Les problèmes d'alimentation du chat

Page précédente :
L'alimentation du chat

La meilleure place pour les gamelles

Le chat aime que « chaque chose soit à sa place et qu’il y ait une place pour chaque chose ». Il convient donc de prévoir à la maison une place respective pour chacun des éléments suivants : la nourriture, la boisson, le coin sommeil et le bac à litière

 

Ces quatre places ne doivent pas être proches les unes des autres. Vous ne verrez pas un chat en bonne santé dormir par terre à côté de sa gamelle, ni sur le couvercle de sa litière.

 

Prenez soin d'installer son coin repas dans un endroit propre et calme, où il pourra grignoter tranquillement. Le chat est un animal délicat, les mauvaises odeurs l'incommodent. Éloignez donc sa gamelle de son bac à litière et lavez-la régulièrement. De même, les félins préfèrent avoir leur bol d’eau éloigné de leur écuelle. C'est pourquoi, il n’est pas rare de les voir boire de l’eau laissée dehors, dans une coupelle qui traîne, plutôt que dans leur bol tout propre…

Les erreurs à éviter dans l'alimentation du chat

Pour une bonne alimentation de votre chat, vous devez éviter tout changement brutal de régime alimentaire. Il est bon de prévoir au moins 5 jours de transition et 2 à 3 semaines de préparation au sevrage.

 
 Si vous devez changer le type d'alimentation donné à votre chat, en passant de la pâtée aux croquettes par exemple, mélangez les deux ingrédients pendant quelques jours puis augmentez peu à peu le pourcentage du nouvel aliment. Veillez aussi à ce que votre chat boive suffisamment pendant cette transition.

 

Évitez de donner trop à manger à votre chat et de ne pas dépasser ses besoins énergétiques. De même, faites attention aux repas trop peu nombreux ou mal répartis en période de grands besoins (femelle en reproduction, jeune en croissance rapide). Près de 30% des chats domestiques sont en surpoids ou obèses. Il vaut donc mieux vous abstenir de donner à grignoter à votre chat des restes de table, souvent trop gras, au risque de déséquilibrer son alimentation. Pour la même raison, ne le gavez pas de friandises pour chats entre les repas.

 

Attention également aux excès de glucides, en particulier l'amidon et le lactose qui peuvent provoquer des troubles digestifs chez certains félins. L'emploi abusif de protides (ou protéines) d'origine animale ou végétale n'est pas bon pour le chat. Elles peuvent être difficiles à digérer en raison de leur origine (résidus du parage des viandes par exemple) ou à la suite d'une cuisson trop forte et trop prolongée.

Mon chat ne se nourrit pas normalement : que faire ?

Si votre chat vomit, il peut s'agir de troubles digestifs dus à des boules de poils (trichobézoards) qui se forment dans son estomac lors du léchage. Il existe des aliments spécifiques pour aider à leur digestion.

 

Toute anomalie dans la prise des repas (vomissements, perte d'appétit, etc..) doit être contrôlée. N'hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Le mot de la fin

En prenant en compte ces quelques conseils votre compagnon devrait être heureux. N'hésitez pas à l'observer et à vous adapter à son comportement afin que tout soit parfait, pour lui comme pour vous.

Page précédente :
L'alimentation du chat
Dernière modification : 22/05/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Commentaires sur cet article

Ayant récupéré un petit chat abandonné, vos renseignements sont précieux

   
Par christian

Sommaire de l'article

Auteur

Phyto-aromatologue spécialisée Canins & Félins

Voir le site

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet