Combien coûte un chat : le budget annuel à prévoir

Gros plan d'un chat qui tient des billets sous ses pattes

Avec 63 millions, la France est le pays comptant la plus grande population d'animaux de compagnie dans toute l'Europe ; près d'un foyer français sur deux possède un animal. Arrivant en deuxième position avec un peu plus de 13 millions de spécimens - après les poissons (33 millions d'individus) et avant les chiens (7 millions d'individus) -, les chats font partie des compagnons les plus appréciés des Français. 


Avec autant d'animaux dans les foyers, le marché est en plein essor. Ainsi, les Français dépensent plus de 4,6 milliards d'euros par an pour leurs animaux de compagnie : 3,3 milliards d'euros pour l'alimentation, 583 millions d'euros pour l'hygiène et les soins, et 560 millions d'euros pour les accessoires. À eux seuls, les chats représentent environ 40% du marché, soit 2 milliards sur ces 4,6 milliards d'euros.


Si ces chiffres peuvent donner le tournis, il n'en reste pas moins que toute personne souhaitant adopter un chat se demande à combien revient un chat par an. Autrement dit, quel budget prévoir pour un chat ?

Des chiffres très variables

Le budget annuel pour un chat diffère grandement d'un individu à l'autre. En effet, il dépend du chat en lui-même - chat de gouttière ou alors de race -, mais aussi de sa condition physique, de son âge, de son mode de vie, etc. 

 

La fourchette est donc plutôt large, se situant entre 400€ et 1000€ de dépenses annuelles pour un chat. Toutefois, ces montants n'incluent pas le coût initial, qu'il s'agisse de l'adoption d'un chat dans un refuge ou le l'achat d'un chat de race.

 

Le budget alimentation du chat

Un chat tigré mangeant sa pâtée dans une gamelle en verre

L'alimentation, avec les frais de santé et d'hygiène, représente l'un des principaux postes de dépenses au sein du budget annuel pour un chat. Cela dit, ce coût évolue dans le temps.

 

En effet, un chat ne mangera pas la même chose en tant que chaton, chat adulte ou chat âgé. De plus, les portions de nourriture évolueront en fonction de son âge, mais également de sa taille et de son activité. Ainsi, un individu plus jeune mangera plus qu'un autre qui est âgé, tandis qu'un chat qui passe le plus clair de son temps à l'extérieur, ayant donc l'occasion de chasser, mangera moins de croquettes ou de pâtée qu'un congénère qui vit en intérieur. 

 

Le prix des aliments est également très variable, puisqu'il dépend de la condition de l'animal (stérilisé ou non, obèse et au régime, malade...), mais également de la qualité des produits.

 

Pour ce qui est des croquettes, il existe deux sortes de produits actuellement en vente : les standards et les premiums.

  • Les croquettes standards sont celles vendues dans les grandes surfaces, comme Whiskas, Purina One, Friskies, etc. Moins chères que les premiums, elles sont aussi d'une qualité relativement inférieure par la composition des produits utilisés. Elles seraient également plus à même à la longue de provoquer des déséquilibres nutritifs ainsi que des problèmes gastro-intestinaux ou urinaires au chat qui les consommerait ;

 

  • Les croquettes premiums sont pour leur part vendues en magasins spécialisés dans l'alimentation pour chats, sur Internet, mais aussi chez les vétérinaires. Plus chères que les standards, elles sont de qualité supérieure, plus digestes et beaucoup moins dangereuses sur le long terme.

 

Un chat adulte pesant entre 3 et 4kg consommera entre 50 et 75 grammes de croquettes par jour, soit entre 1,5kg et 2kg par mois. Le prix du kilo de croquette oscillant entre 2€ et 10€ en fonction de la qualité, il faut prévoir un budget de 0,10€ à 0,50€ par jour. 

 

Concernant l'apport quotidien de pâtée pour chat, on compte entre 200 et 250 grammes, soit 0,50€ à 2,50€ par jour, le prix du  kilo de pâtée se situant entre 2€ à 10€.

 

Ainsi, le budget annuel pour l'alimentation d'un chat se situera entre 150€ et 400€ en fonction des marques choisies (standards ou premiums) et de l'animal. En effet, tel individu peut préférer la pâtée aux croquettes, tandis que tel autre peut avoir besoin d'une alimentation plus spécifique du fait de sa condition physique ou son âge.

Le budget santé d'un chat

Un chat recevant un produit anti-puces

Avec le budget à prévoir pour l'alimentation, les frais de santé représentent l'un des postes de dépenses les plus conséquents pour le maître. En effet, en plus de la visite annuelle chez un vétérinaire (environ 40€), visant à s'assurer de la bonne santé du chat et faire les rappels de ses vaccins (pouvant faire grimper la facture à 80€), celui-ci à également souvent besoin de produits anti-puces (environ 8€ la pipette) et de deux par an (entre 6 et 8€ le cachet).

 

En plus des examens de contrôle annuels chez un vétérinaire et des produits basiques concernant sa santé, il peut également être nécessaire d'acheter des médicaments pour traiter une maladie, un traitement pouvant aller jusqu'à plus de 200€. Dans les cas les plus graves, l'animal peut être amené à subir des interventions médicales liées à des maladies, à des pathologies ou à des accidents. S'élevant à plus de 2 000€ pour les interventions les plus lourdes, ces frais peuvent vite se révéler problématiques, et représenter un réel dépassement de budget. Pour y faire face, de plus en plus de propriétaires choisissent de souscrire une assurance santé pour chat pour leur compagnon, au même titre que pour n'importe quel autre membre de la famille. Cela représente une somme mensuelle comprise entre 5 et 20€, à ajouter au reste du budget.

 

Pour finir, des frais seront également à prévoir suite au décès du chat. La prise en charge par un vétérinaire du corps de l'animal revient à près de 80€, auxquels il faudra également rajouter les frais d'incinération : 70€ pour une incinération collective ou 140€ pour une incinération individuelle.

 

Au final, le budget annuel concernant la santé et l'hygiène d'un chat en bonne condition se situera entre 1200€ et 2400€. Attention, ces chiffres ne prennent pas en compte le coût possible d'un traitement, ni les frais concernant d'hypothétiques interventions médicales. Dans ces cas là, le montant annuel pourrait atteindre une somme se situant entre 3400€ et 4600€.

Le budget hygiène d'un chat

Un chat roux et blanc se léchant la patte

Les propriétaires de chat le savent : le maintien d'une bonne hygiène chez leur indépendant compagnon à quatre pattes est bien moins contraignant et coûteux que celui d'un chien. En effet, le chat est un animal très à cheval sur son hygiène, pouvant passer de longues heures par jour à faire soigneusement sa toilette. Pour autant, le maître n'est pas exempt de contribuer au maintien de cette bonne hygiène.


Quand les maîtres pensent au frais d'hygiène, c'est la litière du chat qui vient en premier à l'esprit, et à raison, puisque c'est l'une des plus grosses dépenses invariables comprises dans ce budget. Il existe différents types de litières - minérale, végétale ou de silice - avec diverses propriétés absorbantes et à des prix très disparates, allant de 0,20€ à 1€ le litre. Son choix dépend de l'utilisation et de la fréquentation du chat, mais aussi de la matière en elle-même : une litière de silice ne sera à changer qu'une fois par mois, alors qu'une litière minérale devra être changée toutes les semaines. Suivant le choix de litière, les coûts mensuels se situeront donc entre 5€ et 15€.


Concernant l'entretien du pelage de l'animal, le brossage devra être régulier. En effet, lorsque le chat fait sa toilette, il a tendance à absorber des poils morts qui pourront alors se tranformer en boules de poils et entraîner des problèmes d'estomac et intestinaux.

 

Les chats aux poils longs exigeront un entretien plus régulier de la part des maîtres que les chats aux poils courts. Pour prendre soin du pelage de ces chats aux longs poils, il sera nécessaire d'investir dans différents produits de soin (shampoings, spray démêlants...) en plus des brosses et peignes essentiels, et de ne pas hésiter à amener son chat dans un salon de toilettage pour chat. La séance comprendra normalement un démêlage, un bain, un séchage, mais aussi le nettoyage des oreilles et des griffes, pour un coût allant de 30€ à 50€.

 

Les propriétaires de chats à poil court ne seront pas dispensés pour autant de brosser régulièrement leurs compagnons félins, a fiortiori si ces derniers sortent souvent à l'extérieur. En effet, un brossage régulier permet de lutter efficacement contre les parasites. Par ailleurs, une séance de temps en temps chez un toiletteur ne sera pas de trop non plus.


Pour finir, une bonne hygiène dentaire du chat est aussi importante que chez l'être humain. En effet, si leurs gencives ne sont pas fréquemment nettoyées, les chats peuvent être atteints d'importantes gingivites et perdre leurs dents. Les croquettes et les friandises anti-tartre vendues en magasin ne sont qu'un complément à un vrai nettoyage dentaire. Un dentifrice spécialement conçu pour les chats est ainsi à poser sur les gencives de l'animal, si possible tous les jours, pour éviter les problèmes buccaux. En outre, pour les chats de six ans et plus, il est conseillé de prévoir un détartrage annuel. Un chat qui perd ses dents est un chat qui a du mal à s'alimenter et tombe rapidement dans le cercle vicieux des problèmes de santé.

Le coût des accessoires pour un chat

Un chat roux jouant avec un jouet suspendu à un fil

Il existe des accessoires indispensables pour les chats, et d'autres qui le sont un peu moins, lui procurant toutefois un confort non négligeable et/ou facilitant la vie du maître. La plupart des accessoires ne seront d'ailleurs qu'à acheter une seule fois, et pourront servir pendant l'ensemble de la durée de vie de l'animal. En revanche, d'autres seront à renouveler au besoin, ajoutant quelques frais supplémentaires dans le budget annuel à prévoir pour un chat.

 

Voici donc la liste des accessoires que l'on peut considérer comme indispensables, avec pour chacun le coût minimum à prévoir en général :

 

Accessoire Coût minimum
Accessoires de brossage 5 €
Arbre à chat  10 €
Bac à litière 5 €
Caisse ou sac de transport 15 €
Distributeur  5 €
Fontaine à eau 20 €
Gamelles  5 €
Griffoir 5 €
Laisse, collier & harnais 5 €
Maison de litière 15 €
Panier, lit & couverture  5 €
Pelle à litière  2 €
Jouets pour chat  10 €

 

A noter aussi qu'en fonction du lieu d'habitation, si une chatière semble indispensable au propriétaire, il faudra compter au minimum une dizaine d'Euros pour s'en procurer une, que ce soit sur Internet ou en magasin.

 

Ainsi, les dépenses initiales correspondant aux accessoires du chat s'élèveront à près d'une centaine d'euros. Dans l'ensemble, elles diminueront au fur et à mesure des mois puis des années.

Conclusion

Le budget annuel à prévoir est une donnée non négligeable à prendre en compte pour qui envisage d'adopter un chat, que ce soit chez un refuge ou auprès d'un éleveur. La vie avec un chat a un coût, surtout quand des dépenses imprévues autres que celles listés dans ces pages viennent s'ajouter, à l'image par exemple des frais de garde si on ne peut pas l'emmener en vacances. Que ce soit en faisant appel à un service de garde de chat à domicile ou en le confiant à une pension, ces derniers peuvent s'élever à 20€ par jour. 

 

Au final, avec une espérance de vie moyenne de 15 ans et un budget annuel situé entre 400€ et 1.000€, un chat peut revenir à son propriétaire entre 6 000€ et 15 000€ sur l'ensemble de son existence.

 

Il faut donc prendre le temps de se poser les bonnes questions avant d'adopter un chat pour éviter tout abandon par la suite. 

Dernière modification : 12/19/2020.

Discussions sur ce sujet

  • Quel budget pour un chat ?

    Bonjour à toutes et à tous, Je souhaite adopter un chat, j’ai une préférence pour un Maine coon ou un sacré de...