent également entre les deux yeux une tache blanche en forme de V inversé.

 

À l'instar de la majorité des chats à poil court, son toilettage est assez aisé : un coup de brosse une fois par semaine suffit pour l'aider à se débarrasser des poils morts et répartir le sébum sur son pelage. C'est d'ailleurs un moment qu'il a toutes les chances d'apprécier, car il est très affectueux et adore qu'on s'occupe de lui.

Le Bobtail du Mekong

Un Bobtail du Mekong perché dans un arbre

Encore relativement peu connu en Occident, le Bobtail du Mekong est un chat à la queue courte voire absente, et lui aussi arbore systématiquement une robe plus foncée aux extrémités.

 

Même s'il n'est pas issu du Siamois, il lui ressemble beaucoup - tous deux sont d'ailleurs originaires de Thaïlande. Il peut prendre toutes sortes de couleurs de robe, si bien que la diversité est au rendez-vous en termes d'apparence.

 

Comme il ne possède pas de sous-poil, son entretien n'est pas très difficile : un simple coup de brosse une fois par semaine est largement suffisant pour que son pelage reste beau et brillant. Ses yeux au regard intense nécessitent en revanche un peu plus d'attention, car ils sont naturellement plus fragiles que ceux des autres races.

Les races de chats pouvant avoir un pelage colourpoint

Si le motif colourpoint est systématique et même emblématique chez certaines races, on le retrouve également chez d'autres.

 

Voici donc quelques exemples de races de chats dont les représentants peuvent arborer un pelage colourpoint, sans pour autant que cela soit toujours le cas : chez certaines, ils sont une majorité dans ce cas, tandis que chez d'autres au contraire ils sont très minoritaires.

Le Ragdoll

Un Ragdoll blue point aux yeux bleus
Un Ragdoll blue point

Le Ragdoll fait partie des races de chats ayant un pelage souvent colourpoint, mais ce n'est pas ce qui fait sa particularité. En effet, il est avant tout connu pour son poil long et tout doux, son allure de grosse peluche vivante, et surtout le fait qu'il relâche complètement ses muscles lorsqu'il est pris dans les bras, ressemblant alors à s'y méprendre à une poupée de chiffon - d'où son nom. Ses yeux immanquablement bleus ressortent joliment sur un pelage pouvant arborer des couleurs et motifs assez variés.

 

Contrairement à ce que ce chat ressemblant à une peluche vivante pourrait donner comme impression, il n'est pas très difficile d'entretien. En effet, ses poils s'emmêlent peu et tombent modérément, même en période de mue. Un brossage hebdomadaire est donc normalement suffisant, mais il est possible de le faire plus souvent afin de ravir ce petit félin toujours partant pour des caresses et des séances de brossage.

Le Ragamuffin

Un Ragamuffin colourpoint

Le Ragamuffin est une race de chats encore relativement peu connue, qui peut être colourpoint. Issu de croisements entre le Ragdoll et d'autres races à poil long telles que le Persan et l'Himalayen, il possède une fourrure toute douce semblable à celle d'un lapin et qui forme une sorte de crinière autour de son cou. Toutes les robes sont admises, mais ce sont les bicolores qui semblent les plus répandues.

 

Bien que son pelage soit moins long que celui de son ancêtre le Ragdoll, il nécessite un toilettage plus fréquent, car il est sujet aux noeuds et perd régulièrement des poils - à l'instar de ce qu'on constate également chez le Persan et l'Himalayen. Un brossage régulier est donc indispensable pour garder son pelage doux et soyeux.

Le Tonkinois

Un Tonkinois chocolat point
Un Tonkinois chocolat point

Le Tonkinois est une race de chats peu connue, obtenue en croisant le Birman et le Siamois. Comme eux, il peut être colourpoint ; toutefois, il est aussi susceptible d'avoir un pelage mink ou sépia, qui sont deux robes intermédiaires entre uni et colourpoint. Le poil est quant à lui généralement court et dense, même s'il existe une variété à poil mi-long appelée Tibétain.

 

Comme ses deux ancêtres, le Tonkinois n'est pas très exigeant en termes d'entretien : un simple brossage une fois par semaine suffit largement pour le débarrasser de ses poils morts et le garder toujours aussi beau, en tout cas s'il a le poil court. Dans le cas du Tibétain en revanche, un brossage plus fréquent peut s'avérer nécessaire.

Le Munchkin

Un adorable Munchkin colourpoint allongé sur le sol

Combiner l'adorable apparence des tout petits chats et la robe colourpoint : c'est possible avec le Munchkin. Cette adorable boule de poils à la fourrure douce et soyeuse peut en effet prendre toutes les longueurs et couleurs de pelage possibles. Toutefois, ce qui caractérise surtout ce chat, ce sont évidemment ses pattes minuscules et son apparence juvénile même à l'âge adulte.

 

Pour ce qui est de l'entretien, tout dépend en fait de la longueur du pelage : un brossage hebdomadaire suffit généralement s'il est court, alors qu'il doit être doublé voire triplé dans le cas d'une fourrure longue. Cela étant, comme son sous-poil est assez léger, ce chat ne perd pas tant de poils que ça, hormis pendant les périodes de mue : mieux vaut alors le brosser tous les jours pour l'aider à éliminer les poils morts.

Le British Longhair

Un jeune British Longhair colourpoint assis sur un coussin
Un jeune British Shorthair blue point

Le British Longhair fait partie des chats pouvant être colourpoint, même si ce n'est pas le cas de figure le plus courant. Moins répandu que son cousin à poil court le British Shorthair (qui peut d'ailleurs lui aussi être colourpoint), il possède un corps et un visage tout en rondeur, ainsi que de grands yeux aux couleurs intenses et brillantes.

 

Malgré son poil long et dense, il n'a pas besoin d'un brossage très fréquent : un coup de brosse une fois par semaine est normalement suffisant pour cette belle race de chats dont le pelage ne s'emmêle pas facilement. Mieux vaut toutefois augmenter la fréquence pendant les mues, pour éviter qu'il ne répande des poils morts partout dans la maison.

Le mot de la fin

Les chats colourpoint possèdent plusieurs particularités uniques, comme le fait de changer de couleur avec les années ou la température. S'il existe en théorie de multiples combinaisons possibles, beaucoup ont en fait des extrémités brunes ou rousses sur un corps crème, puisque ce sont les combinaisons qui offrent le contraste le plus saisissant.

 

Dans tous les cas, le fait qu'ils aient forcément les yeux bleus (même à l'âge adulte) contribue lui aussi à la popularité des chats colourpoint !

Par Aurélia A. - Dernière modification : 07/09/2021.