La première rencontre entre un chat et un animal d’une autre espèce

La première rencontre entre un chat et un animal d’une autre espèce

Quel que soit l’animal que l’on conduit à faire cohabiter avec son chat, un temps d’adaptation sera nécessaire. Par contre, le moment le plus crucial est sans doute leur première rencontre, qui nécessite de ce fait une bonne préparation de la part du maître.

Une rencontre pas à pas

Une rencontre pas à pas

La rencontre entre le chat et le nouvel arrivant doit se faire progressivement.

 

Dans un premier temps, le mieux est de placer pendant toute une journée le nouveau venu dans une pièce et d’en empêcher l’accès au chat, afin que les deux animaux puissent déjà prendre connaissance olfactivement l’un de l’autre, avant même le contact physique.

 

Le lendemain arrive le moment crucial : la première fois où les deux animaux sont mis face à face. Cela doit être fait sans contraintes, c’est-à-dire d’une part qu’ils ne doivent pas être tenus (tenir le chat peut le stresser, et donc engendrer un risque d’agressivité, avec même potentiellement à la clef une griffure du chat ou une morsure), et d’autre part qu’ils doivent avoir la possibilité de fuir s’ils prennent peur.

 

Pour faciliter la rencontre, il est préférable de placer le chat en hauteur, afin qu’il puisse observer le nouvel animal tout en se sentant à l’abri.

 

Si les animaux réagissent mal, vous pouvez tenter de les rassurer, mais n’hésitez pas à les séparer et à recommencer ultérieurement si les réactions sont trop mauvaises, en particulier si la situation pourrait devenir dangereuse pour l’un ou pour l’autre.

La délimitation du territoire

La délimitation du territoire

Bien délimiter le territoire des deux animaux est d’autant plus important que le chat est un animal territorial. La venue d’un nouvel animal peut engendrer une réduction du territoire du chat, mais il doit garder ses privilèges, dont l’accès à des zones inaccessibles pour l’autre animal : un endroit pour se réfugier, un endroit pour dormir, ainsi qu’un accès à sa gamelle de nourriture et sa litière.

 

Lors de leur première rencontre, cette délimitation est primordiale car le chat et l’autre animal doivent pouvoir s’isoler dès qu’ils en ressentent le besoin.

L’attitude du maître

L’attitude du maître

L’attitude du maître a également son importance lorsque le chat et un autre animal font connaissance. Une certaine attitude de recul doit être adoptée, consistant à ne pas intervenir dans l’interaction entre les deux animaux, tant que cela n’est pas absolument nécessaire : ils doivent se regarder, se renifler et se rapprocher d’eux-mêmes. Il est absolument essentiel de ne pas chercher à forcer le contact.

 

Autant que faire se peut, il faut veiller à ses expressions faciales et corporelles, que les animaux sont parfaitement à même de décoder. En effet, si le maître est angoissé, l’animal le perçoit, et a toutes les chances de le devenir à son tour. Il convient donc de rester serein afin que les animaux – et leur rencontre – le soient également.

 

Par ailleurs, rassurer son animal peut s’avérer parfaitement contre-productif et au contraire faire augmenter le stress du chat (« si mon maître cherche à me rassurer, c’est qu’il y a lieu de s’inquiéter ! »). Il est donc préférable qu’il puisse se remettre de ses émotions sans votre intervention.

 

S’il feule ou crache, c’est une réaction normale de sa part, et il ne faut surtout pas le gronder : cela reviendrait à lui faire associer le nouveau venu à un moment négatif.

 

Enfin, il faut être vigilant à ne pas privilégier le nouveau venu de manière ostentatoire, par exemple en lui donnant des caresses ou en le dorlotant sous les yeux du chat.

Des produits pour apaiser le chat

Des produits pour apaiser le chat

Différents produits permettent de réduire le stress de son chat lors de la première rencontre et pendant les débuts de la cohabitation. En l’aidant à se sentir bien sur son territoire et dans sa tête, ils l’aident à accepter plus facilement le nouvel arrivant.

 

Il existe ainsi des diffuseurs de phéromones pour chat, qui répandent une substance semblable à celle sécrétée naturellement par le chat pour s’auto-apaiser. Ils sont à vaporiser sur les meubles en amont de la rencontre, à hauteur de la tête du chat.

 

D’autres produits contre le stress du chat peuvent également s’avérer très efficaces pour réduire son anxiété dans cette période cruciale, à l’image de suppléments nutritionnels comme le Zylkène, qui repose sur une protéine appelée alpha-casozépine.

Dernière modification : 09/05/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet