Mort du propriétaire : le chat face au décès de son maître

Mort du propriétaire : le chat face au décès de son maître

Les chats sont connus pour être des créatures indépendantes, voire distantes, plus attachées à leur territoire qu’aux membres de leur entourage. Cela ne signifie pas pour autant qu'ils ne soient pas liés affectivement à leurs propriétaires.


Chaque chat réagit de manière différente, mais lorsqu’un chat éprouve la perte d'un compagnon humain, il peut présenter des signes de stress, voire de dépression. Le bouleversement des habitudes conséquent à la disparition du propriétaire est une épreuve génératrice d’anxiété pour les félins.

Partager :  

Les troubles du comportement du chat pouvant être causés par le décès de son maître

Voici quelques exemples de troubles du comportement qui peuvent alerter sur l’état de stress d’un chat face au décès de son maître.

Incontinence

Le décès du propriétaire entraîne généralement un changement radical dans la routine du chat, ce qui lui provoque un grand stress.

 

Désorientés, les chats en deuil peuvent cesser d'utiliser leur bac à litière et se mettre à répandre de l’urine à l’intérieur de la maison – et ce, même s'ils ont été stérilisés.

Manque d’appétit

Un autre signe déterminant qu’un chat est chamboulé par la perte de son maître est le changement d’habitudes alimentaires. Les chats stressés ont tendance à perdre tout intérêt pour la nourriture, ce qui peut conduire à une perte de poids parfois importante.

 

Si un chat qui avait l’habitude d’avaler goulûment ses croquettes préfère dorénavant dormir à l’heure du repas, il est fort possible qu’il souffre de la disparition de son maître.

Miaulements répétitifs

Un chat qui ressent la perte d’un être cher peut également devenir plus agité et miauler avec insistance, notamment au petit matin.

Toilettage compulsif

Des comportements compulsifs peuvent être révélateurs du niveau de stress et de nervosité d’un chat, notamment une toilette excessive. Un chat peut se lécher et tirer sur ses poils au point de les arracher et en perdre de grandes quantités.

 

Inversement, un chat peut complètement négliger sa toilette en réaction à l'absence d'une figure clé de son entourage.

Troubles du sommeil

Les chats sont des créatures qui dorment généralement beaucoup. Ainsi, de nombreux chats en parfaite santé dorment durant la journée. Cependant, un sommeil excessif peut indiquer qu'un chat se sent confus, triste et bouleversé par un changement majeur dans sa routine.

Troubles de l’humeur

Parfois, le comportement des chats change suite au décès de leur propriétaire. Si le chat, autrefois jovial et joueur, semble avoir perdu son dynamisme et sa joie de vivre naturelle depuis quelques temps, cela peut signifier qu’il est en deuil. Les chats qui vivent une grande perte se cachent souvent loin des gens et perdent tout intérêt pour leurs activités favorites. Tout comme les humains, les félins peuvent se sentir déprimés.

Comment aider le chat à surmonter le décès de son maître

Bien que vous puissiez vous sentir impuissant devant un chat perturbé et agité par le décès de son maître, cela ne signifie pas que vous ne pouvez rien faire pour améliorer sa situation.

 

Dans un premier temps, ne tentez pas de « consoler » le chat en lui donnant trop d’attention par des caresses, de la nourriture ou des jeux. Le changement des habitudes est déjà si important que vous risquez d’aggraver la situation en agissant d’une manière qui ne vous était pas habituelle avant le décès du propriétaire. D’un point de vue « humain », vous pensez peut-être bien agir mais du point de vue du félin, le bouleversement sera encore plus important, a fortiori si par la suite vous n’êtes plus en mesure d’offrir à l’animal autant d’attention.

 

Dans la mesure du possible, évitez de modifier l’environnement du chat endeuillé et laissez-le quelques temps dans la maison du défunt, le temps que son stress baisse en intensité et qu’il reprenne ses marques. Vous pensez peut-être à tort que le chat a besoin de s’éloigner du domicile où se trouvent encore les odeurs de son maître. Ne changez rien pour l’instant, car si vous brisez sa routine en le déplaçant de son domicile trop rapidement, il sera d’autant plus stressé. Dans la même logique, évitez toutes sortes de déplacements, même ponctuels (départ en vacances avec le chat, hébergement chez une personne tierce ou en pension féline…) durant quelques semaines.

Quand s’inquiéter pour un chat lors du décès de son propriétaire

Si, avec le temps, vous ne constatez aucune amélioration de l’état du chat ayant perdu son maître, renseignez-vous auprès de votre vétérinaire qui pourra vous conseiller par exemple l’utilisation de phéromones apaisantes voire, pour les cas les plus graves de dépression du chat générant des comportements compulsifs, des médicaments anxiolytiques.

 

Celui-ci procédera également à un examen plus approfondi afin de s’assurer que ces signaux et troubles du comportement du chat sont dus au deuil et non pas à une maladie sous-jacente.

Le mot de la fin

Aussi indépendants qu’ils soient, les chats ressentent la disparition d’un proche et sont forcément perturbés par un événement malheureux aussi important dans leur vie.

 

La réaction du chat face au décès de son propriétaire est variable, dépendant de son caractère et de l’attachement qu’il éprouve pour son maître.

 

Dans tous les cas, pour l’aider à traverser cette épreuve et lui permettre de faire son deuil sereinement, tâchez de maintenir une routine la plus stable et semblable possible à celle qu’il avait auparavant.

Reproduction interdite sans autorisation.

Besoin d'aide ?

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer