La Stérilisation de la Chatte

La Stérilisation de la Chatte

Tout comme la castration du mâle, la stérilisation de la femelle peut se montrer extrêmement bénéfique à son comportement et à sa santé.


La chatte est guidée par son instinct et ses hormones, et ne réagit absolument pas comme un humain.


Son activité sexuelle est régie par ses cycles hormonaux et, en dehors des périodes de chaleurs, elle ne connaît aucun intérêt reproducteur.

Partager :  

Ce qu'il faut savoir sur l'opération

Chez la femelle, la stérilisation consiste en une ablation des ovaires : on appelle ça l'ovariectomie. Cette opération est faite après les premières chaleurs de la chatte.

Néanmoins, cela ne pose pas de problème si vous souhaitez réaliser cette opération, qui se fait toujours sous anesthésie générale, sur une chatte ayant eu plusieurs portées, ou une chatte plus âgée qui a déjà eu plusieurs fois ses chaleurs.

L'opération se fait chez le vétérinaire et en général, la chatte vous est rendue le soir même. Les points de suture sont à retirer une dizaine de jours après l'opération. 

Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !

Pourrez-vous faire face si votre chat n'est pas assuré et tombe gravement malade ?

Essayez notre comparateur des offres d'assurances et mutuelles : c'est gratuit et sans engagement !

Cliquez ici

Le risque d'obésité

Avec la stérilisation, il y a un risque d’obésité uniquement si l’animal ne bénéficie pas d’une alimentation allégée en volume ou en apport calorique dès son opération.


L’obésité est source de pathologies cardiaques, cutanées, ou articulaires.

 

Par contre, il est faux de croire que la stérilisation entraîne des retards de croissance. Au contraire, elle est préconisée avant la puberté. Sur une chatte adulte, elle minimisera ces problèmes, sans toutefois les faire disparaître complètement.

 

Les inconvénients avec une chatte non stérilisée

Ceux-ci sont nombreux et variés :

 

- Il y a la période des chaleurs, où l’excitation pousse la femelle a des comportements désagréables : miaulements excessifs, pertes sanguines, frottement sur les meubles, fugues, etc... Durant ces périodes, la chatte participe à des batailles et revient souvent blessée, sans compter les risques d’accidents ou ceux dûs à la malveillance de voisins exaspérés.

 

- Il y a aussi les risques de contamination par les congénères avec des maladies mortelles, comme la Leucose féline (FeLV) et le Sida du chat (FIV).

 

- Les chattes entières, à cause de la sécrétion des hormones sexuelles, risquent davantage que les autres toutes les affections de l’appareil reproducteur : kystes, tumeurs ovariennes, inflammations des mamelles, etc...

 

- Enfin, les naissances non désirées participent à la prolifération croissante des chats, que tous les organismes de défense cherchent à endiguer.

La contraception

La contraception ne se pratique que sur une chatte à l'appareil génital sain, et il est indispensable de lui permettre d'avoir des chaleurs normales de temps en temps.

 

Il existe 2 moyens de contraception : par comprimés (la pilule) ou par piqûres. 

 

- La pilule supprime ou retarde le cycle en cours. Pour la lui administrer, vous pouvez la mélanger dans ses repas. Elle est donnée avant les chaleurs, ou au plus tard, dès les premiers signes. 

 

- La piqûre bloque le cycle de la femelle pendant 6 à 8 mois.

 

Un autre moyen de contraception à posteriori existe néanmoins. En effet, il est possible de faire avorter la chatte grâce à des injections pratiquées dans les douze jours suivant la saillie. Attention, cette pratique est dangereuse pour la chatte, aussi il est préférable de ne l'utiliser qu'en cas de dernier recours.

 

D'une manière générale, quel que soit le moyen de contraception choisi, il est important de vous renseigner auprès de votre vétérinaire au sujet des dangers de certains contraceptifs pour la chatte, utilisés à court et à long terme. 

Le mot de la fin

Il est erroné de penser qu’une chatte a besoin d’avoir mis bas pour préserver son équilibre et son épanouissement.

 

Au contraire, il vaut mieux la faire stériliser le plus tôt possible chez un vétérinaire ou bien lui donner un moyen de contraception. Ceci évitera tous les problèmes comportementaux liés à la période des chaleurs, la transmission de certaines maladies et la prolifération des chats. 

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet