Minérale, silice, végétale... : quelle litière pour chat choisir ?

Minérale, silice, végétale... : quelle litière pour chat choisir ?

Minérales, végétales, agglomérantes, parfumées, anti-odeurs…  : des dizaines de litières pour chat existent sur le marché, et il n’est pas toujours évident de trouver celle qui conviendra le mieux pour les « toilettes » de votre compagnon. Comment donc choisir la litière la plus adaptée à son chat et à son budget ?

Partager
 

Le choix de la litière pour chat : est-ce réellement le maître qui décide ?

En France, un chat utilise en moyenne 33 kilos de litière par an. Cela est non négligeable en termes de volume, mais aussi en termes de budget pour le foyer : après l’alimentation du chat, la litière est le deuxième poste de dépenses du budget annuel d'un chat, et les propriétaires y consacrent entre 5€ et 20€ par mois.

 

On comprend donc que la litière pour chat représente un marché lucratif pour les industriels, ce qui explique pourquoi ces derniers continuent d’innover afin de satisfaire la demande croissante des consommateurs.

 

De fait, savoir quel type de litière choisir n’est pas une question anodine, car la propreté du chat est un concept primordial. Nos petits félins domestiques passent en effet beaucoup de temps à se toiletter au cours de leur journée, et leur « petit coin » se doit d’être aussi propre qu’eux.

 

Pour autant, ils n’ont pas tous les mêmes goûts en termes de litière. Chaque chat a sa préférence, si bien qu’il convient parfois de faire plusieurs essais afin de trouver la litière parfaite pour votre compagnon. En attendant, si votre chat n’aime pas sa litière ou tout simplement l’emplacement de son bac à litière, il peut arriver qu’il fasse ses besoins à l’extérieur. Cela ne signifie pas pour autant que vous faites face à un chat malpropre, mais simplement qu’il faut revoir le lieu où le bac à litière est installé et/ou le type de litière qu’il contient.


Dans tous les cas, il convient d’enlever les crottes de chat tous les jours et de laver le bac à litière à l’eau régulièrement, et ce peu importe le type de litière utilisée. Encore une fois, votre chat n’appréciera pas d’avoir une litière sale.

Les différents types de litières pour chat

La litière minérale

Les litières minérales représentent 55% des litières vendues en France. Elles sont présentées sous forme de gravier à base d’argile, sont les moins chères du marché et disponibles en animalerie comme en grandes surfaces. Leur prix est compris entre 0,20€/litre et 1,60€/litre. Il en existe deux types : les litières dites non agglomérantes et celles dites agglomérantes.

 

La litière minérale non agglomérante se contente d’absorber les liquides et les odeurs.
Son prix au kilo est imbattable. Cependant, il est nécessaire de la changer entièrement assez régulièrement (une à deux fois par semaine) car l’urine, même si elle est absorbée par les graviers, reste dans le bac. Il faut donc compter en moyenne un budget minimum de 20€ par mois. De plus, les litières minérales non agglomérantes produisent beaucoup de poussière, et sont donc potentiellement inadaptées pour les personnes sensibles au niveau respiratoire.

 

La litière minérale agglomérante permet au gravier de s’agréger au contact de l’urine, formant ainsi une galette. L’avantage est qu’elle dégage beaucoup moins de poussière que la non agglomérante, et il suffit d’enlever quotidiennement les galettes afin de ne pas avoir d’odeur d’urine trop forte. Cette litière peut donc se garder plus longtemps et n’être changée que tous les dix à quinze jours, si bien que la dépense mensuelle moyenne peut se situer autour d’une dizaine d’euros. Le revers de la médaille est que du fait de leur caractéristique adhérente, les litières minérales agglomérantes ont tendance à coller aux coussinets du chat, ce qui n’est pas forcement agréable ni pour lui, car il se retrouve à disperser des gravillons à la sortie du bac, ni pour son propriétaire, qui devra alors balayer derrière.

La litière de silice

Apparues au début des années 2000, les litières de silice ont su peu à peu s’imposer sur le marché, au point de représenter aujourd’hui 25% des achats de litières en France. Leur prix est compris entre 1€/litre et 4€/litre. Il faut toutefois savoir que ces litières sont importées d’Asie, car elles sont principalement fabriquées en Chine.

 

La rapidité d’absorption de l’humidité et des odeurs d’urine de la litière de silice en fait une litière extrêmement efficace. Son succès auprès des consommateurs est d’autant plus justifié qu’elle ne dégage pas du tout de poussière et ne colle pas aux pattes des chats.

 

Un seul inconvénient : le prix à l’achat. Cependant, il est compensé en partie par le fait que cette litière peut n’être changée que toutes les trois semaines environ. Son prix devient donc nettement plus compétitif quand on étudie son coût sur une certaine durée. Au final, on peut tabler avec ce type de litière pour chat sur un budget mensuel moyen d’environ 13€.

 

En outre, il existe des litières de silice qui proposent une option « indicateur de santé », c’est-à-dire que la litière réagit lorsque le chat souffre d’un problème détectable par l’intermédiaire de l’urine. Plus précisément, les cristaux de litière réagissent en présence de composants anormaux dans l’urine du chat (présence de sang, pH anormal, etc), en prenant un coloris précis et unique. Ce type de litière peut être intéressant tout particulièrement pour les mâles castrés et les chats âgés, qui sont plus souvent sujets aux problèmes urinaires.

La litière végétale (ou biologique)

Les litières végétales ne représentent pour l’instant que 20% de part de marché en France, mais ce chiffre est en forte croissance. En effet, ces litières entièrement biodégradables sont de plus en plus en vogue.

 

Elles sont fabriquées avec des produits recyclés (papier, sciure de bois, fibres végétales) et il est possible d’en trouver qui ont été fabriquées en France. En outre, il existe des litières végétales agglomérantes qui, à l’image des litières minérales agglomérantes, permettent d’évacuer l’urine sous forme de galettes.

 

Le prix de la litière végétale est compris entre 0,50€/litre et 3€/litre. Ainsi, le budget mensuel pour les litières biologiques varie entre 14€ pour des litières végétales agglomérantes et 23€ pour des non agglomérantes.

 

Qu’elle soit ou non agglomérante, le gros avantage de la litière végétale est qu’elle est entièrement biodégradable et peut donc être mise sans problème dans les toilettes, les poubelles ou le jardin. En revanche, il faut éviter de la mettre dans le compost, car les selles des chats peuvent contenir des parasites, avec donc à la clef le risque de contaminer votre compost !

 

Si la litière végétale apparaît comme une solution attrayante pour les propriétaires de chats soucieux de préserver l’environnement, leurs compagnons en revanche ne l’entendent pas forcément de cette oreille. En effet, beaucoup de chats n’aiment pas la sensation de ce type de litière sous leurs coussinets. 

Le cas des litières parfumées

Il existe sur le marché de nombreuses litières parfumées, qu’elles soient minérales, végétales ou faites de silice. Néanmoins, si le concept est en théorie séduisant, ce n’est pas du tout un cadeau à faire à votre animal de compagnie, et les vétérinaires ne se privent d’ailleurs pas de les déconseiller. En effet, les chats sont des animaux très sensibles aux odeurs, et ces parfums artificiels peuvent être perçus comme une agression olfactive. Certains chats peuvent être perturbés au point d’aller faire leurs besoins en dehors de leur bac à litière !

 

La logique est la même pour les poudres parfumées désodorisantes à saupoudrer sur la litière, qu’il est tout autant recommandé d'éviter. D’autant qu’en plus du problème olfactif, elles peuvent causer des allergies sur les coussinets du chat.

Le mot de la fin

Chaque chat ayant ses préférences, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise litière dans l’absolu. A vous de trouver celle qui vous convient à vous et votre porte-monnaie mais surtout, et avant tout, qui convient à votre chat !

 

En tout état de cause, il est important de surveiller le comportement du chat face à sa litière, et il faudra très souvent se montrer patient avant de trouver la litière qui lui convienne parfaitement.

 

Si vous avez la chance d’avoir un chat pas trop difficile, un compagnon qui s’adapte facilement à tous types de litières, il sera alors préférable d’utiliser une litière végétale. En effet, les litières minérales sont une catastrophe d’un point de vue écologique, car elles ne sont ni biodégradables ni incinérables. En France, les déchets domestiques comportent ainsi pas moins de 400.000 tonnes de litières ! S’il ne s’y oppose pas, cela vaut le coup d'essayer de convertir son chat à l’écologie, afin qu’il participe à la sauvegarde de notre belle planète et des autres animaux qui la peuplent !

Dernière modification : 08/05/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet