Accueillir un chat adulte

Accueillir un chat adulte

Il est courant de penser qu’adopter un chat est forcément synonyme d’adopter un chaton.


Il y a pourtant certains avantages à adopter un chat adulte. Par exemple, un chat adulte est généralement plus calme qu’un chaton, et nécessite moins d’attention et de soins qu’un jeune chat.


Toutefois, intégrer un chat adulte dans son foyer ne se passe pas exactement de la même manière qu’accueillir et vivre avec un chaton...

Page 1 :
Avant l’adoption

Se renseigner sur le vécu du chat

Se renseigner sur le vécu du chat

En amont de l’adoption d’un chat adulte, il est utile de se renseigner sur son ancienne vie et sur les motifs de son abandon, car ces éléments ont forcément forgé son caractère. En cas d’adoption d'un chat dans un refuge, les membres du refuge, habitués à côtoyer l’animal, peuvent souvent fournir des indications très précieuses à ce sujet. De fait, si le chat a été traumatisé par un passé douloureux et que des problèmes de comportement en découlent, il n’est pas forcément adapté pour un adoptant dont ce serait le premier chat...

 

Néanmoins, il serait faux de penser qu’un chat déjà adulte adopté dans un refuge est forcément un chat à problèmes. Si certains chats adultes peuvent par exemple se montrer particulièrement craintifs et peureux ou sur la défensive (au moins dans un premier temps), d’autres n’ont aucun problème particulier. Il n’en reste pas moins que chercher à en savoir plus sur sa première vie auprès de l’organisme chez qui le chat adulte est adopté ne peut qu’aider à préparer au mieux son arrivée dans le foyer.

 

Quel qu’ait été son parcours, s’il n’y a pas de période de l’année à privilégier pour adopter un chat adulte, il est important en revanche de pouvoir s’assurer d’être suffisamment présent durant les premiers jours. Cela permettra de lui accorder l’attention nécessaire dans une période forcément déboussolante pour lui, alors qu’il a perdu tous ses repères et doit apprivoiser un environnement qui lui est totalement inconnu.

L’examen du chat par un vétérinaire

L’examen du chat par un vétérinaire

Il est indispensable que le chat passe une visite médicale approfondie avant d’être adopté. Elle permettra de vérifier ou effectuer la vaccination du chat, le vermifuge du chat (traitement contre les vers), l’identification du chat par pose d’une micropuce, et bien sûr de vérifier qu’il n’est pas porteur d’une maladie. Cette étape est primordiale afin de s’assurer qu’il est en bonne santé et / ou de prendre connaissance de ses éventuelles pathologies, permettant notamment d’éviter tout risque de contamination des autres animaux vivant dans le foyer, voire des humains qui le constituent (il existe en effet des zoonoses, maladies du chat transmissibles à l’Homme).

 

Ce bilan de santé du chat permet aussi de déterminer s’il a été maltraité, ce qui serait synonyme d’un bagage émotionnel important, pouvant nécessiter une patience accrue voire le recours à un comportementaliste félin pour qu’il parvienne à se sentir bien dans son nouveau foyer et en confiance avec ses nouveaux humains.

Préparer la maison à l’arrivée d’un chat adulte

Préparer la maison à l’arrivée d’un chat adulte

Afin de s’assurer que l’intégration du chat adulte dans son nouveau foyer se déroule au mieux, une certaine préparation matérielle est nécessaire.

 

Au-delà du fait qu’il convient de disposer d’une caisse de transport pour chat afin qu’il se sente en sécurité sur la route vers sa nouvelle maison, différents accessoires pour chat doivent avoir été achetés et disposés dans son nouveau foyer en amont de son arrivée.

 

En premier lieu, un chat a besoin d’un coin dédié à son alimentation. Il faut donc installer dans un espace tranquille, hors du passage et à l’abri des courants d’air, une gamelle d’eau fraîche et une gamelle contenant de la nourriture pour chat.

 

En parallèle, dans un endroit éloigné du coin alimentation, doit se trouver sa litière.

 

Avant l’adoption

En dernier lieu, le chat adulte doit disposer d’un espace de jeux, a fortiori s’il vit en appartement : des jeux pour chat et un arbre à chat sont utiles pour le stimuler physiquement et intellectuellement, ce qui est nécessaire pour qu’il se sente bien dans son nouveau foyer. En particulier, il doit pouvoir disposer d'un espace en hauteur qui lui serve de terrain d’observation, et dans lequel il peut se réfugier en cas de moments stressants. S’il vit en appartement, il est indispensable qu’il bénéficie également d’un griffoir pour chat, afin d’aiguiser ses griffes et procéder au marquage du territoire grâce aux glandes situées sous ses pattes.

 

Si le nouveau venu semble être un chat stressé facilement, il peut être pertinent de diffuser des phéromones pour chat dans la maison lors de son arrivée. Il est en effet possible de se procurer dans le commerce des analogues de phéromones faciales du chat, produits par exemple par Feliway, Beaphar ou encore Vibrac. Ce diffuseur électrique est composé de substances synthétiques qui imitent les phéromones que les chats déposent sur les lieux et personnes connus et appréciés. Cette odeur rassure le chat, et l’aide à se sentir bien dans le lieu où elle est diffusée.

 

Enfin, il convient de se renseigner en amont de l’adoption sur la nourriture du chat (croquettes ou pâtée pour chat). En effet, afin d’éviter tout problème digestif qui viendrait compliquer un peu plus l’arrivée dans son nouveau foyer, mieux vaut lui mettre à disposition dans un premier temps la même nourriture. Si un changement d’alimentation est requis par la suite, il sera nécessaire de passer par une période de transition alimentaire pour le chat.

Page 1 :
Avant l’adoption
Dernière modification : 10/19/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager