Les herbes à chat euphorisantes : cataire, valériane, matatabi...

Un chat calico allongé à côté d'herbe à chat

Même si le chat est un animal carnivore, il est tout de même capable d'apprécier les vertus de certaines plantes. Ainsi, il peut lui arriver de manger une petite quantité de fruits ou légumes, de grignoter quelques brins d'herbe, et même de se montrer complètement gaga des plantes euphorisantes telles que la cataire, la valériane ou le matatabi.


Bénéfiques pour son bien-être et dépourvus d'effets secondaires, ces végétaux sont un parfait moyen de lui faire plaisir de temps en temps.

Que sont les herbes à chats euphorisantes ?

Un chat renifle de la cataire

Les herbes à chats euphorisantes, aussi appelées « herbe-aux-chats », sont des plantes qui comme leur nom l'indique provoquent un certain sentiment d'euphorie et de bien-être chez bon nombre de félins, notamment les chats.

 

Il faut les distinguer de ce qu'on appelle habituellement « herbe à chat », qui désigne des brins d'herbe consommés par les félins notamment pour se purger l'estomac. Les deux types d'herbe n'ont donc pas le même usage : pourtant, le fait que les deux appellations sont proches engendre souvent une certaine confusion. Au Québec toutefois, les termes « herbe à chat » et « herbes-aux-chats » sont indifféremment utilisés pour désigner les herbes euphorisantes, et non celles aux vertus dépuratives.

 

À la différence des herbes dépuratives, les plantes euphorisantes sont flairées, léchées et/ou mâchouillées, mais rarement ingérées. Les chats sont attirés avant tout par leur parfum et aiment s’y frotter, se rouler dedans ou rester à proximité, mais n'ont pas vraiment d'intérêt à les manger.

Les types de plantes euphorisantes pour chat

Des fleurs de valériane
De la valériane sauvage

Les herbes euphorisantes pour chat regroupent plusieurs plantes qui fournissent un fort sentiment de bien-être aux félins en général, et aux chats en particulier.

 

Les plus connues et utilisées sont la cataire, le matatabi et la valériane. Il en existe toutefois d'autres moins répandues, comme la germandrée des chats, le chèvrefeuille de Tartarie, le trèfle d'eau ou encore la viorne obier.

 

Chaque plante a ses spécificités. Ainsi, toutes n'ont pas les mêmes effets, et d'ailleurs elles ne fonctionnent pas forcément sur les mêmes chats.

Les effets des herbes à chats

Un chat colourpoint se roule dans de la poudre d'herbe à chat

Les effets des herbes à chats ne sont pas exactement toujours les mêmes : ils dépendent en effet de la plante utilisée et de la sensibilité de chaque félin.

 

Néanmoins, on observe souvent une certaine excitation, de l'agitation, des pupilles dilatées, des attitudes de jeu (par exemple bondir partout ou faire mine de chasser une proie imaginaire) ou encore des comportements similaires à ceux observés lors de la parade nuptiale (frottements, roulades sur le dos...). Cette phase démarre dès le contact avec la plante et dure en moyenne entre 10 et 30 minutes, après quoi s'ensuit parfois une phase de prostration, qui peut elle aussi durer quelques dizaines de minutes.

 

Les effets dépendent toutefois du type de plantes. Par exemple, la cataire et la valériane provoquent des réactions courtes mais spectaculaires, tandis que les effets du matatabi durent plus longtemps.

Les herbes euphorisantes sont-elles dangereuses pour les chats ?

Puisque les effets des herbes euphorisantes ressemblent beaucoup à ceux de certaines drogues chez les humains, il est plus que légitime de se poser la question de leur éventuelle dangerosité. Il ne faudrait pas que vouloir plaisir à son chat revienne en fait à lui nuire !

Une absence de danger en théorie

Un chat apathique allongé à côté de cataire

Alors que le cannabis est toxique pour les chats (au même titre d'ailleurs que d'autres plantes), les herbes euphorisantes ne sont pas considérées comme dangereuses.

 

En effet, ce ne sont pas des drogues, car leurs effets ne sont que temporaires et n'entraînent pas de phénomène de dépendance. Elles peuvent être utilisées sur tous les chats, y compris même sur les chatons - cela dit, ces derniers y sont généralement peu sensibles.

 

On peut donc proposer des plantes euphorisantes à son petit félin sans s’inquiéter : s'il y est réceptif, il appréciera forcément !

Attention aux utilisations inappropriées

Un chat renifle des herbes à chat en poudre

Les seuls véritables dangers des plantes euphorisantes ne sont pas liées à une éventuelle toxicité, mais plutôt à la façon dont elles sont utilisées. Par exemple :

 

  • le chat peut parfois faire preuve d'agressivité envers un congénère s'il ne souhaite pas partager avec lui ses herbes et/ou les jouets qui en contiennent ;

 

  • il peut se blesser en faisant le fou après en avoir reniflé, surtout s'il se trouve alors dans un endroit non sécurisé - ce qui implique donc de ne pas lui en donner n'importe où ;

 

  • son organisme peut mal réagir s'il en avale une grande quantité ou si les principes actifs de ces plantes sont aspergés directement sur sa peau ou son pelage (par exemple dans le cas de sprays ou d'huiles essentielles). Par conséquent, les herbes euphorisantes doivent être appliquées sur des surfaces ou des objets, et pas directement sur lui ou sa nourriture.

 

En dehors de ces aspects, les plantes euphorisantes ne présentent pas de réel danger pour les chats et peuvent donc être utilisées sans crainte.

Tous les chats sont-ils réceptifs aux herbes euphorisantes ?

