Les îles à chats au Japon

Parmi les près de 7.000 îles que compte le Japon, plusieurs sont surnommées Nekojima, ou « îles des chats ». Ce surnom leur est donné car elles abritent un grand nombre de chats, cohabitant avec un nombre plus réduit - et parfois même extrêmement faible - d'être humains.

Si vous rêvez d'une aventure insolite lors d'une escapade au Japon, faites le tour d'une - voire plusieurs - de ses îles pour rencontrer ces félins sauvages. Parmi elles, celles d'Aoshima, Sanagishima, Enoshima et Tashiro-jima sont les plus attrayantes.

Partager :  

L'île d'Aoshima

L'île d'Aoshima, surnommée également « l'île aux chats », est la plus célèbre des îles aux chats dans le territoire japonais. Cette petite île est située dans la mer intérieure de Seto, entre deux des îles principales du pays (Honshu et Shikoku), au sein de la préfecture d'Ehime. Sur cette petite île n'atteignant même pas un kilomètre carré, résident une vingtaine d'être humains et 120 chats. Au tout début, ces chats ont été introduits sur l'île à des fins de dératisation. Toutefois, par manque de prédateurs, leur population a fini par atteindre ce nombre.


Elle est une destination insolite qui mérite un détour durant un séjour au Japon. D'ailleurs, quelques dizaines de touristes y viennent chaque jour pour découvrir ses célèbres chats. Ils prennent le ferry en une demi-heure depuis Nagahama. Ils y viennent pour les voir, les nourrir et les caresser. Les vingt habitants qui y habitent se chargent également de les nourrir et de prendre soin d'eux. Dès l'arrivée au port, l'accueil est singulier et chaleureux, grâce aux miaulements de ces boules de poils.

L'île de Sanagishima

Sanagishima est elle aussi une des nombreuses Nekojima localisée dans la Mer Intérieure du Japon. Ce bout de terre émergée se trouve sur la côte de la préfecture de Kagawa, la plus petite du Japon, implantée au nord-est de l’île de Shikoku. Village de pêcheurs au climat tempéré, Sanagishima abrite également une grande population de chats.

 

Elle est ainsi une des destinations les plus intéressantes pour découvrir un environnement apaisant au côté de nombreuses boules de poils. Attention toutefois, comme dans la plupart des îles mentionnées ici, on n'y trouve ni restaurant ni hébergement.

L'île d'Enoshima

Dans le cas où vous décidez de faire un tour du côté de Tokyo, l'ile aux chats la plus proche est Enoshima, dans la préfecture de Kanagawa, au sud de la capitale. C’est un lieu de villégiature idéal pour les vacanciers en provenance de la capitale et de Yokohama, car elle offre un cadre agréable pour se détendre, tout en étant située à proximité de la métropole tokyoïte. Ses plages, bien aménagées, sont disponibles pour tous.

 

En plus d'y retrouver diverses activités nautiques comme la baignade ou le surf, c'est aussi une terre de légende, qui offre l'opportunité de découvrir un sanctuaire se trouvant dans une grotte. Par contre, hors vacances, ce sont les chats qui y règnent, notamment vers le chemin menant au sommet de l'île.

L'île de Tashiro-jima

Dans la préfecture de Miyagi, du côté de l'océan Pacifique, au large de la péninsule d'Oshika, se dresse l'île de Tashiro-jima. Les deux villages qui y sont implantés sont aujourd'hui classés parmi les « villages terminaux ». Ces villages sont nommés ainsi parce qu’ils menacés de disparition, étant donné la population vieillissante qui les compose.

 

Malgré les menaces qui pèsent sur l'avenir de l'île, la population vieillissante y côtoie plus de 150 chats. Un nombre qui justifie pleinement la dénomination Nekojima de cette île. Elle invite ainsi à une découverte insolite lors d'un séjour dans le pays. Les chats y sont très respectés, car, d'après la croyance populaire, ils sont sources de bonne fortune, ainsi que de richesse. Un temple a même été construit pour honorer leur présence.

Dernière modification : 30/11/2018.
Reproduction interdite sans autorisation.

Vidéos sur ce sujet