Le chat réduit le risque d’allergies

Le chat réduit le risque d’allergies

Les enfants exposés tôt à la présence d'un chat seraient moins susceptibles de développer des allergies à l'âge adulte. Une étude publiée en 2002 par le National Health Institute américain montre ainsi que les bébés de moins d’un an partageant leur foyer avec un félin développent moins d’allergies, notamment aux acariens et au pollens.

Dernière modification : 12/03/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet