Comment nourrir un chaton ?

Comment nourrir un chaton ?

La première étape lors de l'adoption d'un chaton est de l'emmener chez le vétérinaire. En plus de lui permettre d'examiner l'animal, cette première visite peut aussi être l'occasion de lui demander toutes les informations nécessaires quant à la nourriture adaptée au chaton.


En tout état de cause, il n'est pas recommandé d'accueillir un chaton avant ses 2 mois, âge auquel son sevrage est terminé. Cependant, il existe des situations ne laissant pas d'autre choix. Dans ce cas, une alimentation de substitution spécifique sera à mettre en place.

Partager :  

Nourrir un chaton non sevré

De quel lait a besoin un chaton non sevré ?

Le premier lait maternel, appelé le colostrum, est très riche en anticorps. Il n’est pas toujours facile de trouver un palliatif à ce lait lorsque l’on n’est pas éleveur de chats. Pourtant, il est essentiel pour le chaton, car il lui permet d’absorber les anticorps nécessaires à sa bonne santé.

 

Cependant, des situations peuvent nécessiter de donner du lait de substitution au chaton. C'est le cas lorsqu'un chaton est retrouvé abandonné, ou lorsque la mère ne peut pas assurer un allaitement suffisant par manque de lait, du fait par exemple d'une portée nombreuse. 

 

La meilleure solution reste tout de même de trouver rapidement une chatte allaitante, d'autant qu'elle pourra en outre jouer le rôle de mère et socialiser le chaton. En effet, rien ne remplace une chatte dans la vie du chaton : elle s'en occupera et l'élèvera mieux qu'aucun être humain ne pourra jamais le faire.

Le lait maternisé pour chaton

On peut trouver du lait maternisé dans le commerce et chez le vétérinaire. C'est une préparation complète, qui fournit au chaton tous les éléments nutritifs dont il a besoin.

 

Attention en revanche à ne pas donner du lait de vache à un chaton. Il est en effet trop pauvre en protéines tout en étant trop riche en sucre, et ne convient donc pas à une alimentation prolongée.

Faire un lait maison pour chaton

Dans le cas ou vous ne pourriez pas trouver de lait maternisé ni de chatte allaitante, il est possible, en solution de dépannage, de réaliser du lait maison pour chaton. Cette préparation personnelle peut permettre d'alimenter un chaton pendant 24 ou 48 heures, en attendant de se procurer une solution plus appropriée. Pour ce faire, vous devez mélanger 600 ml de lait de vache entier avec 1 jaune d'œuf et 200 gr de crème à 12 ou 15 % de matière grasse.

Comment nourrir un chaton jusqu'à son sevrage

Le chaton doit s'alimenter régulièrement et en quantité suffisante, sous peine de se déshydrater. Cela équivaut à :

  • la 1ère semaine : 8 repas quotidiens, soit 13ml de lait par jour ;
  • la 2ème semaine : 6 repas quotidiens, soit 17ml de lait par jour ;
  • la 3ème semaine : 5 repas quotidiens, soit 20ml de lait par jour ;
  • à partir de la 4ème ou 5ème semaine : 3 à 4 repas quotidiens jusqu'au sevrage, en augmentant légèrement la ration.

 

Un chaton pèse un peu plus de 100 grammes à la naissance, et il doit grossir d'environ ce même poids chaque semaine.

 

Le lait doit être proposé tiède, dans un biberon adapté, car il ne sait pas encore laper. Le chaton va de lui-même boire la quantité qui lui convient. Il ne faut pas tenter d'accélérer l'ingestion du lait en appuyant sur la tétine, cela risquerait de provoquer une fausse déglutition. De plus, le biberon doit être lavé après chaque tétée.

 

On peut proposer le biberon au chaton à heure fixe, ou en fonction de sa demande. Par ailleurs, s'il dort peu, s'agite ou miaule beaucoup, cela signifie probablement qu'il a froid ou faim.

Sevrer un chaton

On appelle sevrage alimentaire le passage progressif d'une nourriture strictement lactée à une alimentation mixte, puis solide. À partir de 3 à 4 semaines environ, il est possible de commencer à proposer au chaton, en plus de sa ration de lait, une alimentation solide - pâtée ou croquettes - qui sera mouillée avec du lait maternisé. 

 

Cette transition devant se faire en douceur, il est inutile par exemple de lui mettre le nez dans la gamelle pour le forcer à manger. Il le faut pas hésiter plutôt à mouiller ses doigts avec cette mixture, et à les lui présenter, en lui laissant le temps de les lécher. Il est aussi possible de lui humecter les babines.

 

Au fur et à mesure que le chaton s'habitue à cette nouvelle nourriture, il convient de diminuer la ration de lait, jusqu'à la supprimer définitivement.

 

À partir de 4 à 5 semaines, le lait maternel ne suffit de toute manière plus à couvrir tous ses besoins nutritifs. Le chaton a faim et est donc davantage disposé à passer à une autre alimentation. Cela facilite le sevrage définitif, qui, en règle générale, doit être terminé vers la 7ème semaine.

 

Pour un meilleur sevrage, l'utilisation d'une alimentation spécifiquement conçue pour les chatons est recommandée, car elle contient tous les éléments nutritifs adaptés, et dans les bonnes proportions.

Nourrir un chaton sevré

Le chaton grandit très vite dans les 3/4 premiers mois, jusqu'à atteindre sa taille d'adulte. Durant cette période, ses besoins alimentaires sont plus importants que ceux d'un chat adulte, puisqu'il doit assurer sa croissance. Une nourriture spécialement dédiée au chaton est conseillée. Celle-ci doit être majoritairement d'origine animale, à forte teneur en protéines, et respecter la répartition des besoins énergétiques du chat. De plus, elle doit être hautement digestible, afin d'assurer une bonne croissance. Pour ces raisons, il est conseillé d'opter pour une alimentation de haute qualité, plutôt qu'une offre bas de gamme.

 

Les compléments alimentaires ne sont pas nécessaires pour un chat en bonne santé, mais vous pouvez cependant joindre à ses repas des compléments pour la peau et le poil, à base d'acides gras essentiels. Votre vétérinaire vous conseillera pour le choix et le dosage.

 

Par contre, une nourriture pour chiot n'est jamais adaptée à un chaton. En effet, le chien est un animal omnivore, alors que le chat est un carnivore.

 

Par ailleurs, dès le sevrage, les règles à respecter pour nourrir un chat adulte s'appliquent.

Ainsi, il est possible de laisser la nourriture du chat en libre service, car le chaton aime manger en plusieurs fois.Tout comme un adulte, il régule son alimentation, et ne consomme que selon ses besoins.

 

Par ailleurs, l'endroit où placer la gamelle du chat doit être éloigné du bac à litière du chat, et la gamelle doit être lavée régulièrement. De plus, la nourriture doit être servie à température ambiante.

 

De plus, il convient d'éviter les friandises pour chat. Celles-ci pourraient lui faire prendre de mauvaises habitudes ou le conduire à bouder son alimentation quotidienne.

 

Enfin, l'alimentation du chaton sevré doit être adaptée à son style de vie. Il n'est pas question de nourrir un chat d'intérieur adulte comme un chat d'extérieur : il en va de même pour un chaton. Cependant, étant très actif, il est peu enclin aux problèmes de poids, si bien qu'il n'est pas nécessaire de le rationner, sauf en cas de stérilisation précoce. Dans ce cas, il convient de réduire son apport alimentaire, pour éviter tout problème d'obésité du chat.

Le mot de la fin

Nourrir un chaton n'est pas particulièrement évident, mais n'est pas non plus impossible. Il convient d'être méticuleux et attentif aux besoins de ce jeune chat. En cas de doute, rapprochez-vous de votre vétérinaire : il saura vous guider et vous conseiller sur cette alimentation particulière, mais aussi sur les soins à donner à un chaton.

Reproduction interdite sans autorisation.

Magasins près de chez vous

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Commentaires sur cet article

le lait maternisé en boite ne convient pas aux chatons cvar il contient du lactose, du moins a ceux de moins de trois mois. ça ne marchera pas.

   
Par nyergk
Rédiger un commentaire

Discussions sur ce sujet