Le niveau sonore du ronronnement

Deux chats tigrés dormant ensemble sur un lit

C'est bien connu : les chats sont capables d'émettre de puissants ronronnements, semblables au bruit d'une petite machine. Le plus puissant ronronnement de chat jamais enregistré a atteint 93 dB - davantage que le niveau sonore d'une tronçonneuse thermique (90 dB) ! Avec cette performance, la chatte britannique Bleuye détrônerait donc Merlin, qui figurait officiellement dans le Guiness Book avec un peu plus de 67 dB à son actif (c'est-à-dire autant qu'un aspirateur en marche).

 

Même lorsqu'il possède un niveau normal, le ronronnement n'en demeure pas moins bruyant : on considère qu'il s'entend en moyenne dans un rayon de 3 mètres autour du chat qui le produit. C'est plutôt impressionnant, mais cela reste bien modeste comparé au ronronnement de certains de ses cousins. Par exemple, le ronronnement du guépard lui peut s'entendre jusqu'à plus de 10 mètres, d'après les estimations.

 

Cela étant, tous les félins ne sont pas capables de ronronner : c'est le cas notamment des grands félins comme le lion ou le tigre, qui ne ronronnent pas mais rugissent. En termes de niveau sonore, leurs rugissements peuvent être d'ailleurs bien plus impressionnants : par exemple, le rugissement d'un lion peut atteindre 114 décibels à un mètre de distance (soit davantage que le niveau sonore d'une discothèque) et s'entendre dans un rayon de 8 km.

 

Les ronronnements ne se contentent pas de faire du bruit : ils réduisent le stress, aident l'animal à se rassurer, et contribueraient aussi à réduire certaines douleurs et guérir certaines blessures, comme les plaies ou les fractures. Ce n'est donc pas pour rien qu'en dépit de leur volume sonore élevé, ils sont plutôt apaisants et agréables à entendre.

Dernière modification : 08/03/2023.