Récompenser son chat : pourquoi, quand et comment

Une femme donne une friandise à son chat

Si les maîtres ont naturellement le réflexe de chercher à punir un chat qui se conduit mal, ils n'ont pas nécessairement celui de le féliciter quand il se comporte bien.


Il s'agit pourtant d'une erreur, car comme le chien, le petit félin est dans l'ensemble plus sensible aux encouragements qu'aux réprimandes. Par ailleurs, récompenses et punitions sont les deux faces d'une même pièce, et c'est seulement en trouvant le bon dosage entre les deux qu'on peut espérer parvenir à des résultats tangibles.


Dans quels cas faut-il récompenser son chat ? Quelles sont les méthodes de récompense les plus efficaces ? Peut-on utiliser autre chose que des friandises pour le féliciter ?

Qu'est-ce qu'une récompense ?

Une femme offre un cadeau à son chat

On appelle récompense une chose, un bien matériel ou même un geste offert en remerciement d'un bon comportement, d'un service rendu, d'une action réalisée ou d'un mérite particulier.

 

Cette définition qui repose sur le principe de remerciement et de reconnaissance vaut surtout pour les humains. Mais elle peut trouver à s'appliquer aussi pour les animaux de compagnie en général et les chats en particulier, même si le concept est alors légèrement différent (ces derniers ne sont en effet pas véritablement capables d'éprouver de la gratitude au même titre que les Hommes).

 

La récompense est nécessairement quelque chose d'exceptionnel, survenant juste après une occasion bien précise et offerte dans l'optique de faire plaisir à son destinataire. Par conséquent, les actions ou choses qui sont données sans raison bien précise ou qui ne plaisent pas spécialement à celui qui les reçoit ne peuvent pas véritablement être qualifiées de récompenses à proprement parler.

Pourquoi récompenser un chat ?

Pourquoi récompenser un chat ?

La domestication du chat par l'Homme a beau dater d'il y a environ 10.000 ans, force est de constater que le petit félin n'est pas pour autant devenu un champion de l'obéissance.

 

En effet, contrairement au chien qui souvent aime faire plaisir aux maîtres avec qui il entretient une bonne relation, le chat est resté relativement indépendant et têtu. Il comprend souvent très bien ce qu'on attend de lui, mais n'obéit que s'il en a envie - c'est-à-dire pas souvent - et fait moult bêtises tout en sachant qu'il lui suffit de prendre un regard implorant et attendrissant pour être immédiatement pardonné... La relation avec le maître n'est donc pas vraiment la même que pour un chien.

 

Le fait de récompenser son chat peut tout de même avoir un intérêt dans quelques cas bien précis.

Pour l'éduquer

Un chat gris tente de voler de la viande pendant que sa maîtresse cuisine
La récompense peut aider à faire perdre des mauvaises habitudes

La question de l'éducation se pose beaucoup moins avec un chat qu'avec un chien, puisqu'il n'est pas nécessaire de lui apprendre à être propre, à marcher au pied ou à ne pas se mettre dans tous ses états au passage du facteur ou d'une voiture.

 

Dans le cas d'un chat, le maître a généralement plutôt besoin d'un moyen efficace pour lui faire respecter des interdits - non pas que le petit félin ne les comprenne pas, mais plutôt que son caractère espiègle le pousse à les braver en permanence tout en essayant de ne pas se faire prendre en flagrant délit, un peu comme s'il s'agissait d'un jeu.

 

Les récompenses peuvent alors être de bons moyens pour l'aider à surmonter certaines mauvaises habitudes, comme le fait de monter sur la table, de mordiller un objet ou de voler de la nourriture.

Pour surmonter certaines situations difficiles

Un chat gris apeuré grogne lors de sa visite chez le vétérinaire

Avoir recours à des récompenses peut être utile afin d'aider son chat à surmonter certaines situations compliquées, comme un séjour dans sa cage de transport, un soin de toilettage un peu désagréable (par exemple le brossage des dents ou le nettoyage des oreilles), une visite chez le vétérinaire ou encore les promenades en laisse.

 

Dans ce cas, la récompense ne vise pas à lui faire exécuter un ordre bien précis, mais plutôt à associer dans son esprit une situation normalement désagréable à quelque chose de positif. Cela évite qu'il en garde un mauvais souvenir, et le rend donc plus conciliant les fois suivantes.

Pour lui apprendre des tours

Un chat Européen tabby en train d'ouvrir une porte avec sa patte

S'il n'est pas aussi performant qu'un chien en la matière, il est parfois possible de dresser un chat, c'est-à-dire lui apprendre quelques tours. Certaines races comme le Bengal ou le Norvégien sont d'ailleurs connues pour apprendre rapidement comment rapporter une balle, tourner une poignée, actionner un interrupteur ou même ouvrir un robinet d'eau.

 

De fait, même s'il donne souvent l'impression de ne pas comprendre ce qu'on lui dit, l'intelligence du chat n'est plus à prouver. Le problème est plutôt qu'il est rarement disposé à faire ce qu'on lui demande, généralement parce qu'il n'en a simplement pas envie ou qu'il n'en voit pas l'intérêt. L'utilisation de récompenses peut donc être un bon moyen de lui fournir une bonne raison de coopérer.

Les différents types de récompenses pour un chat

Comme chez le chien, il existe différents types de récompenses possibles pour un chat. La nourriture et les friandises sont évidemment les plus efficaces, mais il en existe d'autres, même si toutes ne conviennent pas forcément à tous les petits félins.

Récompenser son chat avec des friandises

Récompenser son chat avec des friandises

Même s'il fait attention au contenu de sa gamelle et qu'il n'accepte pas de manger n'importe quoi, le chat est un animal gourmand, qui refuse rarement de la nourriture s'il l'affectionne.

 

Par conséquent, la récompense qui l'intéresse le plus et qui donne donc les meilleurs résultats est la friandise, bien plus que les caresses ou les encouragements verbaux. Cela vaut aussi bien pour les chatons que pour les adultes.

 

Les friandises pour chat sont très variées en termes de forme, de couleur, d'arôme, de goût et de texture : on en trouve par exemple au poisson, à la volaille, au fromage... ; certaines sont croquantes, tandis que d'autres sont plus moelleuses, etc. Il existe même des friandises allégées, qui sont mieux adaptées pour un chat en surpoids ou obèse.

 

Pour les animaux les moins difficiles, des croquettes peuvent très bien faire l'affaire. Il est d'ailleurs possible d'en tester facilement différentes sortes, puisque certains acteurs du marché proposent par exemple des échantillons gratuits de croquettes.

 

Qu'il s'agisse de friandises ou de croquettes, il est judicieux dans tous les cas de trouver l'option qui plaît le plus à son animal, afin de maximiser l'effet de la récompense. En effet, comme les humains, les chats n'ont pas tous les mêmes goûts.

Récompenser son chat avec un jouet

Une femme blonde joue avec son chat à l'aide d'un plumeau

Une alternative intéressante à la friandise peut être de récompenser son chat en lui proposant de jouer avec lui ou en mettant à sa disposition un jouet qu'il affectionne. Cette méthode fonctionne particulièrement sur les chatons ainsi que les races de chats très joueuses, qui ne manquent jamais une occasion de courir derrière une balle ou d'attraper un objet pendant.

 

Comme pour les friandises, tous les chats n'ont pas les mêmes préférences en matière de jeux. Il peut donc être nécessaire d'en tester plusieurs pour connaître ceux qui sont les plus appréciés.

Récompenser son chat avec des caresses

Un Ragdoll en train d'être caressé par sa maîtresse

Même si ce n'est pas le cas de tous, beaucoup de chats apprécient les caresses, au moins à certains moments de la journée et sur certaines zones du corps. Par conséquent, il peut sembler logique de récompenser un chat en le caressant, comme on le fait généralement avec un chien.

 

Malheureusement, ce qui fonctionne pour le meilleur ami de l'Homme n'est pas particulièrement efficace avec les petits félins. En effet, il est assez peu probable que de simples caresses soient à ses yeux une gratification suffisante pour lui donner envie d'obéir la prochaine fois que son maître lui donnera un ordre ou pour qu'il respecte les interdits dans la maison. Cela peut éventuellement avoir un effet bénéfique pour les races de chats les plus affectueuses, mais pour les autres, il y a peu de chances qu'à elles seules elles permettent d'obtenir un résultat intéressant.

 

En revanche, caresser son chat peut parfaitement accompagner une autre récompense pour la renforcer, notamment les friandises.

Récompenser son chat avec des encouragements

Un enfant en train de parler à un chat

Comme pour les caresses, les encouragements oraux sont particulièrement efficaces avec les chiens (au moins ceux qui sont les plus proches de leur maître), mais ils ont peu de chances de suffire pour éduquer un chat, et encore moins pour lui apprendre quelques tours. Même les races de chats les plus bavardes, qui aiment tenir de longues conversations avec leur maître, ne sauraient être convaincues et stimulées uniquement par ce type de récompenses.

 

Par conséquent, employer des mots gentils, une voix douce ainsi qu'une intonation affectueuse et encourageante est parfait pour accompagner une récompense un peu plus « convaincante » (une friandise ou un jeu), mais n'est généralement pas efficace seul.

Comment récompenser son chat ?

Un maître offre un cadeau à un beau chat roux

Une fois que le maître est parvenu à identifier la récompense qui plaît le plus à son chat, il doit apprendre à la lui donner de la bonne façon, afin de maximiser les chances d'obtenir un résultat.

 

Le timing de la récompense s'avère particulièrement déterminant : pour que l'animal associe son comportement à un instant donné et la friandise, le jouet ou les caresses qu'il reçoit, encore faut-il que les deux actions soient simultanées ou presque. En effet, comme le chien, le petit félin n'est pas en mesure de faire le lien entre deux évènements séparés de plus de quelques secondes.

 

Il faut donc veiller à bien le récompenser au bon moment, c'est-à-dire au moment où il fait ce qu'on attend de lui - et donc ni avant, ni après. Il serait par exemple inutile de se précipiter dans le garde-manger ou jusqu'à l'armoire suite à une bonne action, pour aller y chercher une gourmandise : le temps de revenir, le chat aura déjà oublié pourquoi il est félicité.

 

Par conséquent, cela implique d'être un minimum préparé. Il est donc judicieux d'avoir à sa disposition de quoi le féliciter chaque fois que nécessaire, en préparant par exemple des friandises et en les plaçant dans des lieux stratégiques pour qu'elles soient accessibles en cas de besoin. S'il n'est pas possible de récompenser son chat rapidement à un moment où cela pourrait être pertinent, tant pis : mieux vaut ne pas le récompenser que le faire au mauvais moment, car cela serait au mieux inefficace, au pire contre-productif en suscitant de la confusion dans son esprit.

Les précautions avec les récompenses

Un chaton tricolore joue avec une friandise pour chat

Dans la mesure où la plupart des chats sont principalement motivés par les récompenses alimentaires (c'est-à-dire les friandises et/ou les croquettes), il est tentant d'y avoir recours souvent pour tâcher d'obtenir un compagnon bien éduqué - ou en tout cas aussi bien éduqué que possible.

 

Quelques précautions sont toutefois nécessaires lorsqu'on récompense son chat de cette façon :

 

  • il faut bien penser à déduire de sa ration quotidienne les différentes friandises qui lui sont données, afin d'éviter qu'il ne prenne du poids voire devienne obèse. En effet, ces petites gourmandises sont souvent très riches et représentent donc un apport calorique non négligeable, a fortiori s'il est de petite taille ;

 

  • pour qu'elles restent efficaces, les friandises doivent demeurer relativement peu fréquentes : s'il en reçoit tous les jours, voire plusieurs fois par jour, il y a des chances qu'il finisse par s'en lasser et ne plus se montrer aussi coopératif qu'au début. Mieux vaut donc ne pas en abuser au quotidien et les réserver pour des comportements vraiment exemplaires. Il faut aussi avoir conscience que les chats les plus intelligents peuvent être tentés de provoquer volontairement des situations dont ils savent qu'elles conduiront leur maître à se dépêcher de leur offrir une récompense s'ils y mettent fin lorsqu'il le leur demande. 

Le mot de la fin

Si un chat n'est pas aussi facile à éduquer et à dresser qu'un chien, il est tout de même possible d'utiliser des récompenses pour faciliter la cohabitation avec lui. Dans la pratique, les friandises sont de loin le type de récompense le plus efficace, mais certains jouets peuvent aussi avoir leur effet pour les individus qui possèdent un caractère très joueur.

 

Dans tous les cas, il ne faut pas forcément s'attendre à des résultats fulgurants avec tous les chats : le petit félin reste dans l'ensemble relativement indépendant et du genre à n'obéir que s'il en a envie.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 05/21/2021.