La taille du territoire du chat

Un gros chat roux marche en équilibre sur une palissade en bois

Le chat est un grand prédateur, qui a besoin de beaucoup d'espace pour trouver suffisamment de proies pour se nourrir - en tout cas lorsqu'il vit à l'état sauvage. Ainsi, la taille de son territoire peut facilement atteindre plusieurs milliers de mètres carrés - voire plus d'un kilomètre carré.

 

Tout dépend toutefois de l'état de la concurrence, c'est-à-dire de la densité de petits félins dans le voisinage. En effet, un chat cherche en général à étendre son territoire autant qu'il le peut - en tout cas dans les zones qu'il juge intéressantes. Toutefois, s'il empiète sur le domaine d'un congénère, il y a de fortes chances qu'il s'en fasse chasser sans aucune pitié. S'il souhaite prendre possession d'une zone déjà occupée, cela se fait généralement au terme de bagarres...

 

Naturellement, la densité de petits félins est plus élevée en ville qu'en milieu rural, et il faut alors composer avec la concurrence. Il est courant en effet que des congénères soient présents dans le voisinage proche, et possèdent déjà leur propre domaine. Ainsi, la taille du territoire d'un chat est plutôt de quelques milliers de mètres carrés en milieu urbain. Celui d'un mâle est globalement plus grand que celui d'une femelle : un chat mâle évolue ainsi en moyenne dans un rayon de 500 mètres autour du domicile, tandis qu'une femelle s'éloigne rarement de plus de 250 mètres de chez elle. Cela étant, cela ne les empêche pas de se battre pour défendre leur domaine ou pour tenter de l'agrandir.

 

À la campagne, la surface du territoire d'un chat est généralement bien plus grande. Elle peut ainsi atteindre 75 hectares (soit près d'un kilomètre carré), même si là encore, le domaine d'un mâle est plus large que celui d'une femelle. Quant aux chats errants, ils ont bien souvent un territoire encore plus grand, pour maximiser leurs chances de trouver de la nourriture.

Dernière modification : 08/03/2023.