10 races de chat faciles à éduquer

10 races de chat faciles à éduquer

Le fait qu’il n’est pas possible d’éduquer un chat est une de ces idées reçues sur les chats qui ont la vie dure. S’il est vrai que le petit félin possède un caractère nettement plus indépendant que celui du chien, il n’en reste pas moins un animal intelligent et capable d’apprendre.


Parmi les premières choses qu’un maître cherche à transmettre à son chat figurent l’apprentissage de la propreté ainsi que le fait d’affuter ses griffes sur des objets (griffoir, arbres à chat…) faits pour cela, plutôt que sur les meubles ou les rideaux.


Certaines races de chat faciles à éduquer se prêtent tout particulièrement à aller plus loin, du fait en particulier de leur proximité avec l’humain et de leur docilité : rapporter une balle, venir au pied, donner la patte…


Voici donc 10 races de prédilection pour un maître rêvant d’apprendre des tours à son chat.

Partager
 

Le Bengal

Le Bengal

Originaire des Etats-Unis (contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire), le Bengal se distingue par son pelage tacheté ou marbré. Plein d’énergie, il a besoin de se dépenser plusieurs heures par jour pour être équilibré. Il n’est donc pleinement épanoui que s’il a accès à un espace suffisamment grand pour jouer, grimper et courir.

 

Très sociable, il cohabite généralement sans problème avec des congénères ou même avec des chiens. Il se montre particulièrement affectueux envers ses maîtres, dont il recherche souvent la compagnie et l’attention.

 

C’est également un animal très intelligent et facile à éduquer. Il peut par exemple aisément apprendre à ouvrir des robinets — il fait partie des races de chat qui aiment l’eau — ou des portes, à la grande surprise de ses propriétaires.

Le Burmese

Le Burmese

Le Burmese est une race de chat très ancienne originaire de Thaïlande, dont on retrouve la trace plusieurs siècles avant J-C. Il se décline de nos jours en deux variétés : le Burmese Anglais et le Burmese Américain. Le deuxième a une ossature plus solide et impressionnante que le premier, mais l’un comme l’autre possèdent un tempérament doux et docile.

 

Proche de son maître, le Burmese recherche souvent son attention et ses louanges. Cette proximité simplifie son éducation, tout comme le fait qu’il apprécie fortement les récompenses - il ne faut donc pas lésiner sur ces dernières pour parvenir à ses fins.

 

S’il apprécie les grands espaces pour chasser et vagabonder à son gré, il peut tout à fait vivre en appartement dès lors qu’il bénéficie de suffisamment de stimulations physiques et mentales.

Le Siamois

Le Siamois

Le Siamois est une race de chat thaïlandaise qui se distingue par ses yeux bleu azur et sa silhouette longiligne et élégante.

 

Son caractère est unique en son genre, car il est particulièrement loyal et communique beaucoup avec ses maîtres grâce à des miaulements très sonores. Il adore aussi les suivre partout au sein du foyer, ce qui lui vaut le surnom de « chat-chien ». Très joueur et affectueux, il a besoin d’une attention régulière, à tel point qu’il peut parfois se révéler capricieux s’il se sent délaissé.

 

Son intelligence et sa proximité avec les humains en font un chat facile à éduquer.

Le Savannah

Le Savannah

Race de chat américaine, le Savannah résulte d’un croisement entre un chat domestique et un Serval. Toutefois, il ne faut pas s’y méprendre : le Serval est certes une espèce de chat sauvage de la savane africaine, mais il est facile à apprivoiser, au point qu’il n’est pas rare de le voir vivre proche de la population dans certaines zones rurales du continent.

 

De fait, bien que le Savannah ait l’allure d’un félin sauvage, son tempérament en revanche en est très éloigné. Il possède en effet un caractère doux et affectueux, se montrant très amical et sociable envers les humains, dont il apprécie la compagnie. Il supporte également bien les moments de solitude.

 

Intelligent, habile et curieux, il comprend rapidement par exemple comment fonctionnent les interrupteurs et les poignées de porte.

 

Doté d’une grande énergie, le Savannah adore s’aventurer au dehors pour chasser, courir et grimper aux arbres. Si l’environnement extérieur présente trop de risques, tout n’est pas perdu : il fait partie en effet des chats pouvant être promenés en laisse, dès lors qu’il y a été habitué lorsqu’il était petit.

Le Scottish Fold

Le Scottish Fold

Le Scottish Fold est une race de chat très populaire en Europe et est reconnaissable à ses oreilles repliées. Alliée à sa tête et à son corps tout en rondeurs, cette particularité physique contribue à lui donner une allure générale de peluche.

 

Il possède un caractère docile et affectueux, ce qui en fait une race de chat idéale pour un jeune enfant. II est en outre considéré comme facile à éduquer car il est intelligent, tranquille et réfléchi.

