Allergie aux chats

Nez qui coule, yeux rouges, éternuements... le nombre de personnes allergiques aux poils de chats croit d’année en année. Cette maladie peut très vite devenir gros un problème pour les personnes amoureuses des félins et parfois même déjà propriétaire de l’un d’entre eux.

Dès lors la question se pose : puis-je être allergique et continuer à vivre avec mon chat ? Suis-je obligé de l’abandonner ? Existe-t-il un remède contre...   Lire la suite
Nez qui coule, yeux rouges, éternuements... le nombre de personnes allergiques aux poils de chats croit d’année en année. Cette maladie peut très vite devenir gros un problème pour les personnes amoureuses des félins et parfois même déjà propriétaire de l’un d’entre eux.

Dès lors la question se pose : puis-je être allergique et continuer à vivre avec mon chat ? Suis-je obligé de l’abandonner ? Existe-t-il un remède contre l'allergie ?

Il existe quelques conseils aux allergiques ayant fait le choix de continuer à vivre avec leur chat. Et si vous n’aviez pas encore de minet chez vous, sachez qu’il existe aussi des races de chat hypoallergéniques.   Réduire
Les allergies liées au chat

Les allergies liées au chat

La plupart des personnes allergiques aux chats pensent que leurs désagréments sont dus aux poils de l’animal, alors qu’il n’en est rien. Il s’agit en réalité de protéines se trouvant dans les squames (peaux mortes), la...

Allergie au chat : les allergies causées par les chats

Allergie au chat : les allergies causées par les chats

8 millions de Français posséderaient un chat. Mais nombreux sont les amoureux des animaux renonçant à adopter un chat ou se voyant obligés de se séparer de leur compagnon parce qu'ils y sont allergiques. Si avoir un...

Les races de chats les plus hypoallergènes

Les races de chats les plus hypoallergènes

Bien souvent, on considère le chat comme une source conséquente d’allergie. Avec raison, puisqu’on compte en France pas moins d'1 personne sur 10 allergique au petit félin. En cause, une protéine nommée FEL-D1 produite par certaines...