La cataire pour les chats : effets, dangers, mode d'emploi...

Un chat allongé à côté de plants de cataire

La cataire est à ce jour l'herbe à chat euphorisante la plus répandue et utilisée, en tout cas en Europe et en Amérique du Nord. Il faut dire qu'elle y est connue depuis longtemps, qu'elle y pousse très bien, et que ses effets sont assez remarquables.


La seule ombre au tableau est qu'en comparaison d'autres plantes euphorisantes, la proportion de chats qui y sont réceptifs est finalement assez faible. Le fait qu'elle soit facile à obtenir et à utiliser mérite malgré tout de faire au moins un essai.

Qu'est-ce que la cataire ?

Qu'est-ce que la cataire ?

La cataire (Nepeta cataria) est une plante médicinale aromatique vivace dont les fleurs et les feuilles ressemblent beaucoup à celles de la menthe, au point d'ailleurs qu'elle est souvent surnommée « menthe-aux-chats ».

 

Dans le langage courant, elle est parfois baptisée « herbe-aux-chats » en raison de son utilisation très répandue comme herbe euphorisante et de ses effets impressionnants sur les félins. Il s'agit toutefois d'une appellation abusive, dans la mesure où il en existe d'autres qui peuvent elles aussi être employées de cette façon.

 

Elle est également souvent confondue avec l'herbe à chat, qui désigne des pousses de graminées permettant aux chats de se purger lorsqu'elles sont ingérées.

 

La cataire est originaire des zones tempérées d'Europe et d'Asie, où elle est aujourd'hui encore très répandue. Elle a été introduite dans d'autres régions du monde, notamment en Amérique du Nord où elle est devenue commune au point d'être désormais considérée comme une mauvaise herbe.

Les effets de la cataire sur le chat

Un chat renifle de la cataire

La cataire contient de la népétalactone, une substance ayant à la fois une action répulsive sur les insectes et de puissants effets excitants et euphorisants sur les chats.

 

Certains chercheurs pensent que ce composé volatil agit sur la partie du cerveau régissant le comportement sexuel, provoquant les mêmes excitations que lors du rut. D'autres assimilent l'influence de la plante à celle exercée chez les humains par la marijuana ou autres drogues qui stimulent la zone « plaisir » du cerveau, sans relation donc avec le comportement sexuel.

 

Les effets de la cataire sur un chat ne durent que quelques minutes, mais sont assez spectaculaires. Juste après le reniflage, le félin commence à secouer sa tête, lever les yeux au ciel et se frotter les joues ainsi que le menton sur la plante. Il arrive également qu'il la lèche ou la mâchonne. Puis, dans les minutes qui suivent, il se roule par terre, fait des bonds et frotte son corps au sol, comme lors des parades amoureuses. L'ensemble dure en moyenne 10 à 15 minutes, après quoi l'animal peut rester prostré une heure ou deux.

La cataire est-elle dangereuse pour les chats ?

Un chat lèche un griffoir couvert de cataire

À ce jour, aucun effet indésirable n'a été observé sur les chats qui consomment ponctuellement ou même régulièrement de la cataire. C'est donc une plante euphorisante de choix pour faire plaisir à son animal et lui offrir de temps en temps un moment de détente et de bien-être, sans qu'il y ait à la clé un risque pour sa santé.

 

Le seul danger pourrait éventuellement venir d'une utilisation de cataire sous forme d'huile essentielle, car cette dernière est alors très concentrée en principes actifs et pourrait donc engendrer des réactions néfastes. En effet, il faut savoir que contrairement à ce qui se passe chez les humains et les chiens, beaucoup d'huiles essentielles sont toxiques pour les chats. Par conséquent, même si la plante n'est normalement pas dangereuse pour eux, il est plus prudent d'éviter cette utilisation, au cas où.

Tous les chats sont-ils réceptifs à la cataire ?

Un chat lèche de la cataire en poudre

La cataire a des effets notables, mais ceux-ci ne se manifestent pas sur tous les chats.

 

En effet, une étude de chercheurs mexicains de l’université de Veracruzana intitulée « Active and passive responses to catnip (Nepeta cataria) are affected by age, sex and early gonadectomy in male and female cats » et parue en 2017 dans la revue scientifique Behavioural processes a montré que seuls 60 à 80% d'entre eux seraient réceptifs à la cataire et en sentiraient donc les effets.

 

La sensibilité d'un chat à la cataire dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • l'âge : les chatons y sont peu voire pas réceptifs ;
  • le sexe : les femelles réagissent souvent de façon plus spectaculaire que les mâles.

 

La cataire n'est pas la plante euphorisante qui fonctionne sur le plus de chats. Ce titre revient à ce jour au matatabi, qui aurait un taux d'efficacité d'environ 80% et fonctionnerait sur environ la moitié des chats non réceptifs à la cataire. Il s'agit donc d'une bonne alternative pour ces derniers.

À quelle fréquence utiliser la cataire pour son chat ?

Un chat renifle de la cataire

Vu que la cataire n'est pas dangereuse lorsqu'elle est bien utilisée, chacun est libre d'en donner lorsqu'il le souhaite, selon ses besoins et les envies de son chat.

 

Il faut toutefois éviter d'en utiliser plus d'une fois par semaine, car il existe un risque que la plante perde en efficacité s'il est à son contact trop souvent. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il est préférable de ranger les jouets qui en contiennent une fois qu'il a fini de s'amuser avec, et si on cultive la cataire en pot, de la placer à un endroit inaccessible pour lui.

 

Où acheter de la cataire ?

Un chat joue avec un jouet contenant de la cataire

Il n'est pas très difficile de se procurer de la cataire pour son chat, que ce soit en animalerie, en grande surface, dans les pépinières ou même encore sur internet.

 

Elle est généralement vendue sous différentes formes, les plus communes étant :

  • en graines, pour ceux qui voudraient en cultiver chez eux ;
  • en feuilles séchées ;
  • en poudre ;
  • en aérosol ;
  • en huiles essentielles, à appliquer sur des objets ou surfaces mais pas directement sur l'animal.

 

Ces différentes possibilités permettent de l'appliquer facilement sur n'importe quel accessoire ou surface, comme par exemple un arbre à chat, un coussin, un griffoir ou encore une cage de transport. Elle est d'ailleurs incorporée d'office à certains jouets destinés aux chats afin de les rendre plus attractifs. Elle ne doit en revanche pas être appliquée directement sur l'animal, sa nourriture ou son eau - en particulier quand elle se trouve sous forme d'huile essentielle -, pour éviter tout risque pour la santé.

 

Le prix de la cataire se situe généralement entre 2 et 6 euros, en fonction de la forme sous laquelle elle est vendue.

Faire pousser de la cataire chez soi

Un chat à côté d'un pot avec de la cataire

Faire pousser de la cataire pour son chat est assez facile, que ce soit en intérieur ou en extérieur.

 

En effet, elle s'acclimate bien aux climats tempérés et ne demande pas beaucoup de soins. Elle se sème au printemps en période ensoleillée, dans un sol léger et bien drainé, et ne demande qu'un arrosage modéré.

 

Les feuilles peuvent ensuite être cueillies entre juin et août, puis séchées ou conservées au froid (réfrigérateur ou congélateur) pendant plusieurs mois.

 

Dans le cas où la cataire est cultivée en pot, il est préférable de la placer à un endroit inaccessible pour le chat. En effet, s'il est trop souvent à son contact, elle perd en efficacité.

Vidéo montrant les effets de la cataire

Dernière modification : 11/01/2021.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : Les effets des herbes à chats
  2. Page 2 : La cataire
  3. Page 3 : Le matatabi
  4. Page 4 : La valériane