Un chat peut-il manger du citron ? Est-ce toxique ?

Des citrons entiers et découpés sur une table en bois

Fruit incontournable de nos cuisines, le citron est l'agrume issu de l'arbre appelé citronnier. S'il est très rarement consommé tel quel à cause de sa forte acidité, sa chair et/ou son jus peuvent être intégrés à un grand nombre de plats, de boissons et de desserts. En plus de son parfum puissant et agréable, il est riche en vitamine C - comme la plupart des agrumes - ainsi qu'en antioxydants et en oligoéléments.


Le citron est toutefois toxique pour le chat, et ne doit pas lui être donné. De toute façon, il y a peu de chances que ce dernier ait spontanément envie d'en manger...

Pourquoi le citron est-il toxique pour le chat ?

Pourquoi le citron est-il toxique pour le chat ?

Même s'ils ne sont pas forcément très dangereux, les agrumes sont toxiques pour le chat, en raison de leur teneur en acide citrique. Cette substance provoque en effet une irritation de l'appareil digestif plus ou moins sévère. Le citron faisant bien évidemment partie des agrumes et étant très riche en acide citrique, il est lui aussi concerné.

 

Il contient toutefois d'autres substances problématiques pour le chat si jamais il est ingéré. C'est le cas notamment des psoralènes : ces composés chimiques ont en effet une action délétère sur le foie, au point que ce dernier peut ne plus être en mesure de fonctionner correctement. Les psoralènes sont présents dans tout le fruit, mais c'est surtout dans l'écorce et les pépins que l'on en trouve le plus : ce sont donc eux les plus dangereux.

Les symptômes d'intoxication au citron chez le chat

Un chaton noir et blanc entouré de citrons

Un chat qui a mangé une quantité importante de citron a toutes les chances de souffrir de divers symptômes.

 

Les premiers à apparaître sont d'ordre digestif : on constate tout d'abord des maux d’estomac, une diarrhée, des vomissements... Ils se manifestent dans les heures qui suivent l'ingestion. Puis, si l'intoxication est grave, d'autres types de symptômes leur succèdent, parmi lesquels des tremblements, une difficulté à se déplacer, une insuffisance hépatique, voire la mort dans les cas les plus graves.

 

Cela étant, il ne sert à rien de paniquer. En effet, pour que cela se produise, il faudrait que le chat mange une quantité importante de citron, ce qui dans la pratique a peu de de chances d'arriver. Il est de fait peu attiré par son odeur forte et par son goût très acide. D'ailleurs, les agrumes font partie des odeurs que les chats détestent le plus : le risque d'intoxication grave au citron est donc faible - ce qui bien sûr n'empêche pas de rester vigilant.

Que faire si mon chat mange du citron ?

Que faire si mon chat mange du citron ?

Si jamais un chat est surpris en train de manger du citron (ce qui a toutefois peu de chances de se produire), mieux vaut réagir sans trop tarder, pour limiter le risque de complication et de problème de santé.

 

Pour commencer, il est conseillé d'appeler un vétérinaire (le sien de préférence), ou un centre antipoison pour animaux dans le cas contraire. Ces spécialistes sont en effet les mieux placés pour indiquer la bonne marche à suivre dans ce cas de figure, et limiter la gravité de l'intoxication. Parmi les conseils qu'ils peuvent donner, figurent notamment le fait de faire vomir l'animal, lui faire manger du charbon actif et/ou de faire réaliser un lavage gastrique par un vétérinaire.

 

Puis, si l'intoxication a des chances d'être grave, ou si les symptômes ne semblent pas vouloir s'arrêter, mieux vaut se rendre dans une clinique vétérinaire sans tarder, pour mettre en place un véritable traitement. Parmi les médicaments susceptibles de lui être utiles pour le soulager, on peut citer notamment des antivomitifs, un pansement digestif, ou encore une perfusion pour le réhydrater s'il a perdu beaucoup d'eau à cause des diarrhées et vomissements. Enfin, une surveillance de la fonction hépatique peut être mise en place pour évaluer les dégâts éventuels sur le foie.

 

Si la prise en charge est précoce, une intoxication au citron se traite sans beaucoup de difficultés, et le chat se rétablit en quelques jours. Dans le cas contraire, le foie peut être sévèrement atteint, et le risque de séquelles n'est pas négligeable.

 

Les autres risques du citron pour le chat

Les autres risques du citron pour le chat

Le citron présente un danger pour le chat en raison de sa toxicité, mais ce n'est pas le seul risque qu'il lui fait courir.

 

En effet, du fait de son écorce épaisse et de ses pépins très durs, il peut causer une occlusion intestinale si un morceau reste coincé dans son appareil digestif et empêche le passage naturel des aliments. Concrètement, cela se traduit essentiellement par des vomissements, un abdomen tendu et une haleine avec une odeur fécale.

 

Si jamais cela se produit, la seule solution est de faire opérer le chat par un vétérinaire. Deux types d'opérations sont alors possibles en fonction de la situation :

  • une entérotomie, « simple » ouverture de l’intestin pour retirer le morceau de citron ;
  • une entérectomie, c'est-à-dire le retrait d’un segment de l’intestin, si ce dernier a été trop dégradé par l'écorce de citron. Plus le morceau avalé est gros, plus il y a des chances que cela se produise.

 

Encore plus grave, un morceau de citron peut se bloquer dans la trachée et gêner voire empêcher la respiration. Il s'agit alors évidemment d'un cas d'urgence, qui nécessite l'intervention immédiate d'un vétérinaire.

Conclusion

Compte tenu des risques encourus, mieux vaut s’abstenir de donner du citron à son chat - ou même d'ailleurs tout autre agrume. De toute façon, il y a peu de chances qu'il apprécie beaucoup d'en manger : ce n'est pas une grande perte pour lui.

 

Dernière modification : 02/08/2023.