Le budget santé et hygiène du chat

Le coût de l'hygiène d'un chat

Les propriétaires de chat le savent : le maintien d'une bonne hygiène chez leur indépendant compagnon à quatre pattes est bien moins contraignant et coûteux que celui d'un chien. En effet, le chat est un animal très à cheval sur son hygiène, pouvant passer de longues heures par jour à faire soigneusement sa toilette. Pour autant, le maître n'est pas exempt de contribuer au maintien de cette bonne hygiène.


Quand les maîtres pensent au frais d'hygiène, c'est la litière du chat qui vient en premier à l'esprit, et à raison, puisque c'est l'une des plus grosses dépenses invariables comprises dans ce budget. Il existe différents types de litières - minérale, végétale ou de silice - avec diverses propriétés absorbantes et à des prix très disparates, allant de 0,20€ à 1€ le litre. Son choix dépend de l'utilisation et de la fréquentation du chat, mais aussi de la matière en elle-même : une litière de silice ne sera à changer qu'une fois par mois, alors qu'une litière minérale devra être changée toutes les semaines. Suivant le choix de litière, les coûts mensuels se situeront donc entre 5€ et 15€.


Concernant l'entretien du pelage de l'animal, le brossage devra être régulier. En effet, lorsque le chat fait sa toilette, il a tendance à absorber des poils morts qui pourront alors se tranformer en boules de poils et entraîner des problèmes d'estomac et intestinaux.

 

Les chats à poils longs exigeront un entretien plus régulier de la part des maîtres que les chats aux poils courts. Pour prendre soin du pelage de ces chats aux longs poils, il sera nécessaire d'investir dans différents produits de soin (shampoings, spray démêlants...) en plus des brosses et peignes essentiels, et de ne pas hésiter à amener son chat dans un salon de toilettage pour chat. La séance comprendra normalement un démêlage, un bain, un séchage, mais aussi l'entretien des oreilles du chat et de ses griffes, pour un coût allant de 30€ à 50€.

 

Les propriétaires de chats à poils courts ne seront pas dispensés pour autant de brosser régulièrement leurs compagnons félins, a fiortiori si ces derniers sortent souvent à l'extérieur. En effet, un brossage régulier permet de lutter efficacement contre les parasites du chat. Par ailleurs, une séance de temps en temps chez un toiletteur félin ne sera pas de trop non plus.


Pour finir, une bonne hygiène dentaire du chat est aussi importante que chez l'être humain. En effet, si leurs gencives ne sont pas fréquemment nettoyées, les chats peuvent être atteints d'importantes gingivites et perdre leurs dents. Les croquettes et les friandises anti-tartre vendues en magasin ne sont qu'un complément à un vrai nettoyage dentaire. Un dentifrice spécialement conçu pour les chats est ainsi à poser sur les gencives de l'animal, si possible tous les jours, pour éviter les problèmes buccaux. En outre, pour les chats de six ans et plus, il est conseillé de prévoir un détartrage annuel. Un chat qui perd ses dents est un chat qui a du mal à s'alimenter et tombe rapidement dans le cercle vicieux des problèmes de santé.

Les frais de santé et de décès d'un chat

Avec le budget à prévoir pour l'alimentation d'un chat, les frais de santé représentent l'un des postes de dépenses les plus conséquents pour le maître. En effet, en plus de la visite annuelle chez un vétérinaire (environ 40€), visant à s'assurer de la bonne santé du chat et faire les rappels de ses vaccins (pouvant faire grimper la facture à 80€), celui-ci à également souvent besoin de produits anti-puces (environ 8€ la pipette) et de deux vermifugeages par an (entre 6 et 8€ le cachet).

 

En plus des examens de contrôle annuels chez un vétérinaire et des produits basiques concernant sa santé, il peut également être nécessaire d'acheter des médicaments pour traiter une maladie du chat, un traitement pouvant aller jusqu'à plus de 200€. Dans les cas les plus graves, l'animal peut être amené à subir des interventions médicales liées à des maladies, à des pathologies ou à des accidents. S'élevant à plus de 2 000€ pour les interventions les plus lourdes, ces frais peuvent vite se revéler problématiques, et représenter un réel dépassement de budget. Pour y faire face, de plus en plus de propriétaires choissisent de souscrire une assurance santé pour chat pour leur compagnon, au même titre que pour n'importe quel autre membre de la famille. Mensuellement, celle-ci ajoute dans le budget une somme comprise entre 5 et 20€.

 

Pour finir, des frais seront également à prévoir suite au décès du chat. La prise en charge par un vétérinaire du corps de l'animal revient à près de 80€, auxquels il faudra également rajouter les frais d'incinération : 70€ pour une incinération collective ou 140€ pour une incinération individuelle.

 

Au final, le budget annuel concernant la santé et l'hygiène d'un chat en bonne condition se situera entre 1200€ et 2400€. Attention, ces chiffres ne prennent pas en compte le coût possible d'un traitement, ni les frais concernant d'hypothétiques interventions médicales. Dans ces cas là, le montant annuel pourrait atteindre une somme se situant entre 3400€ et 4600€.

Dernière modification : 25/04/2018.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Sommaire de l'article

Discussions sur ce sujet