Diminuer le stress de son chat grâce à la clipnose

Diminuer le stress de son chat grâce à la clipnose

Une intervention chez le vétérinaire ou un simple contrôle de routine peut devenir problématique pour un chat qui n’est pas docile et n’apprécie pas du tout d’être manipulé.


La clipnose est une solution douce, simple et très efficace, qui permet de maitriser les impulsions et les mouvements du chat.


En quoi consiste exactement cette technique au nom farfelu ? Comment y avoir recours ? Est-elle vraiment efficace ?

Partager
 

Qu'est-ce que la clipnose ?

Qu'est-ce que la clipnose ?

La clipnose était déjà pratiquée sur les bovins et les lapins au siècle dernier. Mais c’est en 2010 que des chercheurs de l’Université d’État de l’Ohio (Etats-Unis) et d’une clinique vétérinaire de Sainte-Foy-Lès-Lyon (France) ont étudié ensemble un moyen simple d’apaiser et d’immobiliser les chats lors d’interventions vétérinaires de routine.

 

Cela dit, le mot « clipnose » avait fait son apparition dès 1991 : le vétérinaire Michael Tarttelin l’utilisait pour faciliter les prises de sang sur les chats. Le mot est une contraction de « clip » (pincer, en anglais) et « hypnose ». Ce terme très peu connu exprime en réalité une idée très simple : c’est une méthode de contention (immobilisation et diminution de la défiance) du chat en utilisant ses réactions naturelles.


Il s'agit ainsi d'une technique consistant à reproduire le geste de la mère lorsqu'elle transporte ou désire calmer ses chatons. La chatte saisit son petit avec ses dents en le serrant dans la région comprise entre les épaules (dite interscapulaire), ce qui provoque l'immobilisation-réflexe de ce dernier, ainsi qu'un effet analgésique et une réduction de son niveau de vigilance.

 

En effet, cette pression sur un méridien d'acupuncture (point sensible en médecine chinoise) produit des endorphines spécifiques du plaisir et de l'antidouleur. C’est d'ailleurs ce qui explique que les chatons ainsi maintenus émettent la plupart du temps des ronronnements. Leur tête bascule alors sur le côté et leur expression change : les yeux mi-clos, la gueule entrouverte, la queue sous le ventre, ils se détendent, se recroquevillent et sont comme hypnotisés.

 

Pour se familiariser avec cette technique, le chaton est un sujet idéal, car très réceptif. De plus en plus de vétérinaires utilisent cette méthode pour procéder à des soins ou à de très légères interventions, comme par exemple lorsqu’il faut faire une prise de sang à un chat. La clipnose est alors réalisée au moyen d'une pince mousse. On peut également y avoir recours pour la toilette du chaton, les soins d'hygiène ou encore la coupe des griffes du chat.

Différents types de pinces peuvent être utilisées. De la simple pince à linge au modèle breveté existant en plusieurs dimensions, elles ont toutes dans l’ensemble fait leurs preuves. Le plus important est que la taille de la pince choisie soit adaptée à celle du chat. Pour les chatons, les petites pinces (3,75 x 3 cm) seront privilégiées. Pour un chat adulte, les pinces utilisées sont en général plus grandes, mesurant de l’ordre de 3,75 cm de largeur et 4,5 cm de hauteur.

 

Les pinces spécialement conçues pour la clipnose ne font pas partie des accessoires pour chat les plus coûteux, puisqu'on en trouve à partir de 4 euros. Mais il est aussi possible d’utiliser des pinces mousses de chirurgie, des pinces de carton à dessin, ou tout simplement des pinces à linge classiques.

Les avantages de la clipnose

Les avantages de la clipnose

Contrairement à l’anesthésie ou aux méthodes pour contrôler de force les mouvements du chat, la clipnose est une technique douce et non invasive.

 

Cette méthode de contention est donc à privilégier pour plusieurs raisons :

  • c’est une méthode dite « douce », car elle permet d’éviter le recours aux médicaments ou à la force pour contraindre le chat à se tenir tranquille ;

 

  • qu’elle soit utilisée à l’occasion de l'entretien des oreilles du chat ou de ses yeux, de l’application d’une pipette anti-parasitaire, d’une injection ou encore lors de la coupe des griffes du chat, elle permet d’effectuer les opérations plus rapidement, ce qui est plus agréable pour tout le monde ;

 

  • elle permet de réduire le stress du chat lors de consultations chez le vétérinaire. C’est d’autant plus utile qu’un animal traumatisé par sa première expérience chez un vétérinaire sera ensuite réfractaire et difficile à gérer lors des rendez-vous suivants ;

 

  • cette technique réduit aussi l'agressivité du chat, améliore sa socialisation en l'habituant à un contact apaisant, et diminue par conséquent les risques de griffures ou de morsures qui peuvent subvenir s’il se sent en danger ou menacé.

Comment utiliser la clipnose sur un chat ?

Comment utiliser la clipnose sur un chat ?

La technique de la clipnose est très simple. Il suffit en effet de placer une ou plusieurs pinces sur la ligne du dos du chat, depuis le cou, en suivant sa colonne vertébrale. Il faut noter qu’il se montre souvent plus réceptif lorsque la pince est placée sur le dessus de son cou.


De fait, la démarche est facile à mettre en oeuvre :
1. Si le chat porte un collier, lui retirer ;
2. Maintenir dans une main le pli de peau de son cou. De l’autre main, presser la pince pour l’ouvrir ;
3. Placer la pince sur le pli de la peau, juste à la base du cou ;
4. Si nécessaire, placer une seconde pince plus bas, en suivant la colonne vertébrale. En général, pour un chat de petite taille, une seule pince suffit ;
5. Patienter 10 à 15 secondes pour constater les effets de la clipnose : le chat se détend presque instantanément ;
6. Procéder à l’intervention en évitant les mouvements brusques et les bruits qui pourraient le surprendre, puis retirer la pince dès que la manipulation est terminée.


La contention peut durer environ cinq minutes, ce qui permet de procéder à des examens simples ou à des soins en toute tranquillité. En revanche, après un certain laps de temps, elle perd son effet, et le chat retrouve ses réactions normales.

Les chats sont-ils tous réceptifs à la clipnose ?

Les chats sont-ils tous réceptifs à la clipnose ?

Les chats sont plus ou moins réceptifs à la méthode de la clipnose, et certains y sont même complètement insensibles.


De façon générale, les chats agressifs et non habitués au contact sont malheureusement aussi ceux qui peuvent s’avérer le plus réfractaires à la clipnose.

 

Ceux qui n’ont pas bénéficié d’une présence maternelle durant les premières années de leur vie n’ont pas ce réflexe de portage et réagissent en général plutôt mal : ils s’agitent, écartent leurs pattes, miaulent et cherchent à se soustraire de cette prise.

 

Dans ce cas, il est préférable de ne pas imposer cette méthode au chat, car elle pourrait s’avérer contre-productive, le rendant encore plus peureux et violent.


En revanche, les chatons de moins de cinq mois sont en général très réceptifs à la clipnose.

Quelles sont les limites de la clipnose ?

Quelles sont les limites de la clipnose ?

La technique de la clipnose ne provoque pas d’effets secondaires et ne fait l’objet d’aucune contre-indication. De fait, elle est complètement indolore et n’est pas traumatisante pour les chats.

Néanmoins, cette méthode a ses limites : elle est notamment déconseillée lors de l’administration de comprimés par voie buccale, car la déglutition peut être gênée, voire totalement empêchée par la pression exercée sur la gorge du chat.

Par ailleurs, la clipnose ne peut être utilisée que pour des interventions légères, courtes et superficielles. Elle n’est en aucun cas adaptée pour pratiquer des opérations plus complexes sur un chat. Ces dernières requièrent généralement une anesthésie locale ou générale, selon le type de soin.

Le mot de la fin

La clipnose est une bonne méthode pour éviter le stress du chat et pour qu’il ne garde pas de mauvais souvenirs d’une intervention mineure. En particulier, elle a la capacité de faire en sorte que la fameuse visite chez le vétérinaire, souvent autant redoutée par le chat que par son propriétaire, ne soit plus une expérience traumatisante.

Dernière modification : 11/11/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.