La composition du pelage du chat

Les différents types de poils du chat

Les différents types de poils du chat

Le pelage du poil est composé de plusieurs types de poils :

  • Les poils dits primaires, de couverture ou de jarre, créés par des follicules primaires. Ils émergent par un pore indépendant et sont longs, épais, droits et pigmentés, avec l'extrémité en forme de spatule. Ils jouent un rôle principal au niveau de la protection ;
  • Les poils secondaires, de barbe ou tecteurs, synthétisés quant à eux par des follicules secondaires. Leur extrémité est coudée et se termine en pointe, ce qui leur donne un aspect de massue. Ils assurent également un rôle protecteur ;
  • Les poils intermédiaires ou hétéro types sont ondulés et fins à la base et se terminent aussi en massue. Ils complètent le rôle protecteur des autres poils ;
  • Le sous-poil, duvet ou bourre est fin et ondulé. Les poils le composant sont très denses. Ils procurent une isolation thermique au chat.

 

Chez les races de chats à poils courts, les poils primaires mesurent en moyenne 4,5 cm de long. Chez les races de chats à poils longs, par contre, ils peuvent atteindre jusqu'à 15 cm.

 

Le phénotype court est dit sauvage (L) et est dominant par rapport au phénotype poil long (l). Il existe cependant des exceptions. Ainsi, dans la race de chats Rex (German Rex, Selkirk Rex, etc), une mutation provoque la formation de poils tordus et incurvés. Chez le Devon Rex, les poils primaires et secondaires sont semblables, alors que le Cornish Rex ne possède pas du tout de poils primaires.

 

La composition du pelage du chat

Deux types de poils ont des spécificités particulières : les vibrisses et les poils tylotriches.

 

Les vibrisses sont des poils tactiles très développés. Ce sont des poils primaires comprenant un sinus sanguin en périphérie de la gaine épithéliale externe. Ce sinus est limité par des travées conjonctives comportant des plexus sensoriels non myélinisés.

 

Les vibrisses se retrouvent sur les joues, les paupières supérieures, les lèvres supérieures et les carpes (au niveau du poignet), où ils forment la glande carpale, constituée d'amas de 5 à 6 poils tactiles. Ce sont des mécanorécepteurs d'adaptation lente et elles ont un rôle très important dans la vie du chat, que ce soit lorsqu'il se déplace ou dans sa vie sociale.

 

Les poils tylotriches sont, quant à eux, disséminés sur l'ensemble du pelage, comme chez le chien. Ils fonctionnent comme des mécanorécepteurs d'adaptation rapide.

L'organisation du pelage chez le chat

L'organisation du pelage chez le chat

Chez le chat, comme le chien, les follicules pileux sont groupés. On parle alors d'unités folliculaires. Celles-ci sont constituées de 2 à 5 follicules primaires et de 5 à 20 follicules secondaires. Au sein d'une unité, le nombre de follicule varie, mais elle est, en général, constituée d'un follicule pileux central primaire entouré de 2 à 5 follicules pileux primaires latéraux plus petits, eux-mêmes entourés de 6 à 12 follicules secondaires. 15 à 20 poils émergent par le même infudibulum.

 

Chez le chat, les poils secondaires sont très développés. On compte ainsi environ 10 poils secondaires pour un poil primaire au niveau du dos, et 24 poils secondaires pour un poil primaire sur le ventre. C'est pour cette raison que la densité de poils est très importante chez le chat : environ 600 à 1800 poils par centimètre carré.

Dernière modification : 11/11/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Sommaire de l'article

Discussions sur ce sujet

Articles sur le même thème