Un chat endormi après avoir reniflé une herbe euphorisante

Aucune plante euphorisante n'est efficace sur tous les chats sans exception.

 

Ainsi, il a été observé que les chatons et les sujets âgés restent généralement indifférents à ces herbes en général. Les rares qui y sont réceptifs développent une réaction très légère et aucunement comparable à celle d'un individu sensible.

 

Par ailleurs, les composés chimiques provoquant ce sentiment d'euphorie ne sont pas les mêmes dans toutes les herbes. Par conséquent, en fonction des molécules auxquelles chaque animal est sensible, il peut être réceptif à tous les végétaux, seulement certains, ou encore aucun. Par exemple, certains chats réagissent en présence de matatabi ou de valériane mais pas de cataire, et pour d'autres c'est l'inverse. Une absence de réaction face à l'une de ces plantes ne doit donc pas conduire à jeter aussitôt l'éponge, mais plutôt à tenter d'autres herbes euphorisantes.

Dans quels cas utiliser des herbes à chats ?

Un chat assis sur son arbre à chat

Dans la mesure où elles plaisent beaucoup aux petits félins, les herbes euphorisantes peuvent s’avérer utiles dans de nombreux cas de figure :

  • pour le distraire, notamment s'il n'est pas très actif ;
  • pour rendre attractifs certains accessoires nouveaux afin de l'inciter à s'en servir (un griffoir, un arbre à chat...) ;
  • pour le rassurer lorsqu'il est stressé, par exemple en voiture ;
  • pour lui faire plaisir de temps en temps, tout simplement.

 

Les occasions de proposer des herbes à chats à son petit compagnon ne manquent donc pas.

Où acheter des herbes à chats ?

Un chat se frotte contre un griffoir contenant de la cataire

Il est possible de trouver des herbes à chats dans des animaleries, des pépinières, des jardineries, ou encore sur internet. Elles sont le plus souvent vendues sous forme de poudre, de feuilles séchées, de bâtonnets à mâchouiller (en particulier le matatabi), de sprays à vaporiser ou encore d'huiles essentielles.

 

Il est également possible de cultiver des herbes euphorisantes en pot ou dans son jardin, en se procurant des graines ou même des plants.

 

Par ailleurs, certains accessoires du commerce contiennent des herbes à chat afin d'être plus attractifs : c'est le cas notamment de divers jouets pour chat et griffoirs.

Les précautions pour utiliser les herbes à chats

Même si les herbes à chats ne sont théoriquement pas dangereuses et peuvent être utilisées sans limite, mieux vaut tout de même respecter certaines précautions afin de maximiser leurs effets et d'éviter les accidents.

Les réserver à un usage externe

Un chat allongé tranquillement dans son panier

Les herbes à chats euphorisantes sont normalement non toxiques pour les chats, et ces derniers peuvent en avaler de petites quantités sans que cela prête à conséquence. Néanmoins, si leur organisme en absorbe une dose conséquente, il peut en résulter des problèmes de santé tels que des diarrhées, des vomissements, voire pire dans les cas graves.

 

Par conséquent, les herbes euphorisantes ne doivent pas être vaporisées directement sur un chat (en particulier dans le cas des huiles essentielles, qui sont très concentrées), ni dans sa gamelle d'eau ou de nourriture. L'idéal est d'en répandre de petites quantités sur ses jouets ou ses accessoires, ou même d'en mettre à l'intérieur d'un coussin pour qu'il puisse en sentir les effets sans être en contact direct avec elles.

Eviter les accidents

Un chat plane après avoir reniflé de la cataire

Un chat qui renifle des herbes euphorisantes entre temporairement dans une sorte d'état second, et n'est plus vraiment lui-même pendant plusieurs minutes voire dizaines de minutes. Il n'est alors plus aussi conscient des dangers que lorsqu'il se trouve dans son état normal, et peut facilement se blesser accidentellement (notamment en courant ou en bondissant n'importe où).

 

Lorsqu'on offre des herbes à chats à son compagnon, mieux vaut donc s'assurer de le faire dans un endroit sécurisé, où il a peu de chances de se faire mal même s'il agit de manière imprévue. Cela implique notamment de ne pas lui donner d'herbes sur le balcon ou près d'un escalier, et d'éloigner de lui les objets pointus ou contondants.

 

Enfin, dans le cas où on possède plusieurs chats, il peut arriver qu'ils se disputent les herbes qui leur sont offertes ou les jouets qui en contiennent. Si l'un d'entre eux a tendance à se montrer agressif lorsqu'il est sous l'emprise de ces plantes, mieux vaut lui en donner quand il est seul, afin d'éviter les bagarres et les blessures.

À quelle fréquence peut-on donner des herbes à chats ?

Un chat gris et blanc joue avec un coussin contenant de la cataire

Pour que les herbes à chat conservent leurs vertus, il est conseillé de ne pas y avoir recours souvent, car à défaut l'animal pourrait rapidement s'en désintéresser. Il existe en effet une certaine accoutumance, c'est-à-dire que l'efficacité d'une même dose diminue progressivement en cas d'utilisations trop rapprochées.

 

Par conséquent, mieux vaut :

  • ne pas en donner plus d'une fois par semaine ;
  • ranger les herbes et autres jouets parfumés dans des sachets hermétiques après utilisation ;
  • placer les plantes à des endroits inaccessibles pour lui, si on les cultive chez soi.

 

En procédant ainsi, on permet aux herbes de conserver leur efficacité plus longtemps.

Page 1 :
Les effets des herbes à chats
Par Aurélia A. - Dernière modification : 11/01/2021.