Les chats sont bien traités dans les refuges

Les chats sont bien traités dans les refuges

Contrairement aux chats de refuge qui sont en bonne santé, ceux des animaleries sont souvent traités comme des marchandises.

 

En effet, ces sociétés ont avant tout un objectif de rentabilité économique et n'hésitent parfois pas à agir au détriment du bien-être des animaux. C'est en tout cas ce qu'affirme Anne-Marie d'Amico, comportementaliste animalier : « Je pense que l'animal n'est pas un jouet, ni un objet. En général, les animaleries ne respectent pas les besoins de l'animal, notamment au niveau des étapes de socialisation. De plus, souvent le chiot ou le chaton est enlevé de sa portée trop tôt : ce sont donc souvent des animaux craintifs. »

 

L'ANTAC (Agence Nationale contre le Trafic des Animaux de Compagnie) a par ailleurs estimé que plus de 100.000 chiots et chatons sont importés illégalement chaque année en France. Ils proviennent pour la plupart de pays d'Europe de l'Est, comme la Hongrie, la Pologne, la République Tchèque ou la Slovaquie, où ils vivent souvent dans des conditions innommables et enchaînent les mises bas afin d'alimenter le marché noir des chiens et des chats de race. Leur carnet de santé est également falsifié afin de les faire passer pour des animaux sevrés et en bonne santé, et qu'ils puissent être vendus en animaleries.

 

En privilégiant l'adoption d'un chat dans un refuge animalier plutôt que dans une animalerie, non content de faire une bonne action, on limite aussi grandement les chances de participer à son insu à un trafic de chats.

Dernière modification : 08/28/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Vidéos sur ce sujet

Chien.com Vous aimez aussi les chiens ?

Vous aimez aussi les chiens ?

Discussions sur ce sujet