La mandarine est-elle toxique pour le chat ?

Des quartiers de mandarine formant un tas

Souvent confondue avec la clémentine qui elle ne contient pas de pépins, la mandarine est un agrume de petite taille et de couleur orange. Elle pousse sur un arbre appelé mandarinier, qui est originaire d'Asie - comme tous les agrumes d'ailleurs. Elle est très appréciée en raison notamment de sa teneur en vitamine C, qui en fait un allié de choix pour faire le plan d'énergie en automne et en hiver - saisons lors desquelles elle arrive à maturation et peut être consommée.


Cela étant, les chats n'ont pas besoin de consommer des agrumes pour être en bonne santé, car leur organisme produit déjà toute la vitamine C dont ils ont besoin. C'est même d'ailleurs préférable qu'ils se tiennent éloignés de la mandarine, car elle peut s'avérer toxique pour eux.

Pourquoi la mandarine est-elle toxique pour le chat ?

Un chat tricolore allongé sur le sol joue avec une mandarine

Comme tous les autres agrumes, la mandarine n'est pas considérée comme étant comestible pour un chat. Elle contient en effet de l'acide citrique, une substance responsable d'une irritation de l'appareil digestif lorsqu'elle est avalée.

 

L'acide citrique est présent dans l'intégralité du fruit : la chair (pulpe) bien sûr, mais aussi l'écorce, et même les feuilles et tiges. C'est toutefois la pulpe qui en contient le mieux, ce qui réduit le risque d'intoxication si le chat cherche avant tout à en manger.

 

De toute façon, la mandarine reste globalement moins toxique que d'autres agrumes tels que le citron : non seulement ce dernier contient beaucoup plus d'acide citrique, mais il referme d'autres substances problématiques. Malgré tout, mieux vaut dans le doute ne pas laisser son chat manger des agrumes, quels qu'ils soient.

Les symptômes d'intoxication à la mandarine chez le chat

Un chat écaille de tortue renifle une mandarine

Pour qu'un chat s'intoxique avec de la mandarine, il faudrait qu'il en mange beaucoup : cela a peu de chances de se produire. Si malgré tout cela devait arriver, divers types de symptômes sont susceptibles d'arriver dans les heures suivant l'ingestion.

 

Les principaux sont d'ordre digestif : une hypersalivation, des maux de ventre, une diarrhée, des vomissements... Ils sont dus à l'acide citrique, qui irrite les muqueuses de l'appareil digestif lorsqu'il est ingéré. Si toutefois l'intoxication est grave, des symptômes plus problématiques sont susceptibles d'apparaître : des vertiges, des malaises, une difficulté à respirer, des convulsions... Cela étant, comme la mandarine n'est pas l'agrume le plus chargé en acide citrique, les chances qu'une intoxication aille jusque-là sont plutôt faibles.

 

Enfin, l'acide citrique de la mandarine peut entraîner une irritation cutanée, en particulier chez les sujets sensibles.

Que faire si mon chat mange de la mandarine ?

Un chat allongé sur le sol tient une mandarine

Même si la mandarine est moins acide que le citron, il y a tout de même peu de chances qu'un chat se montre très intéressé par ce fruit à l'écorce épaisse et à l'odeur forte. Malgré tout, si jamais il venait à en manger, il pourrait tomber plus ou moins malade en fonction de la quantité ingérée.

 

Le plus souvent, il souffre uniquement de problèmes digestifs passagers, à cause du pouvoir irritant de l'acide citrique. Le mieux est donc de le surveiller pendant quelques heures, pour vérifier si son état s'améliore. Si jamais ce n'est pas le cas et/ou si des symptômes neurologiques apparaissent, mieux vaut contacter un vétérinaire - le sien de préférence, s'il est disponible - ou à défaut un centre antipoison pour animaux, pour recevoir les meilleurs conseils.

 

Dans le cas général, une hospitalisation dans une clinique vétérinaire n'est pas nécessaire en cas d'intoxication à la mandarine. Le vétérinaire peut toutefois la préconiser malgré tout si la quantité de fruit ingérée est importante, ou si le risque de complication est important. Une hospitalisation est évidemment contraignante, mais permet de traiter les symptômes au fur et à mesure de leur apparition, ainsi que de surveiller que l'animal se remet bien de cet incident.

Dernière modification : 02/08/2023.