Jeu de chatTout sur les chiensForum chiens Jeux d'animaux gratuits Dreamzer - Sites éditoriaux et jeux gratuits sur les animaux

Particularités et physiologie du pelage du chat

Particularités et physiologie du pelage du chat

Il existe une multitude de races de chats présentant des pelages différents : chats à poils longs, chats à poils courts, chats au pelage dense ou au contraire absent. Finalement, le chat se détermine autant par son pelage que par sa race.


Quelles sont les particularités du poil du chat ? Comment le pelage est-il structuré et organisé ? À quoi sert-il ?

Page 1 :
Qu'est ce que le poil et comment est-il structuré chez le chat ?
Page suivante :
La composition du pelage du chat

L'origine des poils du chat

Les poils sont générés par le bulbe. Ce dernier, situé dans le follicule pileux, est une invagination de l'épiderme dans le derme. L'origine des poils est double : ectodermique et mésodermique.

 

Des études chez l'embryon ont montré que la condensation des cellules basales se produisaient tôt, pour former un bourgeon pilaire. La croissance de ce dernier dans le mésoderme s'accompagne de la création de la future papille dermique.

 

La base du bourgeon épithélial entoure progressivement la papille pour former le bulbe pileux. Des renflements apparaissent le long du follicule. Ils correspondent à l'insertion du muscle arrecteur du poil, de la glande sudoripare épitrichiale et de la glande sébacée.

 

Ces deux glandes, associées au folicule pileux, existent chez le chat comme le chien. Il y a cependant moins de glandes sudoripares chez le félin. Les glandes sébacées, quant à elles, sont regroupées au niveau du menton et forment l'organe sous-mentonnier qui a un rôle de reconnaissance, par le biais des phéromones. Elles sont également présentes au niveau de toute la face dorsale de la queue et forment l'organe supra-caudal.

La structure des poils chez le chat

Le follicule pileux est composé, dans le sens de la longueur, de trois parties distinctes :

    • L'infundibulum ;
    • L'isthme ;
    • La partie profonde.

 

On distingue également cinq zones différentes :

  • Le bulbe pilaire ;
  • La tige pilaire ;
  • Les gaines épithéliales internes et externes ;
  • La membrane basale ;
  • La gaine conjonctive.

 

Les cellules pluripotentes de la matrice donnent naissance au poil et à la gaine épithéliale interne. Cette dernière est une extension en profondeur de l'épiderme.

 

Le poil au sens strict du terme ne constitue donc qu'un seul élément du follicule pileux. Il est constitué de trois parties :

  • La médula, cordon de 1 à 3 rangées de cellules longues aplaties de haut en bas. Ces cellules sont solides près de la base, mais le reste du poil contient de l'air et des vacuoles de gycogène ;
  • Le cortex, constitué de cellules cornifiées allongées parallèlement au grand axe du poil. Il contient les pigments donnant sa couleur au poil, et représente entre 1/6 et 1/4 de l'épaisseur du poil ;
  • La cuticule, constituée de cellules aplaties, cornifiées, anucléées (sans noyau) et organisées à la façon de tuiles sur un toit.

Le rôle des nerfs dans le pelage du chat

Les nerfs partant du système nerveux sympathique innervent les muscles arrecteurs et les cellules myoépithéliales des glandes sudoripares.

 

Des ramifications de nerfs cutanés forment des plexus folliculaires qui entourent la base des follicules, leur donnant un rôle important de récepteurs tactiles, surtout développé pour les vibrisses et les poils tylotriches.

 

Les muscles arrecteurs permettent le redressement des poils et participent peut-être à la vidange des glandes sébacées. Ils sont particulièrement développés chez les chats, notamment au niveau du dos et des lombaires, du sacrum ou encore de la queue, où leur diamètre est égal à celui du follicule dont ils dépendent. De par leur localisation, les muscles arrecteurs jouent un rôle important dans la vie du chat.

Page 1 :
Qu'est ce que le poil et comment est-il structuré chez le chat ?
Page suivante :
La composition du pelage du chat
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :

Sommaire de l'article

Discussions sur ce sujet

Poils, poils et encolliez des poils LOL

Bonjour, Je ne sais pas où poster ça donc je le fais là Mon chat perd ENORMEMENT ses poils et je voulais... Lire la suite

Ma grande famille à poils.

Voilà un petit journal sur mes chats. Diego: chat abandonné que j'ai recueilli au mois de Décembre 2010. C'est... Lire la suite

bonjour à vous passionné de nos petits betes à poils !!!!

je suis toute nouvelle sur ce forum !!! donc je vais me presenter un petit peu : je suis une maman comblée qui a ... Lire la suite

Perte de poils & démangeaisons++

Bonjour, Muscade (14 ans et demi) et Thaïs (8 ans et demi) perdent leurs poils depuis quelques mois de façon... Lire la suite

Question de Poils

Bonsoir tout le monde, J'aurais aimé savoir si quelqu'un savait à partir de quel âge les poils de ma petite foufy... Lire la suite

Articles sur le même thème