Alimentation et boissons pour les chats

Un chat noir et blanc boit au robinet

Pour qu'un chat soit heureux et bien portant, il est important de mettre à sa disposition une nourriture saine et de l'eau fraîche. Il lui faut aussi un emplacement calme pour qu'il puisse manger tranquillement.


Quelle nourriture lui servir ? Que lui donner à boire et où placer ses gamelles ? Voici quelques conseils.

Quand nourrir mon chat ?

Les chats n'aiment pas les gros repas et  leur préfèrent le grignotage, c'est-à-dire l'ingestion de plusieurs petits repas dans la journée (et même la nuit). En dehors des chats castrés ou peu actifs, enclins à se suralimenter, le chat régule de lui-même son alimentation.

 

Il est donc essentiel de laisser sa nourriture toujours à sa disposition pour qu'il puisse grignoter à sa convenance. Vous pouvez aussi fractionner sa ration quotidienne en plusieurs fois, à heure fixe de préférence. Celle-ci doit être renouvelée chaque jour, même si celle de la veille n'est pas terminée. Il ne vaut donc mieux pas remplir trop sa gamelle : notre ami félin est assez délicat et n'apprécie pas la nourriture rance.

Le chat reste un carnivore avant tout

Un chat à poil long tenant sa proie dans sa gueule

N'oubliez pas que les chats sont carnivores et ne renieront jamais leur prédation naturelle.

 

En effet, le chat a besoin de taurine, un acide aminé qu’il synthétise en quantité insuffisante et qu’il peut trouver uniquement dans la viande fraîche (les croquettes enrichies en taurine ne seront jamais pareilles à un bon steak).

 

La carence en taurine entraîne chez les chats des troubles oculaires, cardiaques, des déficits immunitaires et des problèmes de reproduction chez les chattes.

 

D'une manière générale, il convient de ne pas leur donner de viande crue (un peu cuite c’est nettement mieux, mais sans sel ni poivre), car la cuisson permet de neutraliser l’absorption de parasites et de limiter fortement les risques de toxoplasmose chez les chats.

Que dois-je donner à manger à mon chat ?

Un chat tigré assis à table

Servez sa nourriture tiède ou à température ambiante. S'il s'agit de boîtes conservées au réfrigérateur, sortez les suffisamment à l'avance.

 

Le régime « boîte de thon » en permanence est fortement déconseillé, même si les chats en raffolent, car il est trop salé et trop important en métaux lourds. Les os sont eux aussi à proscrire car ils font partie des aliments dangereux : en les croquant, les chats peuvent se transpercer le palais avec des morceaux saillants.

 

Enfin, les chats apprécient souvent les aliments à base de lait, tels que les yaourts, les fromages, les petits suisses, la crème fraîche… Il est faux de penser que les produits laitiers « donnent la diarrhée ». De nombreux chats en reçoivent depuis leur sevrage et y sont complètement habitués, possédant un transit intestinal tout à fait normal.

 

Un comprimé de levure de bière en guise de friandise quotidienne ou sous forme de cures apportera un supplément de vitamines et permettra au chat de garder un beau poil brillant.

Que dois-je donner à boire à mon chat ?

Il convient de laisser en permanence à disposition du chat un bol d’eau fraîche et propre, surtout si son alimentation est à base d’éléments secs comme les croquettes. Il ne faut pas hésiter à renouveler l'eau régulièrement afin qu'elle soit toujours fraîche. L’odeur du chlore de l'eau du robinet peut toutefois rebuter l’animal : il faudra donc la laisser décanter.

La meilleure place pour les gamelles

Un chat gris observe ses croquettes

Le chat aime que « chaque chose soit à sa place et qu’il y ait une place pour chaque chose ». Il convient donc de prévoir à la maison une place respective pour chacun des éléments suivants : la nourriture, la boisson, le coin sommeil et le bac à litière

 

Ces quatre places ne doivent pas être proches les unes des autres. Vous ne verrez pas un chat en bonne santé dormir par terre à côté de sa gamelle, ni sur le couvercle de sa litière.

 

Prenez soin d'installer son coin repas dans un endroit propre et calme, où il pourra grignoter tranquillement. Le chat est un animal délicat, les mauvaises odeurs l'incommodent. Éloignez donc sa gamelle de son bac à litière et lavez-la régulièrement. De même, les félins préfèrent avoir leur bol d’eau éloigné de leur écuelle. C'est pourquoi, il n’est pas rare de les voir boire de l’eau laissée dehors, dans une coupelle qui traîne, plutôt que dans leur bol tout propre…

Les erreurs à éviter dans l'alimentation du chat

Un chat roux tigré attrapant une saucisse

Pour une bonne alimentation de votre chat, vous devez éviter tout changement brutal de régime alimentaire. Il est bon de prévoir au moins 5 jours de transition et 2 à 3 semaines de préparation au sevrage.

 
 Si vous devez changer le type d'alimentation donné au chat, en passant de la pâtée aux croquettes par exemple, mélangez les deux ingrédients pendant quelques jours puis augmentez peu à peu le pourcentage du nouvel aliment. Veillez aussi à ce que votre chat boive suffisamment pendant cette transition alimentaire.

 

Évitez de donner trop à manger à votre chat et de ne pas dépasser ses besoins énergétiques. De même, faites attention aux repas trop peu nombreux ou mal répartis en période de grands besoins (femelle en reproduction, jeune en croissance rapide). Près de 30% des chats domestiques sont en surpoids ou obèses. Il vaut donc mieux vous abstenir de donner à grignoter à votre chat des restes de table, souvent trop gras, au risque de déséquilibrer son alimentation. Pour la même raison, ne le gavez pas de friandises pour chats entre les repas.

 

Attention également aux excès de glucides, en particulier l'amidon et le lactose qui peuvent provoquer des troubles digestifs chez certains félins. L'emploi abusif de protides (ou protéines) d'origine animale ou végétale n'est pas bon pour le chat. Elles peuvent être difficiles à digérer en raison de leur origine (résidus du parage des viandes par exemple) ou à la suite d'une cuisson trop forte et trop prolongée.

Mon chat ne se nourrit pas normalement : que faire ?

Si votre chat vomit, il peut s'agir de troubles digestifs dus à des boules de poils (trichobézoards) qui se forment dans son estomac lors du léchage. Il existe des aliments spécifiques pour aider à leur digestion.

 

Toute anomalie dans la prise des repas (vomissements, perte d'appétit, etc..) doit être contrôlée. N'hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Le mot de la fin

En prenant en compte ces quelques conseils votre compagnon devrait être heureux. N'hésitez pas à l'observer et à vous adapter à son comportement afin que tout soit parfait, pour lui comme pour vous.

Dernière modification : 07/05/2020.

Commentaires sur cet article

Ayant récupéré un petit chat abandonné, vos renseignements sont précieux

   
Par christian

Auteur

Phyto-aromatologue spécialisée Canins & Félins

Voir le site

Discussions sur ce sujet