15 chats stars d’Internet et des réseaux sociaux

Un chat sur une scène portant un costume bleu avec un nœud papillon

Avec l’avènement et la généralisation d’Internet – et en particulier des réseaux sociaux -, tout un chacun peut partager en quelques clics des photos et vidéos de son chat avec le monde entier. De nombreux propriétaires en diffusent effectivement, mais la plupart se cantonnent à la sphère privée. D’autres ont fait un choix radicalement différent et sont parvenus à faire de leurs compagnons de véritables stars du Web, suivies par des millions d’internautes.


Voici une présentation de quelques-uns des chats les plus célèbres d’Internet, ainsi que des explications sur leur succès et une petite rétrospective historique sur la « starification » des chats.

Les chats et l’Homme : une longue histoire

Statue de la déesse Bastet représentée sous forme de chat
Statue en bronze de la déesse Bastet

La fascination de l’Homme pour les chats ne date pas d’hier. Par exemple, dans l’Égypte ancienne, soit des millénaires avant notre ère, ils étaient momifiés et vénérés.

 

Cette admiration ne se retrouve toutefois pas partout et à toutes les époques, y compris en Occident. En particulier, pendant le Moyen Âge, on attribuait leur indocilité à l’œuvre du diable, si bien qu’ils avaient une image très négative voire étaient torturés – en particulier ceux qui étaient de couleur noire.

 

Les félins retrouvèrent petit à petit une place dans le cœur des Européens à partir de la Renaissance, étant alors perçus comme des êtres gracieux, mystérieux, épiant les humains avec une certaine forme de dédain. C’est à cette même époque que les premières mises en scène humoristiques d’animaux se popularisèrent.

Les premiers chats à l’image

Photo d'un chat sur un vélo prise par Harry Pointer
Photo d'un chat sur un vélo prise par Harry Pointer

En 1870, le photographe américain Harry Pointer (1822-1889) immortalisa des chats anthropomorphisés, trônant fièrement sur des bicyclettes ou à dos de cheval miniature. Ces images furent les premières photographies de chats mis en scène touchant le grand public.

 

En 1905, un autre photographe américain, Harry Whittier Frees (1879–1953), rencontra un grand succès avec la publication de toute une série de cartes postales sur lesquelles apparaissaient des chats et chiens portant des vêtements humains dans des scènes de la vie quotidienne.

 

Le célèbre inventeur américain Thomas Edison (1847-1931), considéré comme l’un des créateurs du cinéma, mit lui aussi le petit félin en vedette. En effet, il réalisa en 1894 la toute première vidéo avec des chats de l’Histoire : il s’agissait d’un film de 15 secondes intitulé The Boxing Cats, mettant en scène deux chats se battant sur un ring.

 

Autrement dit, des chats furent mis en vedette dès les débuts de la photographie et du cinéma : en quelque sorte, Internet s’inscrit simplement dans le prolongement de ces derniers. 

Les chats célèbres d’avant Internet

Peinture de Sam l'insubmersible
Peinture de Sam l'insubmersible

Au-delà du cas de ceux présentés en photo ou au cinéma, il n’y a pas eu besoin d’attendre l’arrivée Internet pour voir des chats parfaitement anonymes devenir des stars mondiales. Toutefois, ce sont généralement leurs exploits plutôt que leur joli minois qui les fit accéder à la célébrité.

 

Ce fut le cas notamment d’Oscar, surnommé « Sam insubmersible », connu pour avoir survécu à trois naufrages entre mai et novembre 1941. Chargé de chasser les nuisibles en tant que chat d’équipage, il officia sur trois navires de guerre qui furent tous coulés à quelques mois d’intervalle. À chaque fois, Oscar fut retrouvé sain et sauf, flottant sur des débris du navire.

 

Deux décennies plus tard, Félicette devint en 1963 le premier félin à se rendre dans l’espace et à en revenir sans encombre. En effet, afin d’étudier la biologie spatiale, l’armée française avait décidé, après plusieurs lancements réussis de rats, d’envoyer un chat dans l'espace. La chatte, initialement désigné par le nom de code C341, suivit un programme d’entraînement intense qui lui permit d’être sélectionnée parmi d’autres petits félins pour mener à bien cette mission.

 

Elle décolla donc le 18 octobre 1963 pour un vol d’un peu plus de 10 minutes à bord de la fusée Véronique AGI. Celui-ci fut un succès ; les médias français célébrèrent le travail de la petite chatte et la renommèrent alors Félicette, en référence à Félix le chat, personnage de dessin animé américain.  Une statue de bronze fut même érigée en son honneur à l’International Space University (ISU) de Strasbourg en 2017.

 

La chatte Scarlett sur la couverture du livre « Scarlett the Cat to the Rescue: Fire Hero »
Couverture du livre pour enfant dédié à Scarlett

On peut également citer le cas de Scarlett, chatte errante qui n’hésita pas, le 30 mars 1996, à se jeter dans un bâtiment en flammes de Brooklyn pour sauver ses cinq chatons sous le regard médusé de David Gianelli, l'un des pompiers en charge d’éteindre le feu. Elle et ses petits furent sévèrement brûlés, mais il les amena dans une clinique vétérinaire proche afin qu’ils puissent recevoir les premiers soins.

 

L’affaire attira rapidement l’attention des médias internationaux, qui relatèrent l’acte héroïque de l’animal. La clinique dans laquelle Scarlett et ses petits étaient hospitalisés reçut plus de 7000 courriers de famille souhaitant recueillir les petits félins. La chatte fut finalement adoptée par une certaine Karen Wellen, qui prit soin d’elle jusqu’à sa mort en 2008.

 

Les chats inconnus devenant du jour au lendemain des célébrités ne sont donc pas l’apanage du 21ème siècle, et existaient déjà bien avant l’essor d’Internet et des réseaux sociaux. Toutefois, ce dernier a indéniablement amplifié le phénomène, en rendant beaucoup plus facile pour d’illustres inconnus (félins comme humains, d’ailleurs) de devenir parfois en quelques jours à peine de véritables stars dont les faits et gestes sont suivis avec intérêt par des millions de fans situés aux quatre coins de la planète.

Les chats et Internet

Un chat avec un t-shirt bleu jouant du piano
Le keyboard cat, l'un des premiers chats célèbres sur internet

Une des premières vidéos mises en ligne sur YouTube lors de sa création en 2005 était une vidéo du chat de Steve Chen, l’un des créateurs sur site. Elle caracola d’ailleurs en tête de la liste des vidéos les plus vues d’Internet pendant 5 ans.

 

De fait, le web permet de propulser en un temps record n’importe quel anonyme sur le devant de la scène, a fortiori depuis l’apparition et l’essor des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, TikTok…), compte tenu de la viralité qu’ils impliquent. Cela vaut tant pour les humains que pour leurs animaux domestiques, et notamment les chats : certains d’entre eux sont devenus de véritables légendes d’Internet sur la simple base d’une photo anodine postée initialement sur un site à petite audience ou au fond d’une obscure discussion sur un forum ou une plateforme comme Reddit.

 

En plus de devenir de véritables superstars, beaucoup de ces félins que rien ne prédestinait à la gloire ont également placé leur propriétaire à la tête d’une activité très lucrative, rendant même certains d’eux multimillionnaires. En effet, un chat célèbre est susceptible de générer des revenus substantiels : commissions versées par YouTube pour la diffusion de publicités en amont ou dans ses vidéos, publicités sur son site s’il en possède un, vente de produits dérivés, partenariats rémunérés avec des marques...

 

Ces dernières ont en effet bien compris et adopté le phénomène : comme elles le feraient pour des mannequins et autres célébrités humaines, elles n’hésitent pas à faire appel à ces influenceurs à quatre pattes pour promouvoir leurs produits – voire leur servir d’égérie - au travers de publicités, stories et autres vidéos sponsorisées. Il existe d’ailleurs des agences de communication spécialisées dans les animaux, à l’image de My Pet Agency en France ou WAGSociety aux Etats-Unis. La simple image du chat-célébrité suffit à faire vendre, souvent jusqu’à la mort de celui-ci et même parfois encore après.

Les chats sur les réseaux sociaux

Le chat Nala portant un nœud papillon bleu
Nala, un des chats les plus suivis sur Instagram

Constatant la popularité de certains chats sur les réseaux sociaux, un grand nombre de propriétaires se mettent en tête d’essayer de faire de leur animal une star – et par la même occasion d’obtenir eux aussi une part du juteux gâteau. Il faut dire que la perspective de gagner sa vie simplement en postant des photos de son chat a de quoi faire rêver… Cela dit, beaucoup de gens aiment simplement mettre leur compagnon en avant et ne sont pas vraiment intéressés par l’aspect financier.

 

Mars Petcare, un géant mondial de la nourriture pour animaux, a mené en 2016 une étude sur le sujet auprès de 2000 Américains propriétaires d’animaux domestiques et actifs sur les réseaux sociaux. 65 % d’entre eux ont déclaré poster des photos de leurs animaux sur ces derniers, avec une moyenne de deux publications par semaine. Parmi ces 65%, près de la moitié confessent mettre en ligne autant voire plus de clichés de leurs compagnons que de leur propre famille. Un propriétaire sur six a même déjà créé un compte sur un réseau social pour son animal de compagnie, et parmi eux un sur deux eux avoue recevoir moins de commentaires et de likes sur son propre profil que son chat ou son chien n'en reçoit sur le sien.

 

Le réseau social le plus utilisé dans ce cadre est Instagram, avec par exemple plus de 4 millions d’abonnés sur le compte de Nala, le chat le plus suivi de la plateforme. Certains animaux-stars ont également un succès important sur Facebook, comme Grumpy Cat et ses 7 millions d’abonnés, mais cette plateforme reste globalement moins utilisée qu’Instagram, surtout depuis 2015.

 

Cependant, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les chats ne sont probablement pas les animaux les plus populaires d’Internet. En effet, comme l’explique le journaliste et data analyst américain Owen Philips dans un article intitulé « The numbers don’t lie: Dogs are the internet’s favorite animal » paru en 2018 sur le site The Outline, il semblerait que les chiens aient plus de succès.

 

Par exemple, sur Instagram, 44% des 50 comptes d’animaux les plus suivis seraient des comptes de chiens, contre 36% pour des chats. À l’époque, le chien le plus suivi du site était un certain Jiffpom, avec près de 10 millions de followers, contre « seulement » 4 millions pour le plus populaire des chats, Nala. Sur Facebook, l’animal comptant le plus d’abonnés est Boo le Spitz Nain : ses 15 millions d’abonnés représentent plus du double de ceux de Grumpy Cat, le félin le plus suivi sur la plateforme.

Les types de chat les plus populaires sur Instagram

Un chat pris en photo avec un téléphone

L’agence de marketing digital américaine Pulsar a épluché en 2019 les statistiques d’Instagram pour déterminer les caractéristiques communes des chats les plus populaires de la plateforme, et présenté ses résultats dans un article intitulé « The Cat-fluencers of Instagram: a framework for influencer marketing ». La conclusion de ses recherches est qu’il n’y a étonnamment pas de profil type.

 

Certes, les comptes Instagram avec le plus d’abonnés sont ceux de chats particulièrement « beaux », avec toute la prudence qu’un critère aussi subjectif impose, mais il n’y a globalement pas de règle. Ainsi, aux côtés de petits félins très majestueux, on trouve des chats dont le physique atypique déchaîne les passionnés, et d’autres particulièrement enrobés et/ou maladroits (à l’image du célèbre chat de bande dessinée Garfield) qui parviennent également à passionner les foules.

Page 1 :
Comment certains chats sont devenus des célébrités
Par Mélissa G. - Dernière modification : 07/29/2022.