Chat qui détruit tout : le comportement destructeur des chats

Chat qui détruit tout : le comportement destructeur des chats

La plupart des chats n'adoptent pas intentionnellement un comportement destructeur. Pourtant, certains d'entre eux semblent dotés de la capacité de tout détruire dans une maison. 


À quoi cela est dû, et comment empêcher votre chat de tout détruire ?

Partager :  

Les différents types de comportement destructif du chat

La majorité de ce que les humains prennent pour un comportement destructeur n'est en fait guère plus qu'un chat qui, par exemple, abîme l'apparence des meubles ou mâche les plantes d'intérieur jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que la tige.

 

Cependant, on compte aussi dans les comportements destructeurs la vaporisation d'urine et le suçotement d'objets.

Le mordillement

Quelquefois, les chats se mettent à faire comme les chiens et à mordiller les coins des tapis, les pieds des guéridons, les angles de meubles et même les chaussures ou un téléphone mobile oublié sur la table. Il faut prendre garde à cette mauvaise habitude, car la mastication est potentiellement dangereuse pour le chat : il est susceptible d'avaler des morceaux d'objets qui peuvent potentiellement le blesser ou bloquer son système intestinal.

La vaporisation d'urine 

Occasionnellement, le chat, particulièrement le mâle, adoptera un comportement connu sous le nom de vaporisation. Difficile à réfréner une fois l'habitude prise, ce marquage du territoire viendra le plus souvent se faire sur une chaise souvent utilisée, un canapé ou un lit, par la vaporisation d'un fin jet d'urine.

 

Il est facile de remarquer immédiatement l'attitude du chat lorsqu'il fait cela : sa queue est dirigée droit vers le haut et se balance ou vibre dans un mouvement très reconnaissable.

Le suçotement

Certains chats, souvent ceux qui sont de race pure, mais également les croisés siamois ou persans, peuvent adopter un comportement de suçotement. Le fait d'avoir été sevré trop tôt peut en être la cause, bien que les chats qui font cela sont habituellement très calmes et bien adaptés, exception faite de ce petit caprice.

 

Les chats qui adoptent une habitude de suçotement trouvent le plus souvent un objet favori pour s'adonner à leur manie. Il s'agira la plupart du temps de l'extrémité d'un tapis ou d'un oreiller qu'ils tiendront dans leur gueule comme s'ils étaient en train de téter. Le seul dégât qui en résultera sera une tâche mouillée sur l'objet investi.

Quelles sont les causes des comportements destructeurs des chats ?

La majorité de ces comportements destructeurs sont en définitive naturels et normaux, même s'ils dépassent souvent les limites de l'acceptable pour un maître.

 

Toutefois, dans certains cas, les chats peuvent s'attaquer aux plantes, mâcher ou lécher un objet en particulier parce qu'ils souffrent d'une déficience nutritive. Au moindre doute, il est alors conseillé d'amener l'animal chez un vétérinaire, où une analyse de sang pour déceler une éventuelle déficience ou un déséquilibre pourra écarter la thèse d'un problème de santé du chat. Au contraire, si besoin, cette analyse pourra aiguiller le maître vers un traîtement adapté pour le soigner.

 

Cependant, s'il paraît en bonne santé et s'il se nourrit de croquettes pour chats - ou d'autres aliments de bonne qualité -, le problème doit être cherché ailleurs.

 

En effet, le chat qui attaque les plantes ou le mobilier ressent probablement de l'ennui, et cherche en fait simplement quelque chose d'amusant à faire. Heureusement, il existe une grande variété de jouets pour chat créés à cet effet, comme des balles, des jouets en peluche ou même des jouets mécaniques pour l'occuper lorsqu'il doit rester seul.

 

Une autre solution pour lutter contre l'ennui du chat est de lui trouver un compagnon animal, comme un chien ou un autre chat. Qu'il s'agisse de cohabitation entre un chien et un chat, ou de cohabitation entre plusieurs chats, les choses ne se feront pas sans mal, mais c'est pourtant l'une des solutions qui contribuent le plus à l'arrêt de ce genre de comportement destructeur causé par l'ennui. 

 

Par ailleurs, les chats ont un comportement plus difficile et bien plus provocateur s'ils ne sont pas castrés ou stérilisés lorsqu'ils sont jeunes. Le problème de vaporisation décrit précédemment est presque toujours éliminé par la castration du mâle de façon précoce. Le meilleur moment se situe environ entre le troisième et le sixième mois, et même les mâles castrés jusque vers le neuvième mois ne développent habituellement pas ce comportement. En revanche, au-delà de cette période, il risque de perdurer.

 

Les comportements habituels des mâles non castrés incluent l'agression et le combat pour le territoire, ce qui peut occasionner une augmentation des risques de blessure ou de contraction de maladie féline au contact d'un chat sauvage non vacciné. Il est donc fortement conseillé de faire castrer son chat.

Le bonheur du chat, sauveur de meubles ?

Faire le bonheur de son compagnon n'est pas aussi difficile qu'on pourrait le croire. Passer quelques moments à nettoyer son chatnourrir son chat ou jouer avec avec son chat permet en effet de créer des moments privilégiés qui font le bonheur de l'animal comme du maître. S'assurer qu'il ait de la compagnie, grâce à la présence d'un autre animal ou d'une personne, peut également aider le félin lorsque l'humain n'est pas présent.

 

La plupart des chats sont à l'aise en étant seuls pendant la journée et acceptent que vous les laissiez dans la maison ou dans l'appartement. S'ils peuvent regarder à l'extérieur, s'asseoir sur le rebord d'une fenêtre ou sur la porte d'un patio, cela peut contribuer à les maintenir occupés.

 

En outre, faire le bonheur d'un chat implique également de s'assurer qu'il dispose d'un bac à litière propre, de jouets, de nourriture et d'eau lorsque le propriétaire n'est pas là. Lui fournir une bonne variété de jouets pour chats, depuis la balle qu'il peut faire rouler avec ses pattes jusqu'aux petits jouets qu'il peut transporter dans sa gueule, y contribuera également.

 

Par ailleurs, il faut savoir que les chats qui explorent les garde-manger et les placards sont le plus souvent à la recherche d'un petit supplément de nourriture. Aussi, en laissant à leur disposition de la nourriture et de l'eau facilement accessibles, il est moins probable qu'ils se mettent à chercher ailleurs pour en trouver, créant ainsi du désordre. 

 

Enfin, les jeux pour chats sous forme de tours ou autres, avec des poteaux à gratter - comme l'incontournable arbre à chat -, des bacs, et de nombreux endroits pour sauter et bouger, sont également un bon moyen de leur proposer de l'exercice dans un espace contrôlé.

 

Ceci peut également aider à empêcher les griffures sur les meubles ou le jeu consistant à déterrer vos plantes. Par ailleurs, ajouter par exemple quelques feuilles d'aluminium froissées ou des pierres sur vos plantes aidera à empêcher ces attaques en règle contre la végétation de votre maison.

Le mot de la fin

Que ce soit dans la nature du chat ou qu'il agisse ainsi juste par ennui, cherchant simplement quelque chose à faire lorsque le maître n'est pas là, il existe des stratégies et des techniques qui peuvent être utilisées pour résoudre les problèmes de comportement destructif du chat.

 

Il faut alors choisir, en fonction de l'animal et de son comportement, la solution qui pourra aider et, si parvenir à sauver une partie des meubles ou des objets reste mission impossible, ne pas hésiter à faire appel si besoin à un vétérinaire ou à un comportementaliste félin.

Reproduction interdite sans autorisation.

Besoin d'aide ?

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Auteur

Fabrice Béal

Discussions sur ce sujet