 

En outre, le Scottish Fold a un tempérament souple qui lui permet de s’adapter très bien à tout type d’environnement : il peut vivre aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

L’Abyssin

L’Abyssin

L’apparence de l’Abyssin n’est pas sans rappeler celle d’un petit puma. Son origine exacte est incertaine, mais on retrouve déjà sa trace sous forme de représentations sur des tombeaux de l’Egypte ancienne.

 

Son corps est fin et athlétique, et il possède de grandes oreilles triangulaires caractéristique des chats d’origine orientale.

 

Attentif et très actif, il adore suivre les moindres faits et gestes de ses maîtres. Il en est d’ailleurs assez proche, supportant assez mal en revanche la solitude.

 

Le bien-être de l’Abyssin requiert qu’il soit stimulé mentalement et physiquement, notamment au travers de jeux. Ces derniers peuvent ailleurs avoir une dimension éducative, car son caractère très sociable et son intelligence en font un chat relativement facile à éduquer. Il peut d’ailleurs être promené en laisse si son maître l’y habitue progressivement.

Le Maine Coon

Le Maine Coon

Le Maine Coon impressionne ceux qui ne le connaissent pas encore par ses dimensions peu communes pour un chat domestique, et qui font de lui une des plus grandes races de chat au monde.

 

Son physique imposant ne doit pas induire en erreur quant à son caractère, puisqu’il est à la fois calme et affectueux. Son absence totale d’agressivité et le fait qu’il soit très joueur en font même un animal de compagnie idéal pour des jeunes enfants.

 

Il est en recherche quasi-permanente d’attention et de caresses, au point que certains propriétaires disent que son caractère se rapproche de celui du chien. Il a d’ailleurs tendance à suivre ses maîtres dans leurs activités au quotidien, ce qui là aussi n’est pas sans rappeler ce dernier.

 

Ces différents traits de caractère se combinent pour en faire un chat facile à éduquer.

Le Chartreux

Le Chartreux

Egalement connu sous le nom de chat maltais, le Chartreux puise ses origines en Turquie et en Iran, mais c’est en France que la race a été développée.

 

Il est aisément reconnaissable à son pelage laineux de couleur bleu-gris.

 

Réputé pour être particulièrement intelligent et sociable, le Chartreux apprécie le contact des humains et vit en parfaite harmonie avec eux. Calme et affectueux, il est le compagnon idéal des jeunes enfants, mais c’est aussi une race de chat idéale pour une personne âgée.

 

S’il vit exclusivement en intérieur, il a besoin d’être stimulé régulièrement avec des jouets pour chat et des jeux d’intelligence. Il est facile à éduquer, au point qu’il est parfois possible de lui apprendre à rapporter un jouet qui a été lancé, comme le font les chiens.

Le Sphynx

Le Sphynx

Le Sphynx est une race de chat à l’allure atypique, puisqu’il est dépourvu de poils. Son histoire est récente, puisque c’est dans les années 60 que fut entamé son développement.

 

Son caractère est tout aussi remarquable que son physique. Il est connu en effet pour être affectueux, sociable et très facile à vivre. Tel un chien, il apprécie de suivre ses maîtres partout dans le foyer, ne manquant pas également de leur réclamer souvent des caresses. De fait, il est difficile d’ignorer sa présence.

 

Il possède un tempérament souple, ce qui en fait un chat qui s’entend bien avec les chiens, au même titre d’ailleurs qu’avec ses congénères.

 

Il fait également preuve d’une très grande capacité d’adaptation, ce qui contribue à le rendre facile à éduquer.

Le Somali

Le Somali

Le Somali est issu d’une mutation génétique dans le cadre de l’élevage de chats Abyssins, mais ce n’est qu’à partir de la fin des années 60 qu’il commença à être développé comme une race à parti entière.

 

Bien qu’il se montre docile et affectueux avec ses propriétaires, il a aussi besoin de moments de solitude durant lesquels il adore chasser, s’il en a l’opportunité. C’est un infatigable joueur, qui apprécie de passer de longues heures à se divertir et se défouler. Il est d’ailleurs plus épanoui s’il a accès à l’extérieur, qui forme un terrain de jeu nettement plus vaste et stimulant, mais peut s’accommoder d’une vie entre quatre murs dès lors que le foyer est assez grand pour qu’il puisse se dépenser comme bon lui semble.

 

Très curieux et observateur, il s’intéresse à tout se qui se passe dans son environnement. Cette particularité en fait un chat facile à éduquer. Il est néanmoins nécessaire de faire preuve de patience, car il a vite tendance à être têtu.

Le mot de la fin

Les chats étant des animaux très indépendants, il faut beaucoup plus qu’avec des chiens s’armer de patience pour leur apprendre certaines choses ou corriger des comportements indésirables. Certaines races sont plus faciles à éduquer que d’autres, mais il faut se méfier de toute généralisation : tout dépend toujours du caractère propre de chaque individu, qui est grandement influencé notamment par son vécu.

Dernière modification : 06/27/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet