La traduction du mot « chat » dans différentes langues

Un clavier avec des touches pour traduire dans chaque langue

Le chat n'est pas le plus vieux compagnon de l'Homme ni même celui qu'on présente comme son meilleur ami, mais il a tout de même su se faire une place à ses côtés. Il faut dire qu'il a commencé à être domestiqué il y a environ 10.000 ans, et qu'au fil des millénaires un lien très spécial s'est finalement tissé entre les deux espèces.


Aujourd'hui, il fait partie des animaux de compagnie les plus répandus : il y en aurait environ 400 millions à travers le monde. On trouve des chats dans quasiment tous les pays : il n'est donc pas surprenant que le mot « chat » ait un équivalent dans la plupart - voire la totalité - des langues actuelles.


Voici la traduction de « chat » dans toutes sortes de langues du monde, ainsi que quelques anecdotes et/ou explications sur certaines d'entre elles.

La traduction et l'écriture de « chat » dans les principales langues

Voici un tableau présentant le mot « chat » dans un grand nombre de langues différentes, avec à la fois l'écriture dans la langue en question ainsi que sa transcription en alphabet latin le cas échéant.

 

Langue Traduction de « chat »
Alphabet d'origine Alphabet latin
Albanais mace mace
Allemand katze katze
Anglais cat cat
Arabe قطة qita
Arménien կատու gadov
Basque katua katua
Berbère amouch amouch
Birman ကြောင် caun
Bulgare котка kotka
Cambodgien ឆ្មា chhma
Cantonnais mâau
Catalan gat gat
Chinois (mandarin) mao
Coréen 고양이 ko-yang-i
Créole haïtien chat chat
Danois kat kat
Egyptien mau mau
Espagnol gato gato
Estonien kass kass
Finnois kissa kissa
Gaélique cat cat
Gallois cath cath
Géorgien კატა k'at'a
Gitan machico machico
Grec Γάτα gata
Hawaïen popoki popoki
Hébreu חתול hatoul
Hindi बिल्ली billa
Hongrois macska macska
Indonésien kucing kucing
Irlandais cat cat
Islandais köttur köttur
Italien gatto gatto
Japonais 猫 / ねこ neko
Laotien ແມວ aemv
Latin cattus cattus
Letton kaķis kakis
Lituanien katė katé
Malais kucing kucing
Mongol муур muur
Néerlandais kat kat
Népalais बिरालो birālō
Norvégien katt katt
Persan گربه gorbe
Polonais kot kot
Portugais gato gato
Roumain pisică pisica
Russe кошка koshka
Samoan pusi pusi
Serbe мачка macka
Suédois katt katt
Swahili paka paka
Tagal pusa pusa
Tamoul பூனை puunay
Tchèque kočka kocka
Thaï แมว mæw
Turc kedi kedi
Ukrainien кіт kit
Vietnamien mèo meo
Yorouba ologbo ologbo
Zoulou ikati ikati

Comment dit-on « chat » en allemand ?

La statute des quatre musicieux de Brème, en Allemagne

En allemand, « chat » se dit « Katze ». Ce mot vient du latin « cattus », qui était utilisé par les Romains au début de notre ère pour désigner les petits félins. Il est à l'origine du mot « chat » dans la quasi-totalité des langues européennes, ce qui explique les similitudes entre elles en ce qui concerne ce terme.

 

Bien que l'allemand et le français soient peu proches, on trouve tout de même des expressions similaires, notamment sur les chats. C'est le cas de :

  • « eine Katzenwäsche », qui est l'équivalent de « une toilette de chat » ;
  • « Ist die Katze aus dem Haus, tanzen die Mäuse auf dem Tisch », qui correspond à l'expression « Quand le chat n’est pas là, les souris dansent ». L'allemand précise juste où elles le font : sur la table.

 

Parmi les expressions allemandes sur les chats, on trouve aussi « wie Katz und Maus », qui se traduit littéralement par « comme chat et souris » : c'est en fait l'équivalent de « comme chien et chat ».

Comment dit-on « chat » en anglais ?

Un chat regarde à travers un drapeau britannique

En anglais, le chat se dit « cat ». Ce mot vient du vieil anglais « catt », lui-même sans doute dérivé du mot latin « cattus ». C'est d'ailleurs ce dernier mot qui finit par donner aussi « chat » en français, ainsi que la plupart de ses équivalents dans les différentes langues européennes.

 

Le terme « cat » a ensuite donné naissance au mot « tomcat » : ce dernier signifie « matou », c'est-à-dire familièrement un gros chat mâle, généralement non castré. Il a été popularisé par l'ouvrage The Life and Adventures of a Cat (1760), écrit par un auteur anonyme et dont le chat mâle héros de l'histoire se prénomme Tom.

 

Comme en français, le mot « cat » est intégré dans un grand nombre d'expressions anglaises sur les chats. Certaines ressemblent d'ailleurs beaucoup à leurs équivalentes françaises - sans forcément d'ailleurs avoir la même signification. Par exemple, « Has the cat got your tongue ? », qui se traduit littéralement par « C'est le chat qui a ta langue ? », s'adresse à une personne qui ne parle pas ou a du mal à s'exprimer. Elle n'a donc pas tout à fait le même sens que l'expression française « Tu donnes ta langue au chat ? », plutôt destinée à une personne qui renonce à trouver la solution à une énigme.

Comment dit-on « chat » en chinois (mandarin) ?

Un chat assis devant la Cité interdite de Beijing (Chine)

En mandarin (la langue officielle en Chine, couramment appelée « chinois » par simplification), « chat » se dit « », ce qui se transcrit en « mao » en alphabet latin et se prononce « miao ». La prononciation fait sans doute référence au miaulement.

 

Pour ce qui est de l'origine de l'idéogramme chinois, elle est encore assez mystérieuse à ce jour. Le symbole « » serait en fait une simplification de « » en chinois traditionnel. Ce symbole est lui-même composé de deux radicaux (c'est-à-dire de deux morceaux, en quelque sorte) :

  • 豸 (la partie gauche), qui indique qu'il s'agit d'un chat ou d'un félin ;
  • 苗 (la partie droite), qui confère au mot sa prononciation (ici « miao »).

 

L'origine de ces deux radicaux est quant à elle difficile à déterminer avec précision.

 

Il faut savoir qu'un des alphabets japonais (celui qui utilise les kanjis) a été conçu en se fondant sur les idéogrammes chinois. Cela explique qu'un grand nombre de mots japonais utilisés aujourd'hui encore ressemblent beaucoup - voire sont identiques - à l'écrit à leurs équivalents chinois. C'est le cas notamment de « chat », qui s'écrit « » aussi bien en chinois qu'en japonais - même si en l'occurrence les prononciations correspondantes sont totalement différentes.

Comment dit-on « chat » en espagnol ?

Un chat à Grenade, en Espagne

En espagnol, « chat » se dit « gato ».

 

Comme la plupart de ses équivalents dans les autres langues européennes, il vient très probablement du latin « cattus », apparu au tout début de notre ère pour désigner nos petits félins. Ce terme se serait peu à peu répandu dans toute l'Europe, jusqu'à donner les mots que l'on emploie aujourd'hui un peu partout.

 

Comme dans beaucoup de pays, on trouve divers proverbes et expressions en espagnol sur les chats. Parmi celles-ci, on peut citer notamment « cuatro gatos », qui se traduit littéralement par « quatre chats » et que l'on utilise quand très peu de personnes sont présentes dans un lieu donné. C'est donc un peu l'équivalent de l'expression française « Il n'y a pas un chat », même si le sens de cette dernière n'est pas exactement le même, puisqu'elle signifie plutôt « Il n'y a personne ».

Comment dit-on « chat » en italien ?

Un chat roux à Venise, en Italie

En italien, le mot « chat » se dit « gatto » - un terme très proche de son équivalent espagnol, « gato ».

 

Il vient probablement du mot latin « cattus », qui fut longtemps utilisé pour désigner un chat - notamment au tout début de notre ère. Puis, au fur et à mesure des siècles, « cattus » s'est propagé dans toute l'Europe au gré des déplacements de populations, et serait à l'origine de la plupart des traductions européennes actuelles de « chat ».

 

Dans la mesure où le français et l'italien sont des langues très proches, il n'est pas surprenant de constater de fortes similarités en ce qui concerne leurs expressions respectives - notamment les expressions sur les chats. On trouve par exemple en italien :

  • « come cane e gatto », qui est l'équivalent de « comme chien et chat » ;
  • « giocare al gatto e al topo », qui est la traduction littérale de « jouer au chat et à la souris » ;
  • « piscio di gatto », qui signifie littéralement « pipi de chat ».

Comment dit-on « chat » en japonais ?

Un chat devant le sanctuaire Fushimi Inari, au Japon

En japonais, le mot « chat » s'écrit « » en kanji, « ねこ » en hiragana et « ネコ » en katakana - les trois alphabets différents utilisés dans la langue japonaise. « neko » est sa transcription « romanjisée », c'est-à-dire en alphabet latin.

 

L'origine de ce mot n'est pas très claire. La syllabe « ne » pourrait être une référence à « nyan » qui est l'équivalent japonais de « miaou », tandis que la syllabe « ko » pourrait simplement être un suffixe affectif permettant de désigner quelque chose de familier.

 

Comme beaucoup d'autres langues, le japonais possède différentes expressions basées sur les animaux, notamment les chats. On peut citer notamment « 猫の手も借りたい », qui se traduit littéralement par « Je voudrais même emprunter la patte du chat » : c'est une expression qui s'utilise en fait pour dire qu'on est débordé, au point que même de l'aide de la part d'un chat serait utile pour s'en sortir.

 

Dans un autre registre, le mot « neko » a donné naissance à d'autres mots du langage courant, dont certains sont même utilisés en français. C'est le cas notamment des suivants :

Comment dit-on « chat » en portugais ?

Des azulejos représentant un chat à Lisbonne, au Portugal

En portugais, « chat » se dit « gato », c'est-à-dire de la même façon qu'en espagnol. Ce n'est pas très surprenant : dans les deux cas, le mot trouve ses racines dans le terme latin « cattus », qui date du tout début de notre ère.

 

Comme pour les autres langues, on trouve en portugais différentes expressions autour des animaux, et notamment des chats. Certaines d'entre elles sont très proches de leurs équivalents français. C'est le cas notamment de « À noite, todos os gatos são pardos », qui correspond presque mot pour mot à « La nuit, tous les chats sont gris ». La seule différence est une question de teinte : « pardos » signifie « brun » ou « marron », et non « gris ».

 

L'expression portugaise « O gato comeu-te a língua » se traduit quant à elle « Le chat a mangé ta langue » et s'adresse à une personne inhabituellement calme et silencieuse. Une expression équivalente existe d'ailleurs en anglais : « Has the cat got your tongue ? », qui signifie peu ou prou la même chose.

Conclusion

Bien qu'il désigne la même espèce dans toutes les langues, le mot « chat » s'écrit et se prononce de manière assez variée à travers le monde.

 

Il existe toutefois une certaine homogénéité parmi les langues européennes, car il a dans la plupart une origine commune : le mot latin « cattus ». Ce n'est pas quelque chose que l'on retrouve par exemple avec la traduction du mot « chien » dans les différentes langues européennes : son équivalent dans ces dernières est souvent bien éloigné du mot français - conséquence du fait que leur étymologie est elle aussi bien différente.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 10/14/2022.